Contenu | Menu | Recherche

Ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il ne reste plus aucun espoir

Encyclopaedia Vampirica

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 216 pages à couverture rigide imitation cuir ou à couverture normale souple ou rigide (impression à la demande).

Description

Ce supplément fut réalisé par l'éditeur allemand Feder & Schwert puis traduit par White Wolf, et cette version anglaise fut traduite dans la langue de Molière par Hexagonal. Il s'agit d'une encyclopédie du monde de Vampire : La Mascarade et de Vampire : l'Age des Ténèbres. Les entrées comprennent également quelques références mineures aux sous-gammes Ere Victorienne, Vampires d'Orient et Momie : la Résurrection.

La version américaine est parue sous forme d'un tirage limité luxueux avec couverture imitation cuir, marque page en tissu et tranche argentée. Enfin, tout comme la version française, la version américaine est depuis distribuée en impression à la demande après avoir connu un tirage offset. La version française a été traduite de la version américaine et non de la version originale allemande.

La mise en page rappelle celle d'un grimoire. Les auteurs ont collecté puis trié des articles par ordre alphabétique. Chaque article est développé sur un espace très variable, entre deux lignes (comme des surnoms) et deux pages (comme l'article sur le Sabbat), l'essentiel faisant un ou deux paragraphes. Des flèches signalent les croisements de références dans l'encyclopédie, ce qui permet au lecteur de passer facilement d'un terme à l'autre.

L'ensemble des personnages publiés jusqu'en 2003 pour les trois premières éditions du jeu sont ainsi répertoriés. On retrouve donc les vampires décrits dans tous les Livres du Clan, scénarios et autres guides, y compris leurs multiples surnoms. Les auteurs prennent en compte les évolutions de l'univers introduits dans la troisième édition, (voir Les Nuits des Prophéties). Anatole le Malkavien est par exemple noté "décédé" en 1999 de la façon décrite dans les romans.

L'encyclopédie répertorie également la majeure partie du champ lexical spécifique aux vampires de la gamme. Ainsi de nombreux concepts vampiriques très variés comme l'Amarante, le réseau SchreckNet ou encore le rang de Préfet sont expliqués. On retrouve ainsi tous les clans, toutes les lignées mineures, toutes les sectes évoquées mais aussi des lieux étranges (jusqu'au château d'Hunedoara développé dans Lair of the Hidden) ou des artefacts sous forme d'articles synthétiques comprenant de nombreux renvois vers d'autres termes.

Le livre fournit également plusieurs chronologies détaillées comme celle de la Révolte Anarch, ou de l'évolution vampirique de grandes villes telles que Francfort, Constantinople ou Chicago. Le livre est censé avoir été écrit par des Caïnites. Ainsi les crédits du livre mentionnent leurs noms et non ceux des auteurs réels.

On remarquera qu'aucune information réservée aux Conteurs n'est révélée par les articles. Cependant de nombreuses annotations (situées dans les marges) des auteurs cités précédemment complètent les articles par des rumeurs ou commentaires critiques, comme la vision christique qui est faite de l'Antédiluvien Saulot dans son entrée.

Après une page de titre et une page de sommaire, des lettres (5 pages) échangées entre le nouveau Prince de New York Calebros (voir New York By Night) et les dignitaires de la Camarilla au sujet de l'encyclopédie précèdent l'introduction Comment utiliser ce livre (2 pages). Celle-ci explique comment est organisée l'encyclopédie et comment naviguer dans les articles.

Suivent les articles (190 pages en version anglaise, 194 pages en VF), qui constituent le corps du texte, et enfin les trois appendices :

  • L'Appendice I : Comment est né ce livre (3 pages) fait le récit de la genèse fictive du livre du point de vue des vampires.
  • L'Appendice II : Biographies (6 pages) retrace l'histoire des vampires ayant contribué au livre : Bindusara, Aristotle de Laurent, Lucita y Aragon, Albertus Magnus et Aisling Sturbridge.
  • Appendice III : Addendum (9 pages) contient trois extraits inédits du Livre de Nod, complété par les notes d'Aristotle sur son interprétation de certains passages. Tout comme  le fameux livre, ces extraits sont essentiellement des illustrations pleine page agrémentés de poèmes en vers libres. Cet Appendice III ne faisait pas partie de la version originale et a été rajouté dans la version anglaise.

Le livre se termine par une page de crédits et de remerciements. Aucun des réels auteurs allemands n'est cité dans aucune version, pas plus que les illustrateurs ou photographes de la version allemande.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 6 mai 2014.

Critiques

Manu  

Voilà un supplément particulièrement atypique pour la gamme WW. Atypique premièrement car il a été rédigé par l'éditeur Allemand de WW (comme France en son temps), et ensuite par ce qu'il se résume à un listing (c'est une encyclopédie) des personnalités et termes Vampiriques. Certains diraient: un listings des gros persos... Dès que l'on commence la lecture de cet ouvrage on s'aperçoit qu'il en est totalement autrement.

Le travail fourni est aparemment phénoménal. quasiment tous les Vampries du WoD y sont référencés, ainsi que tous les termes ayant traits à Vampire: disciplines, clans, familles, courants de pensée chronologie des grandes cités etc... Chaque paragraphe donne lieu à de nombreux renvois et on s'aperçoit vite que cet ouvrage n'est réellement pas un "supplément" au sens classique du terme, mais bel et bien un ouvrage de références pour le conteur. Références sur l'histoire et la société Vampirique s'entend.

Bien sur, quel est l'intéret me direz vous de débourser 60¿ pour ce type d'ouvrage ? De bénéficier enfin (à quelques mois de l'arrêt de la gamme) d'un ouvrage où sont référencés tous les personnages pouvant intervenir dans vos chroniques et où sont explicités bon nombre de points obscurs des livres WW. Et puis n'oublions pas que l'arrêt de la game ne veux pas dire arrêter de jouer, mais au contraire la possibilité de faire jouer des chroniques s'étalant sur toute l'histoire Vampirique avec sous la main tous les tenants et aboutissants.

Ensuite (ça c'est purement personnel) il faut avouer que l'édition Américaine avec couverture simili cuir, bordures des pages argentées et marque page satin est particulièrment classe... mais ça c'est juste pour le plaisir des yeux !

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :
  • Traductions :