Contenu | Menu | Recherche

We enforce plausible deniability

Sous les Pavés, la Fange !

.

Références

  • Gamme : Wastburg
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : 12 Singes (Les)
  • Langue : français
  • Date de publication : février 2016
  • EAN/ISBN : 978-2-37441-006-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret de 64 pages à couverture souple.

Description

Sous les Pavés, la Fange ! s’intéresse aux sous-sols de la cité de Wastburg. La cité, construite sur une île, repose en effet sur de la marne, du calcaire et du gypse et, dans des temps que presque toute la cité s'est empressée d'oublier, des carrières ont été creusées dans ses entrailles. A l'époque du jeu, il reste un ensemble de galeries, praticables ou non, tenant en partie grâce à une magie qui n'en finit pas de disparaître. Ces souterrains sont fréquentés par une petite foule diverse (contrebandiers, miséreux et gangs souterrains) avec même une petite cité sous la cité connue sous le nom de Werdenburg.

Le supplément, après dédicaces, crédits, table des matières et introduction (4 pages), débute par deux chapitres présentant les sous-sols de la cité, guidés par le gardoche Gilthoma qui a été membre d'un gang des souterrains. Alors que The vaste Wast' Underground (4 pages) s’intéresse à l'histoire des anciennes carrières de la ville, Bouffer, chier et dormir (14 pages) discute plus en détail du b-a-ba de la survie en souterrain avec le vocabulaire spécifique, l'éclairage, la nourriture, l'équipement, les passages, etc. Ce chapitre se termine par un lexique d'argot.

À voir et à faire (10 pages) présente quelques lieux emblématiques : le Werdenburg et son marché sous-terrain, la nécropole loritaine où s'entassent, à l'insu de tous, les cadavres de ce quartier, les équipements laissés par les mages, la Purge et quelques autres lieux. Au pays des Botzals (7 pages) est dédié aux personnes qui parcours les souterrains : les gangs, les clodos, les contrebandiers, les gavroches et la mythique Souterraine.

Écologie du glaiseux (6 pages) présente les bidonvilles version Wastburg : des villages fait de glaise où s'entassent les plus pauvres des pauvres. À la Belle-de-Nuit (5 pages) est un bordel de luxe utilisant une minuscule partie des souterrains pour son commerce.

Un scénario, Le 8e district (11 pages), lance les gardes sur une série de meurtres liée à un trafique d’esclaves se passant dans les sous-sols de la cité. Un de leur collègue aux dents particulièrement longues les mettra plus d'une fois dans la panade et verra, peut-être, la formation d'un nouveau district de la Garde. Trois accroches de scénarios (Des affaires à creuser, 3 pages) conclutrn le supplément.

Cette fiche a été rédigée le 2 mars 2016.  Dernière mise à jour le 17 avril 2016.

Critiques

Guillaume hatt  

Ce supplément pour Wastburg se présente sous la forme classique des livres de Wastburg. Un cahier collé de 64 pages, au format A5 en N&B. La police de caractère me semble un peu moins petite ce qui va m'assurer de pouvoir le lire sans trop fatigué ;). La maquette est agréable, pas trop danse et les illustrations sont raccords.

Nous allons découvrir dans ce supplément les dessous de Wastburg.... Les couloirs fangeux et boueux sur lesquels repose tout la ville. Ville de Wastburg qui ne s'est pas effondrée dans ces carrières souterraines uniquement (?) grâce à la majee des Majeers. Il semble en effet qu'ils y aient placés des machineries qui évitent l'effondrement...

En reprenant la recette très efficace et immersive du supplément sur la Purge, un des Botzal nous y emmène faire un tour d'horizon. Grâce à lui, nous allons y apprendre les divers dangers, les populations et même un peu de son histoire, à ce territoire caché et mystérieux de Wastburg. Cette manière de nous amener sur les lieux, avec l'un des Botzal est vraiment une très bonne approche. De la même façon, un lexique des diverses expressions et vocabulaire du dessous nous est donné afin de pouvoir, plus encore, faire vivre aux personnages - joueurs l'ambiance particulière.

Comme nous sommes à Wastburg, dans cette ambiance si particulière, il n'est certainement pas question de faire du PMT (Port, Monstre, Trésors) avec ces dessous de la vielle, mais plutôt y faire en sorte que cela se transforme en piège claustrophobique et mortel pour les individus qui s'y aventurent sans préparation !

Et oui, nous nous rapprochons plutôt du réel ici, et c'est très bien, pour la vie souterraine : gestion de la lumière, des passages glissants, de la boue et de l'eau, des trous et glissades, de la perte d'orientation à cause du noir, de l'absence de cartes et de points de repères etc. Toute une ambiance qui nous est décrite et retransmise, à nous MJ, afin que nous puissions les faire vivre à nos personnages - joueurs, et ainsi les faire souffrir s'ils ne se sont pas préparés un minimum :)

Ce sont donc les divers aspects "matériel" qui sont passés en revue avec les éventuelles règles qui vont régir tout ceci. Une partie est ensuite consacrée aux divers types de lieux que l'on peut retrouver "en-dessous" ainsi que les diverses populations qui transitent, occupent, commercent voir vive en ces lieux assez peu accueillants finalement. J'ai trouvé intéressant et finalement "naturel" qu'il existe une sorte de ville souterraine genre cour des miracles : Werdenburg. Elle n'aurait pas été présente je l'aurais inventé direct ! De même, nous retrouvons aussi les Botzals et les truands habituels qui décident d'exploiter ce territoire pour soutirer le plus possible aux bourgeois leurs Gelders, de façon plus ou moins... honnête :)

Une excellent initiative des auteurs est de lier ce supplément à celui de la Purge et aux divers scénarios existants. Un MJ ambitieux pourra donc s'en donner à coeur joie en mêlant ces divers environnements. Encire une excellente initiative.

Le scénario qui nous est fourni, est bien construit et est bien vu afin de faire la présentation et l'introduction de ce monde souterrain à nos PJs !

Critique écrite en décembre 2018.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques