Contenu | Menu | Recherche

We aim to misbehave

Lankhmar

.

Références

  • Gamme : RuneQuest
  • Sous-gamme : RuneQuest - Lankhmar
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Mongoose Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2007
  • EAN/ISBN : 978-1-905471-69-0
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Fritz Leiber's Lankhmar, livre à couverture rigide de 160 pages.

Description

Ce supplément adapte pour la quatrième édition de RuneQuest un ensemble de romans et nouvelles de Fritz Leiber collectivement appelés "Le Cycle des Epées", écrits entre 1939 et 1987. Ces récits narrent les aventures de deux personnages, Fafhrd le barbare et son agile compère le Souricier Gris, tour-à-tour explorateurs, voleurs et mercenaires, et se situent dans le genre de la Sword & Sorcery, une expression en fait inventée par Leiber.

Le titre de l'ouvrage est repris du nom de la plus grande ville de Nehwon, monde d'où viennent les deux héros. D'autres adaptations en jeu de rôles, dont certaines sous le même titre, ont été publiées entre 1985 et 1993 pour AD&D.

Utiliser cet ouvrage nécessite la possession du livre de base de RuneQuest IV, le Companion et Arms & Equipment pouvant également être utiles. Après une page pour les crédits et la table des matières, le livre se divise en sept chapitres.

Themes of Lankhmar (4 pages)
Les personnages, aventures et ressorts dramatiques de la Sword & Sorcery diffèrent souvent de ceux d'autres sous-genres de la fantasy. Les personnages y vivent à la force du poignet, évoluent dans un monde décadent où le surnaturel est une menace et l'humour souvent noir.

Character Creation (21 pages)
Ce chapitre propose sept Cultural Backgrounds et trente-et-une professions spécifiques pour remplacer celles, génériques, du livre de base, en ajoutant des suggestions pour créer un groupe autour d'un thème commun : famille noble, groupe de mercenaires, etc.

Quelques ajustements supplémentaires complètent la création de personnages Nehwoniens : la magie véritable est souvent l'apanage des magiciens noirs et déconseillée aux PJ, qui peuvent en revanche faire profession de devin, d'astrologue ou voyant plus ou moins authentique ; l'appartenance à un culte ne fournit que peu ou pas d'avantages magiques, etc.

City of the Black Toga (50 pages)
Lankhmar aux multiples surnoms : Cité des Toges Noires, Cité des Voleurs... est la plus grande, la plus riche, la plus puissante et la plus décadente ville de Nehwon. Ce sont d'abord des éléments de la vie quotidienne qui sont présentés : la monnaie, les taxes, l'approvisionnement, les festivals, le maintien de l'ordre et l'armée.

La suite est plus géographique, présentant les principaux secteurs de la ville : les bidonvilles (slums), le centre-ville, le port (waterfront), le Plaza District et les quartiers riches, et le Lankhmar d'En-Dessous. A chaque fois, le chapitre présente les lieux, personnages et organisations des romans, en en discutant l'utilisation en jeu : Guilde des Voleurs, Ordre des Assassins, dieux "dans" Lankhmar et dieux "de" Lankhmar, les différents Suzerains (Overlords) successifs de la cité, etc.

The Nehwon Gazetteer (22 pages)
De la même façon, tous les pays décrits dans les romans sont présentés ici : les Terres Gelées, pays de Fafhrd, les steppes mingoles, le Pays des Huit Cités, et ainsi de suite jusqu'aux Shadowlands, au pôle Nord de Nehwon, où réside la Mort.

Creatures of Nehwon (10 pages)
La plupart des antagonistes du Cycle des Epées sont humains : voleurs, gardes, meurtriers, mercenaires ou magiciens. Des créatures extraordinaires et des animaux monstrueux y apparaissent toutefois, et ce chapitre donne les caractéristiques de quatorze d'entre eux.

Adventures of Nehwon (29 pages)
Ce chapitre résume les aventures de Fafhrd et du Souricier, en en tirant des conseils ou des suggestions d'aventures ou de thèmes pour les Meneurs de Jeu. Les caractéristiques des deux héros occupent les deux dernières pages.

Swords Against Spells (15 pages)
La Magie Noire de Nehwon diffère de la sorcellerie du Companion en deux points : elle est plus lente à utiliser, et les sorts peuvent être altérés par l'Agonie que le sorcier s'inflige à lui-même, la Sympathie - c'est à dire la ressemblance - entre lui et sa victime, et sa Haine pour cette dernière. De plus l'usage de la Magie Noire peut corrompre et affecter profondément le sorcier.

Of Sheel & Ning (8 pages)
Le dernier chapitre se consacre à deux très puissants magiciens, probablement non humains, Sheelba au Visage Aveugle et Ningauble aux Sept Yeux, mentors et employeurs respectifs du Souricier et de Fafhrd. Le texte rassemble les informations éparpillées dans les nouvelles et discute surtout leur rôle comme employeurs possibles pour des Personnages-Joueurs, sans donner leurs caractéristiques.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 30 janvier 2012.

Critiques

Arasmo  

Fidèle à sa politique de licence, Moongoose a adopté Lankhmar comme nouveau cadre de campagne pour RuneQuest. Le choix paraît judicieux : RuneQuest semble parfait pour simuler ce genre d'univers, où les dieux ne valent guère mieux que les humains, où l'amoralité est gage de survie, où l'on se bat la peur au ventre, où la magie est aussi dangereuse pour le sorcier que sa victime, bref, un univers "gritty" comme diraient nos amis anglo-saxons.

Par rapport à l'adaptation effectuée par TSR au milieu des années 90, la version de Moongoose s'avère plus fidèle à l'esprit des romans, et propose une description plus complète de Lankhmar et de l'univers de Nehwon.

La partie technique fait environ le quart de l'ouvrage : elle est claire et concise, avec une création des personnages légèrement remaniée par rapport au livre de base et de nouvelles règles pour simuler la magie noire. Celle-ci est puissante mais dangereuse pour le magicien ; plus on y a recours, plus on risque d'être rongé par la corruption...

La présentation de Lanhkmar et de Nehwon est agréable à lire et plutôt réussie ; on regrettera cependant le manque d'information sur le mode de vie des habitants, leurs coutumes particulières, l'architecture... On sera aussi surpris de ne pas avoir au moins quelques lignes consacrées à la matriarchie d'Arilia décrite dans la dernière nouvelle de "The Knive and Knight of Swords".

La section "Adventures on Lankhmar", en plus d'offrir un résumé commode de l'action des nouvelles, fournit aussi des indications pour en transposer certains thèmes ou éléments dans une partie de JDR. Par contre, aucune intrigue développée n'est proposée ; on a juste droit à quelques suggestions, souvent orientées "old school". De plus, les histoires de "The Knive and Knight of Swords" sont totalement occultées.

Au final, je trouve que cet ouvrage vaut le détour. Certes, à l'heure où les jeux de rôle rivalisent d'originalité et proposent des environnements et des expériences de jeu de plus en plus dépaysants, on pourrait se demander quel est l'intérêt de jouer dans un univers aussi classique. Après tout, la plupart des idées de Lankhmar ont déjà été usées à la corde par une flopée de JDR : Donjons & Dragons, Warhammer, Thieve's World, NightProwler... Pourtant, le monde imaginé par Leiber garde un charme fou, et ce sera avec un grand plaisir que je ferai découvrir aux joueurs des lieux aussi mythiques que la Rue des Dieux ou Quarmall!

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques