Contenu | Menu | Recherche

Non, pas l'auteur de Bitume...

Star Riders

.

Références

  • Gamme : Star Riders
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Ianus Publications
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1993
  • EAN/ISBN : 2-921573-10-5
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livret de 96 pages

Description

Le livret de règles passe rapidement en revue les règles proprement dites (création de personnages, système de résolution d'actions, etc.), poursuit avec les équipements possibles, un guide rapide de l'univers connu (vaisseaux spatiaux, planètes importantes comme Megalopolopolopolis et races extra-terrestres -dont une races de grille- pains volants-), et enchaine sur le synopsis d'une grande campagne en cinq parties et les sujets des vingt premiers numéros du comic-book "Star Riders" (idées de scénarios à développer).

Le livret voit régulièrement ses marges s'orner d'une rapide description d'une planète intéressante (Doone, la plus grande plage de la Galaxie, Postit, où arrive tout le courier perdu de l'univers, Tatoo-Inn, repaire du terrible humanoide éléphantesque Babar the Hut, Dagober, dont l'unique habitant fait souvent des erreurs, Dolby 1 et 2, des planètes jumelles ayant le meilleur système de communication de l'univers, Klypton, dont les habitants sont tous des types baraqués à la machoire carrée et portant des collants, Whensworld, dont les habitants aux longs cheveux font parait-il d'excellents talk-shows, etc.).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

soner du  

Un jeu loufoque, certes, mais pas très inspirateur.

Malgré une création de personnage (et de vaisseau) assez rigolote et des règles simples on ne sait pas trop quoi en faire. Le livre donne une impression de fourre-tout absurde, qui amuse à la lecture, mais il manque le petit déclic qui fera qu'on a envie d'en faire une partie.

Bref, encore un jeu délirant dans le genre humour un peu gamin, mais pas extrèmement original ni très inspirant. J'ai un peu ressenti la même chose devant "Murphy's World" et devant "Tales from the Floating Vagabond" (ce dernier handicapé par des règles trop lourdes). "Star Riders" est loin d'être indispensable, je ne chercherai pas à vous le faire fuir mais bon, il y a plus rigolo et plus engageant dans les genres "humoristique" et "space opera".

Erick N. Bouchard (Baron Samedi)  

Infâme. Seul ce mot pourrait décrire cette élucubration de gags éculés, d'humour de gamin de 12 ans présentés sous le nom de "jeu de rôles" - en réutilisant de A à Z les mécanismes de "Teenagers from outer space". Rien d'original, sinon l'audace de publier quelque chose de si moche. À 2$, j'estime avoit été volé.

Trop mince pour caler une table, trop rigide pour servir de litière à chats, je ne lui ai trouvé aucune utilité. De loin, parmi le pire de ce qui se fait.

Godzill@  

Ce jeu, bien que très "simpliste" est vraiment très sympa tant au niveau de l'humour totalement décalé et omniprésent que dans son système de jeu très rapidement assimilable.

On s'amuse tout de suite. Dès la création du personnage, expédiée en quelques minutes, avec ces attributs délirants comme le Cool (ou comment garder la classe en toute circonstance) et ces pouvoirs et équipements plus loufoques les uns que les autres.

Au final un bon jeu pour des parties one-shot autour d'une table avec des amis et quelques bières (l'abus d'alcool est dangereux pour la santé !!!).

Pour finir, un message personnel : je vends un fiat panda de l'espace, 120.000 années lumières au compteur, rouillée, sans équipement mais munie d'un méga canon laser. Prix à débattre. ;)

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques