Contenu | Menu | Recherche

Dans un verre, 2 cuillère à soupe de sucre, 1 mesure de rhum, eau bouillante, tranche de citron

Mediums

.

Références

  • Gamme : Wraith : le Néant / Wraith : the Oblivion
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : White Wolf
  • Langue : anglais
  • Date de publication : septembre 1997
  • EAN/ISBN : 1-56504-619-6
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 120 pages.

Description

Publié dans la série Year of the Ally, ce supplément est consacré aux mediums, ceux qui ont le pouvoir – supposé ou réel – de contacter les créatures peuplant l’Outremonde (les wraiths et les spectres). Après une page de couverture intérieure, une illustration double page, la page traditionnelle des crédits et le sommaire sur une autre page, ce supplément se divise ensuite en huit parties : une nouvelle et sept chapitres.

La nouvelle, Ghost Story: the Sound of Silent Echoes (6 pages), narre l’histoire personnelle d’un medium pourvu déjà d’une sorte de sixième sens. Un jour il s’éveille à la communication avec l’Outremonde tout en apprenant les règles et conséquences parfois malheureuses engendrées par ces nouveaux pouvoirs. Le récit décrit comment il parvient ensuite à s’en arranger.

Le premier chapitre, Introduction (8 pages), fait un premier survol des différents types de mediums (tout en reconnaissant que les mediums ont des personnalités trop atypiques pour qu'on tente de les catégoriser), et des types de Wratih qui s’adressent généralement à eux. Puis le chapitre reprend des règles de création de personnage issues du supplément The Quick and the Dead (qui s’avère indispensable pour tout exploiter), ainsi que de nouveaux merits & flaws.

Le second chapitre, On the Boardwalk (14 pages), traite de l’histoire des mediums sous l’angle du Monde des Ténèbres. Bien que non affiliés à une organisation particulière, les mediums suivent les règles d’un code de conduite d’une ancienne et puissante medium, Cecile Prejean. Ces règles sont fournies sous la forme d’une aide de jeu puis le chapitre s’intéresse ensuite aux différentes motivations que peuvent avoir les mediums pour exercer leurs pouvoirs. Il se termine enfin par une présentation des grands principes de fonctionnement du jeu de Tarot pour faire de la divination (avec des exemples qui reprennent les illustrations des cartes du jeu de Tarot publié en accessoire de jeu pour Mage l’Ascension).

Le troisième chapitre, The Good, the Bad and the Incompetent (26 pages), approfondit les types de mediums et les relations que peuvent entretenir les Wraiths avec eux. Le premier type décrit est celui des Charlatans et comment les Wraiths vont soit les accompagner pour qu’ils percent le Voile et les secrets de l’Outremonde (ces Wraiths sont qualifiés de Tutors), soit comment ils vont les tourmenter (les Thrashers). Un groupe de wraiths se complaisant dans le rôle de Trashers est ensuite fourni en guise d’exemple. Le second type de mediums décrit est celui des Chercheurs (Scholars) : il est présenté sous la forme de plusieurs compte-rendus de conférences données à l’occasion d’un séminaire de la Virgilian Foundation for Thanatonic Research sur le thème de la vie après la mort et l’état des connaissances à ce sujet. Un exemple d’organisation, Tranquility Inc, versée dans les contacts avec l’Outremonde est ensuite fourni. Le chapitre se poursuit avec les mediums cherchant à exploiter les secrets de l’Outremonde pour des applications concrètes dans le monde des vivants (Driven). Une organisation (The Phantom Division) est à nouveau brièvement décrite en guise d’illustration. Enfin le chapitre se conclue sur les mediums cherchant le simple intérêt lucratif (Self Serving), illustré à nouveau avec deux exemples et les mediums ayant acquis leurs pouvoirs de façon spontanée (Unfathomable) suite à un événement traumatique ou impliquant l'Outremonde d'une quelconque manière.

Le quatrième chapitre, Old Friends (16 pages), détaille et actualise trois des organisations (Les Benandanti, le Cercle Orphique, La Paranormal Research Wing / Alternate Energy Group) qui poursuivent les Wraiths et / ou cherchent à accroître leurs connaissances sur l’Outremonde en général. Ces organisations avaient été originellement présentées dans le supplément The Quick and the Dead et ce supplément propose des informations supplémentaires ainsi que des personnalités majeures de ces trois organisations.

Le cinquième chapitre, The Godly and the Damned (20 pages) comporte trois parties :

  • une première partie sur le télévangélisme : ses origines, son audience actuelle auprès des masses et sa perception depuis l’Outremonde et les répercussions que le télévangélisme peut avoir ce dernier
  • une seconde partie qui approfondit les liaisons dangereuses existant entre les Wraiths et les Giovannis, ces derniers étant un Clan de Vampires particulièrement versés dans la nécromancie. L’influence et la perception des Giovannis dans les différents royaumes qui composent l’Outremonde sont abordés en détail à l’occasion de ce chapitre
  • la dernière partie se consacre aux mediums en relation avec les Spectres : les cultes sous-jacents, les pouvoirs que les Spectres peuvent attribuer à leurs fidèles, et les conséquences des liens avec ces créatures de l’Ombre

Le sixième chapitre, From Obsidian Nights : Native American Speakers with the Dead (12 pages) traite du sujet des mediums dans la cadre de la culture chamanique Nord-Américaine. Après un bref rappel sur le royaume du Silex de l’Outremonde (Dark Kingdom of Flint) peuplé par les wraiths des tribus amérindiennes, la position sociale du chaman et ses pouvoirs de medium en contact avec les créatures de l’Outremonde est précisé en fonction des différentes origines géographiques des tribus amérindiennes.

Le septième chapitre, New Faces (12 pages) est une présentation de 5 archétypes de mediums, une page comportant l’illustration et la description et une deuxième page les caractéristiques chiffrées.

Le supplément se conclut sur une feuille de personnage vierge pour créer un medium.

Cette fiche a été rédigée le 12 janvier 2014.  Dernière mise à jour le 17 janvier 2014.

Critiques

matreve  

Cela aurait pu être ce supplément : celui qui aurait rendu Wraith plus jouable en sortant de la pesanteur et de la noirceur de l'Outremonde et la Hiérarchie. Mais ce sera encore une occasion manquée, les ambitions de Mediums ne dépassant pas le cahier des charges basique de la série "Year of the Ally" dont il est issu.

On retrouvera donc avec un certain sentiment de lassitude de nouveaux pouvoirs / merits / flaws pour ces humains aptes à contacter et échanger avec les Wraiths. On ne sera pas non plus surpris de les retrouver organisés en clans... euh enfin en sociétés secrètes dans lesquelles ils se regroupent en fonction des objectifs recherchés. Et, en fin de recueil, on retrouvera les sempiternels archétypes eux-mêmes conçus sans grande inventivité.

Décidément, White Wolf avec Wraith a un problème avec les inspirations évidentes (peut-être après avoir été échaudé qu’on reproche à Vampire d’être trop pompé sur les romans d’Anne Rice ?) et semble vouloir accoucher d’une œuvre complètement originale, quitte à la rendre complètement injouable. Là où on aurait attendu d’un tel supplément qu'il revisite et adapte des classiques du cinéma comme Ghost ou Poltergeist, Mediums fait volontairement l’impasse dessus et se borne à détailler les différents types de médiums sans vraiment aller plus loin dans le propos. 

On trouve donc des trucs sympas comme l’utilisation des tarots dans le cadre du jeu mais cela ne suffit pas pour remplir un supplément et le propos dévie rapidement dans une sorte de compilation d’aides de jeux diverses et pas des plus réussies. On passe des médiums aux Giovannis puis aux télévangélistes ou aux chamans et les Shadowlands Amérindiens sans vraiment bien comprendre où est le fil directeur et la notion d’alliés dans tout ceci…

Plutôt que de considérer Mediums comme un supplément autonome sur les alliés des Wraiths, il faut plutôt l’envisager comme une suite de The Quick & The Dead, autre supplément Wraith paru dans la gamme "Year of the Hunter". Ce rapprochement est d’autant plus justifié qu’une partie des règles nécessaires pour exploiter Mediums est contenue dans The Quick & The Dead et n'est pas reprise (!!!) et qu’un chapitre est une actualisation des groupes de chasseurs de fantômes présentés initialement dans The Quick & The Dead.

On a donc le sentiment de se faire flouer dans l’histoire et surtout de louper une opportunité de plus ancrer Wraith avec le monde des vivants. Deux bonnes raisons pour le prix d’une pour déconseiller formellement ce supplément ! 

Critique écrite en janvier 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques