Contenu | Menu | Recherche

L'Ordinateur est votre ami

Sous le Soleil Noir

.

Références

  • Gamme : Star Wars FFG
  • Sous-gamme : Aux Confins de l'Empire
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Kit de démo
  • Editeur : Edge Entertainment
  • Langue : français
  • Date de publication : février 2014
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 40 pages en quadrichromie.

Description

Proposé lors du Free RPG Day 2013, Under a Black Sun/Sous le Soleil Noir est à la fois un scénario en trois volets se déroulant sur Coruscant et un kit de démonstration de Edge of the Empire. Il est mis gratuitement à la disposition de tous sur le site de l'éditeur.

Under a Black Sun débute, après la page des crédits, par une introduction d'une page, Aux confins de l'Empire?. Après quoi vient un résumé des règles de jeu en deux parties. En premier, Règles résumées (4 pages) décrit la résolution des actions, la manière de lire et interpréter les dés, les caractéristiques et compétences. Puis Combat (5 pages) détaille les combats, les blessures et les soins ainsi qu’une version simplifiée du système d’obligation.

Le livre se poursuit par la fiche de planète de Coruscant (1 page) ainsi que les descriptions de quatre personnages pré-tirés (1 page chacun). La fiche de chaque pré-tiré comprend un historique, ses caractéristiques, la liste des compétences et talents maîtrisés, son équipement, et une illustration. Les quatre personnages sont :

  • Jovel Nial, une technicienne bothan originaire d'une famille de politiciens
  • Matwe, un contrebandier humain avec un frère dans le pétrin
  • Sinoca Meeku, une marchande rodienne issue d'une longue lignée de chasseurs de prime
  • Tray'Essek, un mercenaire trandosien trahi par l'un des siens et en quête de vengeance

Le scénario Under a Black Sun (22 pages) est constitué de trois parties. La première débute in media res alors que les personnages sont en train de récupérer des informations sur un chasseur de prime dans le système informatique du Soleil Noir (Black Sun, grand syndicat du crime de Coruscant). Déclenchant l’alarme, les personnages, travaillant pour le syndicat Pykes (des trafiquants d’épice), doivent échapper aux sbires du puissant syndicat criminel lors d’une course-poursuite dans la cité-monde.

Dans la deuxième partie du scénario, les personnages doivent enquêter dans différents lieux de la ville afin de retrouver la trace du chasseur de prime. La dernière partie du scénario consiste en une confrontation entre les personnages et celui qu'ils recherchaient, et la récupération d'une partie des épices volées aux Pykes.

Cette fiche a été rédigée le 22 mars 2014.  Dernière mise à jour le 24 juillet 2014.

Critiques

Wyrddin  

Avis donné après lecture, pas encore joué

 

On sent poindre à la lecture de ce scénario des possibilités de campagne, ce qui est plutôt enthousiasmant. Il représente un introduction moins progressive que le Kit d'initiation (qui, lui, est vendu avec les fameux dés), mais propose peut être d'avantage de richesse dans son scénario, notamment dans sa construction moins linéaire et l'implication d'une des grandes factions criminelles de la galaxie, le Soleil Noir, qui pourrait devenir un intervenant récurrent de vos futures aventures.

Quoi qu'il en soit il mérite d'être joué avec les personnages pré-tirés qui sont plutôt bien conçus et apportent une profondeur à l'histoire, grâce à leurs obligations notamment (ce fameux concept d'obligation qui ne sera pas du tout abordé dans le kit d'initiation même si l'idée centrale de son scénario y renvoie beaucoup).

Un kit de démarrage qui s'adresse donc probablement à un public un peu plus expérimenté et qui nécessite tout de même une bonne préparation du MJ.

Pour les MJ courageux il est probablement envisageable de lier tous les scénarios déjà proposés (celui-là, celui du kit et sa suite, celui du livre de base et celui du l'écran du MJ), le tout autour d'une ou de quelques trames communes. Peut-être que ça peut venir au fur et à mesure pour garder ce côté non linéaire.

A noter qu'une table de correspondance permet de jouer avec des dés polyédriques classiques, ce qui me semble tout de même très injouable. Je vous signale donc qu'une table d'autocollants pour modifier ses dés est trouvable sur le site de l'éditeur... américain (FFG). A bon entendeur !

Critique écrite en avril 2014.

matreve  

Le kit d'initiation de la version FFG de Star Wars m’avait laissé un premier sentiment mitigé. J'ai donc continué mon exploration avec ce scénario gracieusement mis en ligne. Essai carrément non transformé : ce scénario - raté disons-le maintenant bien qu’il soit gratuit – m’a conforté dans mes impressions initiales d'un jeu qui a plus comme objet son système de règles que les histoires qu'il permet de créer.

Sous le Soleil Noir est en effet un scénario désespérément séquentiel, ce qui est favorisé en filigrane par le système FFG où chaque scène est un prétexte à des lancers de dés, et donc à des rebondissements de l'histoire. Pourquoi pas mais sans moi.

Pareil, le propos de centrer la version Edge of the Empire sur la pègre et les milieux louches livre ici un scénario caricatural. Dynamisé par la notion des obligations, il manque sa cible en mettant aux prises les PJ avec des organisations convenues et dans des scènes aussi téléphonées que dans le scénario du Kit d'Initiation. Or l'action se déroule sur Coruscant, loin donc de l'esprit Far West de la Bordure Extérieure.

Là où on aurait attendu un scenario très feutré sur la planète capitale de la Galaxie – fortement militarisée à l'époque de l'Empire – on n'économise pas les sempiternelles scènes de baston dans la cantina... Soupirs...

Qu'en retenir alors ? Si vous voulez un aperçu de ce système FFG / Edge of the Empire dont tout le monde parle, ce scénario donne un premier aperçu qui a le mérite de ne rien coûter. Mais le deal se révèle digne d'une transaction avec un Hutt : en mettant quelques crédits supplémentaires sur la table avec le Kit d'Initiation, vous récupérerez un matériel largement supérieur à ce scénario qui rivalise sans peine avec les modules médiocres de West End Games de l'époque.

Vingt ans plus tard, même pour du matériel gratuit, c'est impardonnable.

Critique écrite en juillet 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :