Contenu | Menu | Recherche

Sex, Drugs and Rock & Rôle

Rolemaster

.

Références

  • Gamme : Rolemaster
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Iron Crown Enterprises (ICE)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1982
  • EAN/ISBN : 0-915795-04-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Boîte comprenant 3 livrets à couverture souple avant 1984, et 4 livrets pour les impressions sorties en 1984 :

Description

Voici la toute première édition de la boîte de base. Le tirage fut limité, car elle laissa vite la place à une édition révisée (1985) incluant Campaign Law, entre autres. Quelques temps après elle fut remplacée par une deuxième édition sans grand changement (illustrations d'Angus McBride). Enfin, à la sortie des nouvelles règles (2ème édition du système, 1994-1995), les livres furent changés à nouveau pour intégrer les nouveautés, profondes cette fois.

Les trois premiers livres décrivent le système de règles. Celui-ci n'est lié à aucun monde spécifique et peut être adapté à n'importe quel univers médiéval-fantastique. Le dernier livre est un supplément de contexte pour Shadow World, alors connu sous le nom de "Loremaster Series". Ce monde a été développé spécifiquement pour être utilisé avec les règles de rolemaster. Ces quatre livres pouvaient s'acheter séparément.

Character Law détaille la création et les actions d'un personnage. 19 professions et 11 races différentes sont à disposition, et 5 groupes de compétences. Une fois les attributs du personnage tirés/choisis, ainsi que race et profession, les apprentissages sont choisis selon une table détaillant les coûts. Une autre table détaille l'équipement disponible, et le personnage est prêt. Hormis combat et magie, la résolution des actions est expliquée, de même que l'évolution de personnage avec l'expérience ; y compris la guérison des blessures... ou la mort.

Le combat, très complet, est décrit dans Arms Law & Claw Law. Chaque arme ou type d'attaque physique (griffe, morsure, chute...) a une table spécifique ; le résultat (douleur et blessure) dépend du type d'armure et du jet d'attaque, modifié par la compétence de l'attaquant et la défense de l'attaqué. Les tables de critiques déterminent la gravité (et l'effet) des blessures. On a également une table des maladresses, ainsi que la description des armures, des armes supplémentaires, les arts martiaux, et des tables d'animaux et monstres.

La magie est détaillée dans Spell Law. Les nombreuses (162) listes de sorts sont scindées en trois parties, selon le "royaume de magie". On n'apprend pas un sort spécifique mais une portion de liste, en commençant par les plus bas niveaux. Le nombre de sorts utilisables est vite important, mais l'utilisation de la magie est limitée par les "points de puissance" du magicien. Sont aussi décrits les attaques élémentaires (éclairs, boules de feu...) qui disposent de tables spécifiques ; les limites liées à l'équipement ; et la création ou l'utilisation d'objets magiques.

Le livret d'aventure se déroule dans Shadow World. Il a pour cadre un groupe d'îles non loin du grand continent Emer. Ces îles comportent de nombreux secrets et possibilités d'aventures, mais le supplément est avant tout descriptif. Il apparut au départ intégré à Campaign Law, pour illustrer/guider le meneur dans la tâche de création d'une campagne ou d'un cadre de jeu.

Ce module de Shadow World n'est pas présent dans les premières versions de cette boîte. Mais en 1984, lorsque ce module sort en livret, il est inclus avec les trois autres livres et l'arrière de la boîte est modifiée pour en faire mention.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 6 décembre 2013.

Critiques

Hervé  

J'ai déjà critiqué la première édition révisée, alors c'est un peu pareil. On va dire que les 5 dés sont pour la somme de plaisir que cette boîte m'a procuré à la suite de son achat. Détail qui m'avait marqué, à l'époque : c'était la seule boîte de jeu jamais achetée, qui, une fois ouverte et utilisée, ne pouvait plus se fermer parfaitement, faute de place! Là on n'était pas trompé sur la marchandise, contrairement à d'autres jeux avec une grosse boîte plus qu'à moitié vide...

La première chose remarquable : le livre des sorts, le plus gros, et dense! Manifestement le jeu a été fait par, et pour, des amateurs de magie. Tant la couverture que l'intérieur donnent envie de l'utiliser ; d'ailleurs vous verriez l'état de mon premier exemplaire! Attention quand même, cet accent sur la magie n'est pas forcément adapté à n'importe quel monde, comme celui du Seigneur des Anneaux (la Terre du Milieu) par exemple.

Ensuite, le réalisme est bien présent, ce qui n'est pas forcément au goût de tous. Mais si vous aimez les personnages fouillés et le détail... ; entre autres, j'ai appris pas mal de vocabulaire anglais sur le corps humain avec les tables de critiques! Ça changeait de D&D, à l'époque...

Bon, cela dit, si vous avez le choix, prenez la deuxième version du système (Rolemaster Standart System - livres parus à partir de 94-95) : je la trouve encore meilleure.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques