Contenu | Menu | Recherche

Un Grog, ça coule comme de l'eau de source

Free Quebec

.

Références

  • Gamme : Rifts
  • Sous-gamme : World Books
  • Version : première édition, deuxième impression
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Palladium Books
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juin 2001
  • EAN/ISBN : 1-57457-030-7
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Rifts World Book 22 - Free Quebec : livre de 192 pages à couverture souple.

Description

Autrefois membre à part entière de la Coalition menée par Chi-Town, le Québec Libre en a récemment fait sécession ; la guerre est désormais déclarée... Contrairement à celui contre la Fédération de la Magie, il s'agit ici d'un conflit entre deux adversaires de philosophie semblable, même si le Québec est encore plus résolument pro-humain que Chi-Town, refusant contrairement à elle tout recours aux mutants, aux psioniques et aux humains augmentés (hors cyborgs), bien que les Crazies et Psi-Stalkers soient tolérés comme mercenaires. Les équipements sont également semblables, même si le Québec Libre a la quasi-exclusivité des célèbres Glitter Boys, armures robotisées au revêtement argenté anti-laser.

Après les pages de titres et de crédits, une table des matières et des index, le livre est introduit par une page de mot d’auteur de Kevin Siembieda et sept pages de lettres de l’historienne Erin Tarn, où elle détaille l’escalade du conflit entre la Coalition et son ancien allié.

Coalition Front (5 pages) évoque brièvement de l’autre conflit monopolisant les forces de la Coalition : la guerre contre Tolkeen. Mais il parle principalement de la stratégie globale de Chi-Town contre le Québec Libre, puis décrit les opinions générales sur ce conflit d’autres forces de la Coalition et Alliés, notamment Triax qui continue en Europe à collaborer avec le Québec Libre.

Free Quebec (5 pages) retrace l’histoire du Québec Libre : sa reconstruction après l’apocalypse, la redécouverte des Glitter Boys conçus avant la catastrophe, la participation à la Coalition, la naissance du conflit suite à des différents territoriaux et un refus québécois de partager la technologie des Glitter Boys, et enfin l’entrée en guerre.

Quebec Military (19 pages) décrit l’organisation de l’armée québécoise, ainsi que ses très efficaces services de renseignement : la Sûreté du Québec. Le chapitre liste de nombreuses OCC de la Coalition et du Canada disponibles au Québec Libre, et présente de nouvelles OCC : agent infiltré de la Sûreté, Pilote de Glitter Boy “Pur Sang” (“descended”, issu d’une longue lignée), Pilote de Glitter Girl (armure moins massive), pilote de Sidekick (armure robotisée plus classique) et Service de Logistique (Reload Team).

Weapons & Equipment of the Quebec Military (27 pages) liste quantité d’équipements spécifiques au Québec Libre : armes, armures, véhicules, robots... Ce sont souvent des variantes d’équipements de la Coalition, améliorés et redécorés : le motif du crâne fait place à des crêtes de piquants.

Glitter Boys of Free Quebec (54 pages) retrace l’histoire et l’usage militaire de ces fameuses armures rutilantes. Six variantes québécoise de Glitter Boys, et la version allemande, sont détaillées. Suivent trois autres types d’armures robotisées et cinq OCC de cyborgs.

The Quebec Navy (9 pages) traite de la stratégie navale du Québec Libre. Un PNJ et deux types d’armures submersibles sont détaillés.

Free Quebec (19 pages) décrit le Quebec Libre sous différents aspects : société, technologie, relations diplomatiques... Plusieurs PNJ sont détaillés pour différentes organisations : le gouvernement, la radio officielle et le groupuscule extrémiste des Soldats de Saint-Jean.

Old Bones (16 pages) détaille l’ancienne cité de Québec, partiellement reconstruite. C’est une cité franche où les espions et avec eux les opportunités d’aventure abondent. De nombreux lieux sont décrits, et plusieurs tables de rumeurs sont proposées.

War ! (21 pages) est un recueil de conseils et de PNJ concernant le conflit. Ce chapitre est essentiellement composé d’une vingtaine de synopsis détaillés, présentés sous la forme classique hook-line-sinker (situation, accroche, rebondissement) et classés par thème : pirates de Montréal, liens entre Triax et le Québec Libre, opérations commando, autres.

Le livre se termine par une page et demie d’aides de jeu :

  • les tables de progression des OCC de l’ouvrage
  • plusieurs cartes du Québec : végétation, zones de conflit...

Cette fiche a été rédigée le 12 février 2012.  Dernière mise à jour le 13 février 2012.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.