Contenu | Menu | Recherche

N'est pas mort celui qui peut être l'objet d'un crowdfunding

Cycle d'Odea (Le)

.

Références

  • Gamme : Shaan
  • Sous-gamme : Shaan Renaissance
  • Version : deuxième édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Editions Stellamaris
  • Langue : français
  • Date de publication : mars 2016
  • EAN/ISBN : 978-2-36868-282-1
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 234 pages en papier glacé.

Description

Le livre est une compilation de tout ce qui a été écrit de plus ou moins officiel pour la première version du cycle d’Odea adaptée aux règles de Shaan Renaissance. La campagne en question est ainsi composée de dix chapitres, chacun divisés en plusieurs actes.

Passées les pages de garde et remerciements (3 pages), s'ouvre un Prologue (3 pages) qui revient sur les circonstances ayant conduit à la création de Shaan et de cette campagne par l'auteur. Comme cette campagne est censée être jouée vingt ans avant Shaan Renaissance, la dernière partie de l’introduction réexplique le cadre historique et géopolitique de Shaan (2 pages). S'ensuit un synopsis (3 pages) résumant les principales actions des chaque chapitre de la campagne. Un petit paragraphe explique en sus la progression psychologique et le gain d’expérience des personnages pendant la campagne.

Chaque chapitre de la campagne s'ouvre sur un encart reprenant la forme du cercle de caractéristique des personnages de Shaan renaissance. Ces encarts donnent le temps de jeu, mais aussi le niveau de difficulté, l'ambiance et une idées du type de compétences les plus utilisées dans leur chapitres respectifs.

Le premier chapitre, Coma (19 pages), propose six actes ayant pour but de souder le groupe en plaçant les personnages dans un camp de prisonniers. Ils devront affronter des péripéties en restant unis et solidaires.

Dans le même ordre d'idée, La Rêveuse Illuminée (29 pages), regroupe onze actes où les personnages vont devoir se mettre au service de Léandre d’Amaury et ce dans le but d’unir encore plus le groupe.

Au cours des cinq actes de Zaös (15 pages), les personnages vont mener une enquête au sein d’une des familles majeures, et ce pour retrouver un historien spécialisé dans la religion de la planète.

Archéos (25 pages) fait directement suite à la rencontre avec ledit l’historien. Au cours de ses huit actes, les personnages partiront à la recherche de la cité des Dieux ; et se retrouver pris au piège par des PNJ déjà rencontrés, mais remplis de rage.

Dans le cinquième chapitre, Edenia (25 pages), les personnages seront bloqués sur la cité aérienne d'Edenia pendant sept actes où ils devront, pour le bien commun, aider Léandre à s’opposer à un individu se faisant passer pour un dieu.

Le sixième chapitre, Le Concile (15 pages) est lui aussi un chapitre d’intrigue politique et de tromperie. Au cours de ses neuf actes les personnages vont devoir s’allier avec soit des familles soit avec des ordres politiques pour survivre ou connaître leur fin.

Le septième chapitre, La Quête du Serpent (22 pages), voit les personnages enquêter et partir à la recherche d’une mystérieuse femme apparaissant en vision aux joueurs. Les cinq actes devraient permettre de la libérer et fuir très rapidement à travers une mangrove.

Le huitième chapitre, Venin (25 pages) est beaucoup plus empreint de mysticisme. Ses huit actes sont l’occasion pour les personnages de montrer où vont leurs allégeances. Ce chapitre se termine dans une course poursuite.

Le neuvième chapitre, Necros (13 pages), propose aux personnages d'aider la résistance de Shaan pour détruire un prince nécrosien. Ces cinq actes composent un chapitre au ton épique où les joueurs vont être en première ligne de la bataille.

La campagne se clôture sur Shaani (7 pages). Les cinq actes de ce chapitre de conclusion feront voyager les joueurs dans le temps pour permettre à l’harmonie entre espèces de revenir sur Shaan.

Deux Annexes (6 et 13 pages) suivent la campagne proprement dite. La première représente les principaux personnages non-joueurs de la campagne, la seconde est un index regroupant tous les éléments importants de la campagne : lieux, objets et personnages non-joueurs.
Deux pages de publicité pour la gamme Shaan Renaissance et les romans de l’univers de Shaan marquent la fin de l'ouvrage qui se ferme sur trois pages de sommaire.

Cette fiche a été rédigée le 10 octobre 2016.  Dernière mise à jour le 7 novembre 2016.

Critiques

sk8bcn  

Commençons par une mise en garde de la part d'un MJ qui a commencé Shaan avec la 2ème édition. Il est surprenant de découvrir la différence d'ambiance entre la 1ère et la 2ème édition. Dans cette campagne, c'est beaucoup plus dark que ce qu'on lit en 2ème éd. Il ne faut pas s'attendre à la même ambiance écologiste/altermondialiste dans cette campagne.

Mais le Cycke d'Odea est une bonne campagne. Les scénarios sont bien écrits et intéressants, c'est volumineux, de qualité, tout en évitant le remplissage dont souffre certaines campagnes.

Pour autant, il reste un défaut qui empêche le cycle d'Odea d'appartenir aux grands. Le problème est dans la motivation des PJ. Dans Shaan 1ère édition, les héossiens sont sous le joug des humains. Or, cette campagne a pour thématique les intrigues d'un homme qui veut devenir un homme-dieu (les maîtres des humains) pendant que l"églises des hommes-dieux tentent de l'en empêcher. Avec un tel pitch, les joueurs sont souvent lancés dans les scénarios de force, contraints de travailler pour le nouvel ordre contre l'aspirant homme-dieu.

Les scénarios fonctionnent malgré tout, et fonctionnent bien. Mais la motivation des PJ n'est pas la même que s'ils voulaient se lancer dans l'intrigue. Après tout, aider son oppresseur contre un autre oppresseur potentiel, quel importance.

Mis à part ce problème, ça reste de la bonne campagne que je recommande.

Critique écrite en mars 2019.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques