Contenu | Menu | Recherche

C'est méchant un Grog

Rustyarne

.

Références

  • Gamme : Seven Fortress
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Enterbrain
  • Langue : japonais
  • Date de publication : mai 2010
  • EAN/ISBN : 978-4-04-726567-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 184 pages (dont 8 couleur) à couverture souple.

Description

Ce document présente le septième monde, Rustyarne. Les données de plusieurs ennemis font référence à des capacités spéciales décrites dans Lars Felia et le Advanced Data Book. Rustyarne est un monde médiéval fantastique de type européen où les meimas et les locaux se livrent une guerre continuelle. Les joueurs incarnent des individus à la recherche des mythiques saints chevaliers dragons, qui devraient pouvoir faire basculer le conflit en leur faveur.

Contrairement à Lars Felia, Rustyarne est très proche des univers médiévaux fantastiques occidentaux : il inclut des elfes sylvains reclus dans une grande forêt, des elfes noirs plutôt cruels, des nains qui vivent sous les montagnes, etc. Toutefois, il est teinté de traits japonais. Ainsi, les vêtements ne sont pas forcement médiévaux, les naines sont de magnifiques jeunes femmes similaires à de jeunes humaines et l’un des éléments majeurs du monde est la présence des saints chevaliers dragons.

Ces chevaliers sont des combattants créés par le dieu ultime qui permirent de mettre fin à la première guerre des anciens dieux. Toutefois, leur puissance est telle que seul leur créateur peut les contrôler. Aussi, avant de s’endormir pour récupérer de ses blessures, il sépara le corps et l'âme de ses créations. Leurs corps montent la garde autour de leur maître tandis que leurs âmes furent scellées quelques part dans le septième monde.

Le septième monde est séparé en deux parties : le light side ("coté lumineux"), qui représente les habitants naturels, et le dark side ("coté obscur"), les meimas. Les deux se livrent une guerre interminable. Certains membres du light side semblent avoir été bénis par les saints chevaliers dragons et disposent de divers pouvoirs. Les personnages des joueurs font partie de ces individus, qui cherchent à trouver et ressusciter les saints chevaliers dragons pour qu’ils combattent à leurs côtés.

Le supplément s’ouvre sur 8 pages couleur qui présentent divers types de personnages emblématiques du septième monde. Après un manga (7 pages) et une page d’introduction vient le premier chapitre, Player section (80 pages). Celui-ci contient les éléments nécessaires à la création d’un personnage natif de Rustyarne ainsi que les règles propres à la magie des huit dieux et aux dragons que peuvent chevaucher les Ryuukishi ("chevaliers dragons"). Les éléments disponibles sont : céleste, ténèbre, terre, eau, feu, vent, nature, fantasme. A noter que dans Rustyarne, plusieurs sorts et capacités spéciales sont plus puissants s'ils sont manipulés par un personnage dont les deux éléments sont identiques. Deux seeker class sont disponibles, chacune divisée en plusieurs catégories qui affectent les scores de combat du personnage et lui donnent accès à des capacités spéciales propres, en plus des capacités communes à la classe.

La première seeker class est le dragoon, un individu qui semble avoir été béni par les saints chevaliers dragons. Les catégories sont :

  • Ryuukishi ("chevalier dragon") : un individu accepté par un dragon comme cavalier ;
  • Karyuu Senshi ("Combattant métamorphe dragonique") : un drake, une espèce capable de prendre la forme, ou sous la forme permanente, d’un homme dragon. Certains peuvent prendre l’apparence d’un dragon ;
  • Ryuukenshi ("Artiste martial dragonique") : un artiste martial qui a prit les dragons pour modèle de son art ;
  • Shouryuushi ("Invocateur de dragon") : un magicien capable d’invoquer brièvement des dragons et qui possède un dragonnet ou un avatar de dragon.

La seconde seeker class sont les ryouiki majutsushi ("mages de domaine"), des individus qui tirent leur force de la manipulation d’un domaine. Ils se divisent entre plusieurs categories :

  • Necromancer ("Nécromancien") : manipule une troupe de morts vivants ;
  • Baikai Majutsushi ("Magicien des composants") : un sorcier qui stocke ses sorts dans divers composants, de la carte au parchemin en passant par les joyaux, pour les déclencher de manière plus rapide et améliorer leurs effets ;
  • Hachishin Mahoushi ("Sorcier des huit dieux") : un individu capable d’utiliser la plus puissante forme de magie qui soit, la magie des huit dieux, jadis maitrisée par la civilisation Froletaria sur Lars Felia ;
  • Magi Fencer ("Duelliste sorcier") : un combattant qui utilise sa magie pour accroitre l'efficacité de ses armes et attaques ;
  • Mageitsukai ("Artiste mage") : un ménestrel qui soutient ses compagnons par ses chants, danses ou poèmes ;
  • Mamonkizami : des sorciers qui usent de scarifications ou de tatouages pour renforcer leur magie ;
  • Yumeyomi ("Lecteur de rêve") : un individu capable d’entrer dans une transe pour pénétrer partiellement dans le domaine des rêves et des illusions afin de bénéficier de visions du futur et aider ses camarades ;
  • Rune Keeper ("Gardien des runes") : un spécialiste de la soubi mahou ("magie équipée").

Le reste du chapitre est occupé par une suite de catalogues de capacités spéciales communes, magies, équipements, dragons servant de monture, etc.

Le second chapitre, World section (26 pages), est dédié à la description du monde. Il aborde son histoire, les light side et dark side, les différentes races, les saints chevaliers dragons et autres éléments de contexte. Il livre également 18 personnalités pouvant servir de PNJ.

Le chapitre suivant, Game master section (16 pages), est destiné au meneur de jeu. Une première partie (5 pages) s'intéresse à la manière d’utiliser ce livre, que ce soit pour employer des personnages natifs du septième monde à Lars Felia ou au contraire pour vivre des aventures dans Rustyarne. La seconde partie est un bestiaire de 55 créatures de niveau 1 à 11.

Le dernier chapitre, Scenario section (30 pages), abrite deux scénarios et le contexte de la campagne "La seconde guerre des anciens dieux". Le premier scénario, Shutourutsu toride no tatakai ("La bataille de fort Shutoltsu"), se déroule à Rustyarne. Il est prévu pour trois à cinq héros de niveau 1 et une durée de 4 à 5 heures. La moitié du groupe des personnages fait partie d’une armée envoyée au front. Toutefois, en cours de route ils subissent une attaque surprise des meimas qui les force à se replier dans le fort de Shutoltsu, aussitôt assiégé par leurs ennemis. Les personnages restants sont membres d’une armée de secours envoyée aider les assiégés.

Le second scénario, Fukuryuu tatsu ("L'éveil du dragon terré"), prend place à Lars Felia et mélange des personnages du premier et du septième monde. Il est conçu pour trois à cinq personnages de niveau 1 et une aventure de 4 à 6 heures. Almajuro, un dragon terré dans les cavernes d’un massif volcanique de Fleis est en realité la monture de l’un des saints chevaliers dragons. Hélas, un servant du roi noir, maître du dark side, a trouvé sa trace et s’est rendu à Lars Felia avec une armée pour le corrompre. Alors que le dragon menace de devenir hors contrôle sous l’influence des meimas et que ceux-ci lancent un assaut contre Fleis, des héros des deux mondes doivent s’unir pour s’aventurer dans les cavernes qui servent de refuge à la créature pour la sauver. La puissance de ce dragon mythique est en effet bien suffisante pour anéantir Lars Felia à lui tout seul s’il venait a tomber sous le joug des meimas. Une postface de Takeshi Kikuchi ferme la section (1 page).

Un appendice regroupe les différentes tables du document et un index de 5 pages. Une record sheet est présente au dos de l’ouvrage tandis qu’une feuille de personnage dédiée aux héros de Rustyarne est imprimée au revers de la couverture détachable.

Cette fiche a été rédigée le 13 juillet 2010.  Dernière mise à jour le 20 juillet 2010.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.