Character Collection (The)

.

Références

  • Gamme : Torg
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Catalogue
  • Editeur : West End Games (WEG)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1992
  • EAN/ISBN : 0-87431-333-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 128 pages à couverture souple.

Description

Ces fiches de personnages ont été rassemblées par un maître de guilde d'Aysle qui tient un registre de chevaliers des possibilités disponibles pour des missions de tous ordres. Elles sont disposées chacune sur deux pages :

  • à gauche, une grande illustration et un récapitulatif des accomplissements du personnage, assortis de notes d'évaluation.
  • à droite, une fiche de personnage en deux colonnes, la première comportant les caractéristiques et la seconde comportant un historique, des traits de personnalité, de l'équipement et une phrase type.

Le musée Grévin n'a qu'à bien se tenir, ces fiches contiennent des personnages issus de toutes les époques et de tous les cosms : le clone de D'Artagnan, deux clones de Rambo, un Sherlock Holmes devin, un hybride de Conan et de Prince Vaillant, une émule de Robin des Bois, un géant parrain de la mafia, une Robinson Crusöe de la Terre Vivante, Skippy l'Eidenos curieux, une galerie d'Espions autorisés à tuer, un cyberTorquemada repenti, quelques femmes fatales diversement transformées, des extraterrestres repentis, le cousin d'Indiana Jones et celui du Dr Jekyll, et une sacrée galerie de créatures transformées d'un cosm à l'autre comme l'Eidenos super-héros ou le nain marchand.

Deux pages, intitulées règles pour les personnages avancés, sont plutôt un ensemble de notes destinées à créer des personnages plus solides que les débutants.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 22 avril 2013.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Autant ces concepts de personnages seraient sympas à créer pour être dans le ton de Torg, autant en faire un livre ne mérite pas qu'on s'y attarde.

Je pourrais moi aussi faire un ouvrage relié avec tous mes personnages de jeu de rôles depuis 25 ans. Mais je sais que ça n'intéresserait personne même si je me suis éclaté avec. Il en est de même de cet ouvrage. Par ailleurs l'exercice semble futile. Moi aussi je peux en inventer d'autres : un Einstein transformé en cyberdémon, un Bush à la tête de la cyberinquisition, un Don quichotte revu à la sauce de l'Egypte pulp... On fait un tome 2?

Au moins, on a là une réserve de PNJ bien archétypaux prêts à jouer, mais les persos sont tellement faciles à créer à Torg...

Shaman Chat  

Character Collection. Bon. Ben voilà, quoi... Je mets 3 mais le 2 est bien mérité si on se fout des illustrations. J'ai lu (en entier, quand je lis, c'est en entier, j'ai pas peur, je survole pas) cet ouvrage et...

Bon... C'est vachement bien dessiné (j'adore le style de Lona), ce qui est rare pour un supplément Torg. Les personnages sont vraiment sympas en look. Il y a deux ou trois petits bugs de fiche, mais ça, on peut faire avec en corrigeant et adaptant (nan, on ne peut pas avoir des pouvoirs pulp si on n'est pas de l'empire du Nil).

Mais finalement, c'est peut-être l'ouvrage qui est le moins bon (dans le fond sur une moitié de l'ouvrage) de tous ceux que j'ai lus jusqu'à présent, c'est-à-dire hors scénarios presque tout à part les infiniverse 2 et 3 et les city books.

L'idée était que les joueurs et maîtres de jeu envoient certains de leurs personnages joueurs et que seraient collectés les plus sympas ou meilleurs (ainsi que quelques vilains et héros créés par l'éditeur) dans un recueil de personnages. Du coup, en comparant avec un supplément du même type pour Shadowrun (Prime Runners) sorti à la même époque, on a une impression de déception (même si dans Prime Runners, certaines caracs sont fumées).

Les historiques des personnages sont parfois trop proches des archétypes dont ils sont issus. Et la page relatant leurs exploits pêche parfois puisqu'ils sont censés avoir fait des exploits que votre groupe de pjs a dû déjà faire vu que sont relatés pour les dits personnages présentés des exploits tirés de scénarios officiels. Une partie des infos ne sert donc à rien et ressemble plus à de la branlette autour de "mon personnage a fait ceci ou cela".

J'hésite presque à le noter 2. Mais force est d'avouer que ça vous fait quand même, en tenant compte de l'historique (résumé, certes, mais bien là), des notes du guildmaster (une entité qui recrute des chevaliers comme mercenaires), de la qualité des illustrations (et là j'insiste, c'est bon, c'est bien, et c'est une unité de ton), et d'une fiche déjà construite (excepté sur quatre ou cinq sur 60 des petits bugs, mais je repère tout, hé hé hé) de quoi faire parfois des histoires (quelques pnjs sont sympas comme méchants - il y en a en gros 6 ou 7 - des vrais méchants - sur la soixantaine de l'ouvrage) ou même de filer des prétirés plus conséquents à vos joueurs.

Je noterai donc 3. Parce que ça me sera utile et que les dessins, j'adore. Si je devais seulement noter sans tenir compte des dessins et du fait qu'on puisse utiliser certains de ces personnages pour construire quelques aventures, ça serait 2.

Le petit truc final pour construire des personnages de plus haut niveau est aussi un peu léger. Mais ça ne prend que deux pages et bon, ça a le mérite d'être là et de ne pas finalement être plus mauvais que les conseils donnés pour créer des plus gros dans les vieux suppléments vampire.

En bref. Résumé des plus :
- illustrations
- quelques pnjs qui font des belles histoires
- des prétirés rapides sans avoir à se prendre la tête
- l'idée d'un fichier de personnages à recruter pour le guildmaster
- la promesse de l'écriture d'un scénar ou d'un roman autour de 5 des personnages présentés dans le supplément (mais je ne crois pas que ça soit sorti)
- quelques méchants qui sont pas mal du tout

Les moins :
- quelques bugs dans certains fiches (caracs ou axiomes mal reportées, manque de points parfois)
- déséquilibre entre certains pnjs qui montre que toutes les tables de jeu n'ont pas eu la même manière d'aborder Torg
- certains pnjs trop creux : ils ne sont qu'une version avancée de la fiche d'archétype
- certains faits soi-disant vécus par certains des personnages ne pourront pas l'avoir été si vous avez déjà fait jouer ces scénarios à vos joueurs
- les sorts possédés par les personnages ne sont pas indiqués (le do it yourself est un peu con, en ce sens, puisqu'on aurait préféré vraiment aussi avoir ça)

Mais il vous reste la possibilité d'inclure les dits personnages dans les scénarios qu'ils sont censés avoir fait si vous prenez la peine de bosser un peu et là, ça peut donner quelque chose de vraiment pas mal.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques