Contenu | Menu | Recherche

9mm de diplomatie

Ecran

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Ecran à quatre volets accompagné d'un livret agrafé de 32 pages.

Description

L'illustration de l'écran consiste en une vue de dessus d'une table ornée de divers objets, dont un parchemin sur lequel est représentée une scène de combat naval reprise de l'illustration de l'écran en trois volets de l'édition américaine.

Le dos de l'écran est en noir et blanc avec des dessins grisés en fond. 2 à 5 tables sont représentées par volet, reprenant les listes d'arcanes, diverses aides pour les jets comme les niveaux de difficulté, des tables utiles en combat comme la liste des armes et les compétences de défense, une table pour les conversions des différentes monnaies du jeu, une autre pour les effets climatiques et une dernière sur le coût des langues à la création des personnages.

Le livret présente un scénario de création française intitulé Voir Charousse et mourir. La première page décrit l'aventure dans son ensemble, expliquant que l'objectif en est de faire découvrir les différentes facettes de la Montaigne. Le scénario est ensuite divisé en trois parties, chacune composée de plusieurs actes, eux-mêmes divisés en scènes. Chacune des trois parties prend place dans une ambiance spécifique, des intrigues à la cour de l'empereur aux milieux populaires de la ville. Des encarts disséminés au fil des pages donnent des conseils adaptés à l'intrigue et aux événements en cours.

Après le scénario, deux pages et demie sont consacrées aux protagonistes avec fiche et description. Un petit lexique et des références bibliographiques sont donnés sur une page, alors qu'une aide de jeu avec des lettres est contenue sur une autre page.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 30 août 2019.

Critiques

zanwot  

L'écran est très très sympa, même si il montre aux joueurs une illustration de bataille navale et de pirates. Encore une occasion d'expliquer à ses joueurs que la piraterie n'est qu'un petit (à mon avis) aspect de l'univers de 7ème mer.

Coté MJ, on a droit à plein de tables, mais je les trouve globalement plutôt mal choisies. En effet plusieurs tables ou encarts donnent des points de règle trop basiques (genre que veut dire 6g3) ou carrément inutiles (coût des langues à la création) alors que des règles importantes présentes dans le livre du maitre ont été omises (dégâts des bandes de brutes, gestion des poursuites). Bon heureusement certaines tables sont bien vues (taux de conversion des monnaies, augmentations pour les coups précis), et le dernier volet est suffisament inutile à mon avis pour mettre carrément une feuille par dessus avec ses propres rappels..

Je n'ai pas fait jouer le scénario, mais j'en ai entendu des commentaires très positifs. C'est sûrement le 3e scenario publié le plus complet de Septième Mer, après celui de Freiburg et la Croix d'Erèbe. En tout cas il semble bien ficelé et il est bien illustré..

Au final j'hesite pour une note entre 3 et 4, car malgré une très belle réalisation et un scénario plutôt bon, je suis très déçu du contenu de l'écran côté MJ, même si c'est loin d'être inutile pour autant.

Franz  

Pour moi le paravent est daubé : l'illustration est belle mais pas très bien choisie, les tables retenues sont souvent inutiles et il y a de grosses lacunes (les brutes...). Le carton est fin, tenant mal debout. 1/5 donc.

Par contre le livret est exactement ce qu'on aime avoir avec un écran : un scénario bien ficelé, une véritable mini-campagne qui permet de jouer un moment et de découvrir les possibilités du jeu, le tout dans seulement 32 pages. 5/5 pour le livret.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques