Contenu | Menu | Recherche

Un nom qui claque au vent de la destruction comme un étendard funeste

Classic Alien Modules 5-8 (The)

.

Références

  • Gamme : Traveller
  • Sous-gamme : Classic Traveller Reprints
  • Version : première édition, première impression
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Far Future
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2003
  • EAN/ISBN : 1-55878-211-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livre de 224 pages à couverture souple.

Description

Si les Livres de Base ne discutaient que de la société de l'Imperium, les Suppléments présentaient brièvement quelques éléments sur ses empires voisins. Certaines Aventures furent l'occasion de donner de nouveaux détails sur ceux-ci, comme Twilight Peak qui donnait les règles complètes de création de Droynes de toutes castes. Néanmoins, ce fut réellement la série des Alien Modules qui présenta en détails ces peuples.

Il y eut huit ouvrages dans cette série, publiée sous un format "letter" sur le modèle des livrets de Starter Traveller. Deux livres discutent des races humaines majeures avec les Vilani de l'Imperium : les Solomani provenant de la Terre et les Zhodani dont la société est entièrement basée sur l'usage des pouvoirs psioniques. Les autres ouvrages discutent de races non-humaines : les Centaures K'kree, les tentaculaires membres de la Ruche, les Aslan léonins, les Vargr canins et les Droynes héritiers d'une civilisation très avancée. La huitième race est une race mineure, concentrée sur un petit territoire des Spinward Marches, mais elle est sans doute celle dont la technologie est la plus avancée : les Darrians et leur terrifiant Détonateur Stellaire...

L'ouvrage commence par un historique du jeu et des informations de base sur les divers peuples connus de l'univers de Traveller. Le reste de cette seconde compilation regroupe Aliens for Traveller, un livret originellement distribué à peu d'exemplaires, ainsi que les Alien Modules consacrés aux Droynes, aux Solomani, aux habitants de la Ruche et aux Darrians. Chaque module est intégralement reproduit, y compris les pages de couverture en couleurs.

Note : dans la première impression de la compilation, il manque la page 7 du livre consacré aux Droynes : cette page est trouvable sur internet.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

soner du  

Les Alien Modules ont vraiment été le point culminant de la gamme Traveller. Les races extérieures à l'Impérium sont globalement bien pensées, notamment dans le présent tome. Côté règles, tout est là pour jouer des personnages un peu inhabituels.

Cette seconde compilation se concentre sur le peuple le plus familier, nous-même (les Solomani), ainsi que sur les deux peuples les plus bizarres de l'univers de Traveller : les Droynes et la Ruche. Une nouvelle race est également présentée : les Darrians.

La partie Droyne est très intéressante, puisqu'elle présente la race la plus mystérieuse de cet univers de jeu. L'aventure "Twilight Peak" présentait déjà des règles de création de personnage, mais ce livre donne des règles mises à jour, et à manier avec précaution : ce sont de vrais bourrins (d'un point de vue psionique notamment). Les secrets des Anciens sont repris, pour ceux qui veulent injecter un peu de Lovecraft et d'univers parallèles dans leur campagne, et il y a un bon paquet d'hypothèses et de rumeurs pour aiguillonner les joueurs ...

La partie Solomani est très cool, et elle donne de nombreuses informations sur le passé de l'Impérium. Si vous aimez le côté fasciste ironique de Starship Troopers, c'est le livre idéal pour des parties dans ce style !

La Ruche est très bien décrite, avec leur physiologie et leur psychologie particulière. Ils peuvent passer pour des rigolos, avec leur société basée sur le loisir, et les illustrations très marrantes du bouquin, mais ils sont aussi des conspirateurs nés et peuvent faire office de grands méchants assez facilement.

Les Darrians ont peut-être un look moisi d'elfes de l'espace, mais le Détonateur Stellaire est une idée vraiment brillante, sur le thème de la dissuasion et/ou du bluff à échelle cosmique. De plus, leur partie est très bien illustrée, notamment par Donna Barr (Lace & Steel).

Seul bémol : on aurait aimé des cartes un peu plus précises . Mais bon, une cinquantaine de pages par peuple, c'est limité ...

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques