Contenu | Menu | Recherche

L'imagination n'est fertile que lorsqu'elle est futile (V. Nabokov)

Deluxe Revised RECON

.

Références

  • Gamme : Recon
  • Version : troisième édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Palladium Books
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1999
  • EAN/ISBN : 1-57457-023-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 224 pages à couverture souple

Description

"Deluxe revised RECON" reprend l'intégralité du texte venant des ouvrages Revised RECON et Advanced RECON.

Ce qui a principalement changé est la mise en page : il y a de nouvelles illustrations parmi d'anciennes, sélectionnées et mieux mises en valeur. Le texte est plus aéré (par rapport à la présentation "machine à écrire" de la première édition).

La feuille de personnage a disparu et ils n'en ont pas mis de nouvelle.

Le jeu de figurine "RECON", qui était à l'origine intégré dans le livre Revised RECON juste avant les scénarios, est ici renvoyé tout à la fin, précédé par la seule véritable nouveauté de cette édition : 9 pages de règles pour simuler l'évolution politique des pays du Sud-Est Asiatique durant une campagne d'Advanced RECON. Cette évolution politique est (symboliquement) liée aux échecs et réussites des PJ. Deux scénarios supplémentaires sont également proposés, l'un pour jouer côté viet-cong, l'autre sur le trafic de drogue au Vietnam.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

soner du  

Ce jeu de rôle peut ne pas plaire à tout le monde. Avec un thème plutôt casse-gueule (l'Indochine des années 60 et 70), RECON parvient à rester non manichéen ; la réalité historique a été "simplifiée" ce qui peut énerver certains.

Les règles sont ultra-simplistes, ce qui permet d'avoir des PJs "jetables" bien dans l'esprit des fictions (films et séries) sur le Vietnam (et autres films genre viril).

La lecture du jeu est très agréable, servie par la prose et les conseils éclairés de Eric "Ambre" Wujcik. Les illustrations des armes ou véhicules sont bien faites, les scénarii sont nombreux (et de qualité variable).

Personnellement, je considère ce jeu comme l'un des jdr que je relis souvent, avec Nightlife, Prince Valiant ou l'Appel de Cthulhu pour le plaisir d'une belle écriture rôlistique (eh oui).

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques