Contenu | Menu | Recherche

Etre heureux est un devoir. Etes-vous heureux ?

Ordo Dracul

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 228 pages à couverture rigide.

Description

Ce second supplément de Covenant est consacré à l'Ordo Dracul, l'alliance de vampires unis dans la même quête de transcendance, partageant la même volonté de s'extraire de leur condition et devenir des créatures meilleures. Comprendre : "supérieures". Et, pour cela, tous les moyens sont bons. Des recherches scientifiques les plus novatrices aux pratiques occultes les plus sordides, aucun domaine n'échappe à la curiosité des héritiers de Dracula. Ce supplément est structuré de la façon habituelle des livres de Covenant, en huit parties.

Après une nouvelle de sept pages, imprimée sur papier parcheminé teinté de rose, les auteurs résument en trois pages le thème et l'ambiance du livre puis, en guise d'avant-propos, les principaux codes, rangs, titres et le vocabulaire spécifique de ce groupe imprégné de traditionalisme victorien.

Le premier chapitre, "A history of the Ordo Dracul", survole l'histoire du Covenant, évitant les sujets abordés dans le supplément Rites of Dragons et insistant plutôt sur le mythe de Dracula, sur l'évolution du groupe après sa disparition et sur son expansion inattendue au XIXe siècle.

Dans "Unlife in the Ordo Dracul" (51 pages), tous les éléments constituants de l'alliance sont passés en revue. Une explication sur sa philosophie, ses buts, ses méthodes - à la fois mystiques et pragmatiques - précède un long passage sur les Wyrm's Nests, les lieux de pouvoirs apparaissant sous un nom différent dans tous les jeux du Monde des Ténèbres et revêtant une importance particulière pour les "Dragons". Suit un long passage sur les Coils of Dragon, les facultés spécifiques du Covenant. Y sont abordés les pratiques régulant leur acquisition et les effets tant physiques que psychologiques que la Chrysalis, sorte de rite d'évolution, peut avoir sur les créatures immortelles. La troisième section du chapitre porte sur l'organisation et le fonctionnement du groupe et de ses "Academy" locales, des relations mentor / protégés aux différents titres en passant par les Sworns, les grandes institutions jadis sous responsabilité des trois femmes de Dracula. Cinq rites, assimilables à des variantes géographiques de l'Ordo, sont survolés : Rite damasquine, rite oriental... L'habituel passage sur les relations entre l'Ordo Dracul et les différents clans, alliances et créatures du Monde des Ténèbres clot cette seconde partie.

Le troisième chapitre, "Ordo Dracul and the Danse Macabre" (40 pages), traite plus particulièrement de la vie des vampires dans le Covenant. Il débute par la description d'un test de personnalité utilisé par les anciens pour catégoriser les nouveaux venus et les affecter aux taches adéquates. Il est totalement développé - sur douze pages - et susceptible d'être utilisé durant une chronique. Suit un passage sur l'obéissance, la désobéissance et les moyens de rendre la justice chez les Dragons. La deuxième moitié du chapitre porte sur les droits, devoirs, but et aspirations des vampires en fonction de leurs statuts et de leurs positions au sein de l'Ordo Dracul. L'évolution interne étant plutôt basé sur les connaissances que sur la puissance personnelle, la notion d'âge n'est qu'indirectement prise en compte.

Le premier tiers du quatrième chapitre, "Factions and bloodlines", est occupé par une description des différentes méthodologies exploratoires pratiquées au sein de l'ordre - alchimie, moderne et pseudo-science, mesmérisme et parapsychologie, theosophie et pseudo-psychologie, invocation rituelle et spiritualisme - et des différents courants de pensée divisant les dragons quant au but de leur "Grand Oeuvre", leur quête. Suivent les descriptions de trois factions et de cinq bloodlines, des très austère "moines dragons" Tismanu aux extrémistes "Impaled".

Dans le cinquième chapitre, "Coils and miscellanea of the blood" (37 pages), la discipline des Coils of Dragon est largement développée, avec l'ajout de deux nouvelles branches, de deux domaines apocryphes et des règles permettant aux joueurs et conteurs de créer leurs propres maîtrises. Les disciplines de bloodlines - Essentiaphagia, Mnemophagia, Eupraxia, Mortalia, Suikast, Zagovny - et une dizaine de dévotions complètent ce passage.

Le sixième chapitre, "Allies and antagonists" (14 pages), est une galerie de vingt-quatre PNJ ou d'archétypes, dont trois amusants "Dracula" autoproclamés.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 21 juillet 2013.

Critiques

LordFFM  

L'Ordo Dracule est fascinant et de nombreux PJs cèdent à ses sirènes. Mais voilà, tout n'est pas rose au sein de l'ordre des dragons.

Si vous avez un doute sur l'Ordo Dracul en tant que personnage secondaire ou que vous souhaitez que certains de vos personnages rejoignent le pacte : ce supplément est idéal.

Comme je l'ai dit plus haut, vos personnages risquent de découvrir des choses très différentes de celles auxquelles ils s'attendaient : relations tyranniques avec les supérieurs, exigence extrême quant à la poursuite des études, concurrence entre les différents maîtres...

Ceux qui pensent y trouver une resucée des Tremere en seront pour leurs frais. Il s'agit plus ici de scientifiques et de savants que de sorciers. Ne serait-ce que pour bien se figurer cette situation, ce supplément est excellent.

Par contre, l'Ordo Dracul reste une ligue "limitée". Contrairement à la Lancea Sanctum ou à l'Invictus, ils n'ont pas vocation à dicter leur conduite aux autres damnés et leur pratique du pouvoir est surtout héritée des dogmes de l'Invictus.

Très bon supplément, mais qui, à mon goût, passe après Lancea Sanctum ou Invictus.

batronoban  

Les bons points :

- L'historique détaillé et ses mystères

- La méthodologie, les grades, les rites, l'esprit de l'Ordo Dracul est admirablement décrit - en effet c'est très scientifique, très rigide, les apprentits sont traités avec beaucoup de sévérité et de rigueur dans leur travail - j'ai pu décrire à l'un de mes joueurs Ordo la philosophie du changement, les étapes de son apprentissage, les exercices, etc, tellement tout est détaillé.

- La forme physique du livre, c'est super beau

- L'alchimie du sang

- Les nouveaux Anneaux et Tiers (présentés comme optionnels) et la façon dont on les apprend, la Chrysalide, etc...

Les mauvais points :

- Encore et encore de nouvelles lignées et disciplines, ben faut faire plaisir aux amateurs !

- A ne prendre que si l'un de vos joueurs veut s'investir dans la Ligue ou que vous voulez le lire pour votre plaisir

Critique écrite en septembre 2009.

 

Le nouveau supplément géant de la série consacrée aux pactes détaille l'Ordo Dracul, cet ordre de vampires voués à la recherche ésotérique. Si le décevant Rites of the Dragon présentait les origines mythiques du pacte, Ordo Dracul reprend là où le précédent ouvrage s'arrêtait en décrivant l'histoire chroniquée du pacte. Il présente ensuite la non-vie au sein du pacte, détaille les factions qui composent l'ordre et intègre l'Ordo Dracul au sein de la Danse Macabre. Le reste du livre reste intéressant mais est plus accessoire : on y trouve des Lignées de sang liées à l'Ordo Dracul, de nouveaux pouvoirs thaumaturgiques, une galerie de personnages archétypaux prêts-à-jouer, etc.

La grande réussite de ce livre est de casser la vision monolithique du pacte en présentant un groupe protéiforme, hétérogène, et pourtant lié par une vision commune de la condition de vampire. Bien sûr, le livre n'intéressera que les MJ qui font de l'Ordo Dracul un acteur majeur de leur chronique, non ceux qui ne font intervenir qu'occasionnellement un PNJ de l'ordre. Mais vu l'attrait de ce pacte pour les PJ, il y a peu de chances que beaucoup de MJ fassent l'impasse de la lecture. Au final, Ordo Dracul est de la même qualité que Lancea Sanctum, son prédécesseur dans la série. Espérons que Invictus, le prochain à paraître, reste à ce niveau.

Philippe Fenot - Casus Belli n°35

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques