Contenu | Menu | Recherche

Peur et Ignorance !

Cults of Glorantha Volume 2

.

Références

  • Gamme : RuneQuest
  • Sous-gamme : RQ IV
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Mongoose Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2007
  • EAN/ISBN : 978-1-905850-22-8
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livre à couverture rigide de 96 pages en quadrichromie.

Description

Alors que Glorantha - The Second Age décrit les peuples et les croyances en l'an 908 sans donner la moindre caractéristique de jeu et que Magic of Glorantha se concentre sur les magies des deux grands empires, en présentant les divinités les plus influentes essentiellement sous l'angle de la Quête Héroïque, "Cults of Glorantha" permet de jouer un adepte de l'une des religions les plus anciennes et les plus répandues depuis avant l'aube des temps.

Le deuxième volume se concentre sur les cultes animistes, dévoués aux esprits, et sur les organisations pratiquant la sorcellerie. Il décrit également des cultes à cheval sur les divisions entre animisme, théisme et sorcellerie, notamment des cultes non-humains.

Après une page pour les crédits et la table des matières le livre se divise en six chapitres et une annexe.

Introduction (5 pages)
Abordées pour la première fois en termes de règles, les organisations pratiquant chamanisme et sorcellerie au deuxième âge sont structurées un peu différemment des cultes polythéistes habituels. Les animistes rendent un culte à des esprits très différents des dieux ou des héros. Les chamanes, dirigeants spirituels, peuvent se rendre directement dans le monde des esprits. D'autre part, la sorcellerie, don du Dieu Invisible, est pratiquée par les diverses églises malkioni mais aussi par de Saints Ordres ou encore par des écoles de sorcellerie moins concernées par la religion.

Spirit Magic (11 pages)
La magie des animistes, au pouvoir comparable à la magie Runique, repose sur les esprits : ce sont eux qui renforcent les compétences des pratiquants, lancent des sorts pour eux ou les leur enseignent. Les règles d'invocations (summoning), essentielles pour la magie spirituelle, sont aussi détaillées.

Spirit Practices (24 pages)
Ce chapitre décrit plusieurs Grands Esprits dominants de diverses religions animistes, ainsi que les pouvoirs de leurs adeptes. On y trouve ainsi treize cultes des traditions praxiennes, pamaltelanes, elfiques, de Pent ou encore du Chaos.

Sorcery Churches, Orders & Schools (20 pages)
Cette section est dédiée à treize organisations pratiquant la sorcellerie : églises malkioni, Saints Ordres, sorcellerie trolle et naine, écoles des God Learners et de Zistor...

Other Cults (10 pages)
Les cultes dédiés à certaines entités mélangent parfois pratiques et pouvoirs animistes et théistes, notamment chez les elfes (aldryami) et trolls (uz), mais aussi chez les adeptes du Chaos.

Spells (15 pages)
Les cultes animistes décrits ici disposent de cinquante-cinq sorts spécifiques, et les organisations sorcières de trente-neuf.

Appendix (9 pages)
Cette annexe regroupe plusieurs aides de jeu :
- quatre nouvelles compétences : Language (Auld Wyrmish), Read (Order) Grimoire, Sense Chaos et Spread Disease
- les Legendary Abilities des dirigeants de cultes animistes et monothéistes
- les caractéristiques de divers types d'esprits et des Hollri, les démons des glaces
- les arcs et arbres de guerre elfiques.

Un index d'une page termine l'ouvrage.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

The King  

Toujours la même relation hiérarchique absurde au sein d'un ordre ou d'un culte (voir ma critique du Cults of Glorantha, volume 1). Mais ce second volume a l'avantage d'apporter de nombreux aspects nouveaux par rapport aux précédentes règles de RuneQuest.

Le chapitre sur la magie spirituelle découle essentiellement des règles idoines d'HeroQuest, avec la possibilité d'intégrer des esprits dans des fétiches et sous diverses autres formes, donnant ainsi une dimension supplémentaire au shaman.

Le chapitre sur la sorcellerie est également récent en ce sens qu'il présente de nombreux ordres de sorcellerie (qu'on pourrait appeler tout simplement écoles de magie) qui n'avaient jamais été réellement décrits officiellement jusqu'à présent.

Au final donc, ce volume apporte bien plus de nouveautés que le volume 1, même si les règles imposent toujours une hiérarchie impérative quelle que soit la forme de magie pratiquée. Même si cette hiérarchie est plus logique en shamanisme et en sorcellerie, qui relève plus de l'acquis, donc de l'expérience, que dans la magie divine.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques