Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey.... RPGs

Death Duel with the Destroyers

.

Références

  • Gamme : Villains and Vigilantes
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Fantasy Games Unlimited
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1982
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret à couverture souple de 24 pages.

Description

Un des premiers scénarios parus pour V&V, celui-ci confronte les PJ au groupe de super-vilains les "Destroyers", d'abord par le biais d'un robot géant dans Times Square puis dans le repaire des vilains. Le livret contient des plans pour les deux parties et les descriptions des vilains. Ceux-ci ont droit à un double descriptif technique (première et deuxième édition du jeu).

Il est à noter que Bill Willingham (par ailleurs illustrateur dans un certain nombre de produits rôlistiques de l'époque) a utilisé pour ce scénario plusieurs personnages tirés du comics Elementals qu'il publiait à l'époque.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Voyageur93  

Le scénario : 3 parties bien distinctes.
- Un prélude idéal pour introduire les joueurs s'achevant sur un ultimatum mégalomaniaque fait par un vilain de haut vol.
- Un premier combat d'envergure au coeur de la ville et, probablement, sous les yeux des médias. Si le robot est bien joué tous les styles de personnages peuvent s'y retrouver.
- Un dernier combat, plus intime celui là, au coeur du quartier général d'un groupe de super-vilains.

Les personnages joueurs : Ils sont facile à introduire et surtout tous les genres s'y retrouvent. Le prélude est l'occasion idéale pour faire se rencontrer des personnages ne se connaissant pas et l'ultimatum un moyen parfait pour faire intervenir un groupe de héros ayant pignon sur rue.
D'un point de vue "maître de jeu" c'est un scénario idéal car peu importe les motivations des personnages, ils se retrouveront impliqués.

Les adversaires : Là nous touchons au sublime. Les Destroyers forment un groupe de super vilains parfaitement équilibré. Il y-en a pour tous les goûts, tous les pouvoirs et toutes les personnalités.

Les séquelles : Ce scénario peut être considéré comme une introduction à "L'île du docteur Apocalypse" mais il va bien au delà. Le groupe des Destroyers est un must dans l'univers du RPG super héroïque. En tant que maître de jeu vous aurez une envie bien naturelle de les faire réapparaître, en tant que joueur vous les apprécierez (ou les détesterez, c’est selon) pour tous leurs bons et mauvais cotés.

Le matériel : Un travail de grande qualité servi par des graphismes irréprochables. Un travail du maître Bill Willingham dans ses plus belles oeuvres.

En résumé : Vous ne l'avez pas encore ??? FONCEZ !!!

Critique écrite en janvier 2010.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques