Contenu | Menu | Recherche

Salut, et merci pour le jdr

Colère des Dragons (La)

.

Références

  • Gamme : Prophecy
  • Sous-gamme : Prophecy - 2ème édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Asmodée Editions - Siroz
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 2003
  • EAN/ISBN : 2-914849-01-x
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 96 pages à couverture souple.

Description

La colère des dragons est un supplément pour la deuxième édition de Prophecy. Divisé en trois chapitres, il propose entre autres une évolution de la chronologie du monde en se situant en 1312 AdE, après les Guerres humanistes.

Pour en profiter pleinement il est nécessaire d'avoir suivi la campagne déroulée dans les suppléments sur les Tendances (Les grands dragons, Les secrets de Kalimsshar et Yris, flambeau de l'humanité).

Le premier chapitre s'intitule 'Le savoir de Nenya' (26 pages). A l'issue d'une nouvelle racontant les funérailles de Cymbaline, tous les changements concernant la caste des mages sont présentés par le prisme du conseil ethernien. On commence ainsi par son historique et les raisons de sa nouvelle édition, les lieux où il se tient ainsi que ses participants. Vient ensuite le détail des réformes, permettant d'inclure de nombreuses règles et précisions supplémentaires : organisation, hiérarchie et rapports de la caste, art des portails et du voyage à travers les Eeries et l'Ether (incluant une nouvelle carrière de mage : le conjurateur), focus de magie, magie innée et magie multisphère.

La dernière partie du chapitre traite exclusivement des universités de magie et des façons d'apprendre et de transmettre des sorts. L'académie magique d'Oforia est ensuite décrite sur cinq pages.

Le deuxième chapitre s'intitule 'Les armes de l'esprit' (40 pages). La nouvelle d'introduction prend un alchimiste pour personnage principal et ouvre ainsi un chapitre où sont abordées la création des sorts et la matrice de magie, permettant de les transcrire d'un point de vue technique. Les trois formes de magie sont traitées avec force tableaux. Cinquante-quatre nouveaux sortilèges sont ensuite proposés avant de passer à la section décrivant l'alchimie.

A peine évoquée dans le livre de base, l'alchimie est ici détaillée par le menu : compétences requises, matériel, matières premières, recettes, délais, prix de revient, potions, poisons et drogues, antidotes, potions curatives, effets secondaires et potions d'artisanat sont ainsi passés en revue, accompagnés des règles adéquates.

Le troisième et dernier chapitre, 'L'aventure' (22 pages), regroupe deux scénarios. Les joueurs ne devraient pas lire ce qui suit au risque de gâcher leur plaisir.

JOUEURS, PASSEZ VOTRE CHEMIN

Le premier scénario s'intitule 'Les âmes incandescentes' (11 pages) et se trouve précédé d'une nouvelle de deux pages racontant un épisode militaire d'Alde Baran, Incandescent des mages du feu. L'aventure va conduire les personnages des joueurs à enquêter sur le meurtre d'Alde Baran pendant le conseil ethernien de 1312. Ils seront confrontés à des acteurs majeurs de l'histoire de Kor : l'immortel Jyr et le dragon bicéphale Dwan-Tereg.

Le second scénario s'intitule 'De l'autre côté du voile' (10 pages) et se déroule environ un an après le conseil ethernien et conduira les personnages des joueurs dans les mondes de l'Ether, au beau milieu des rêves et des cauchemars.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 23 août 2019.

Critiques

Kezyr  

Voila enfin (ou déja) le supplément sur la magie et l'évolution de la storyline de Prophecy. Pour être très direct, ce supplément n'est, à mon avis, pas aussi bien que celui sur Kalimsshar ou sur Yris, mais il est tout de même très bien. Ma critique majeure vient du fait qu'il est trop porté sur l'aspect technique. Ainsi la matrice de création de sorts est énorme, quasi universelle. L'alchimie est aussi très bien développée. Mais voila, ces deux passages constituent plus de la moitié du supplément.

Sinon, l'évolution de la storyline ne fait que commencer, et on attend avec impatience la IV croisade. Bien que cela nous oblige certainement à acheter tous les suppléments à venir. A noter que la puissnce des mages va pas mal augmenter avec les focus, puisque leur réserve de points de magie va s'en trouver augmenter. Le scénario à la fin du livre, qui implique vraiment les PJs au coeur de l'évolution du monde, est sympa, mais un peu trop synthétique peut-être pour les MJ n'appréciant pas l'improvisation et qui auront alors un gros travail de préparation préalable. Niveau illustration, le niveau à vraiment augmenter depuis les livrets dragons.

Quand on pense qu'à la base, c'est un bestiaire qui aurait dû sortir et que c'est grâce à une consultation de la ML par les auteurs que ce supplément a été fait en priorité. Ce supplément est simplement indispensable, sans pour autant être phénoménale.

tarok  

La colère des dragons complète nécessairement les règles sur la magie et l'alchimie parues dans la 2nde édition. Ce supplément est donc indispensable.

La partie technique est importante et exhaustive mais les auteurs ont su avec talent lier la présentation des règles avec l'évolution directe du monde (réforme de la caste des mages en vue de la 4ème croisade) et ses conséquences (ex : présentation des focus, passage éérique, etc..). Pour ma part, j'aime bien l'idée de créer ses propres sorts et potions par rapport à une compilation simple de ces derniers (on sait tous que les joueurs ont toujours tendance à choisir les mêmes sorts). Les règles de création sont faciles d'accès et on se les approprie facilement. De plus, si on a un doute, on peut toujours interroger la faq prophecy d'Asmodée.

Deux scénarii complètent l'ouvrage : les âmes incandescentes, de l'autre côté du voile...
Le premier est bon mais je trouve que le sujet est trop ambitieux pour être traité dans un "simple" scénario. Il est à mon sens digne d'une campagne épique.
Le second m'a véritablement séduit et utilise l'éther pour cadre.

Quelques petits regrets pourtant :
- quelques coquilles dans certains tableaux et dans un scénario
- l'absence de potions alchimiques décrites (quelques-unes en plus par rapport au livre de base n'auraient pas été un luxe)
- l'absence d'idées pour gérer le coût de l'approvisionnement en ingrédients (herbes, sels, etc.) qui composeront les potions.

En conclusion, l'équipe prophecy a encore réalisé du très bon boulot. J'attends donc avec impatience le prochain supplément quel qu'il soit (même si secrètement j'espère un bestiaire car les mages ont la possibilité d'invoquer un certains nombres de créatures... encore faut-il les connaître).

Ben  

Quels jeux n'ont pas eu de supplément basé sur la magie ? Voilà celui de Prophecy, les règles de création de sorts et de potions sont excellentes et permettent une ouverture vers plein de possibilités... Cependant dans ce supplément le meilleur vient des deux scénarios, de l'évolution du monde et surtout du conseil néthérien que j'aime.

Seul petit bémol, les règles de l'éther et des voyages par les ééries sont à mon goût un peu trop molles...

Un bon supplément qui avait la trop dure tâche de suivre Kalimshar et surtout Yris, enfin n'empêche qu'il est bien :-)

resumator  

Un des gros manques de Prophecy provient d'une gestion banale et fade de la magie, telle qu'abordée dans les premiers ouvrages... Ce supplément y remédie-t-il ?

D'un côté, il y a des choses positives, telles qu'une matrice de création des sorts, assez intéressante d'un point de vue de la méthodologie rolistique. Les défauts antérieurs sont camouflés par l'invocation du conseil ethernien qui est censé modifier les règles de la magie. C'est habile, mais en fait, peu de choses changent vraiment... J'aurais par exemple apprécié de voir la composition des ééries et du voyage en leur sein mieux développés. C'est une bonne idée qui reste à la merci des MJ fous comme moi... Tant mieux peut-être mais alors à quoi sert le supplément sur la magie ?

Les chevauchements de sorts entre les différentes disciplines ne sont pas corrigés. On ne voit pas toujours pourquoi tel sort appartient à tel discipline. Personnellement, je n'avais pas attendu le supplément pour modifier les règles de la magie.

Pour faire bref, j'ai repris le principe des neuf sphères et condensé les lancements de sorts dans deux displines, l'une appelée 'essence draconique' où les mages manipulent une énergie ou une force que symbolise le dragon sur Kor, l'autre appelée 'symbolique draconique' regroupant sorcellerie et runes.

Malgré toutes ces critiques, il ne faut pas croire que ce supplément soit mauvais, il améliore quand même les choses pour ceux qui n'y avaient pas déjà remédié... Un bon point pour le dernier scénario que j'ai beaucoup aimé. L'autre, beaucoup moins.

Meiji  

La magie avait besoin d'un petit coup de chiffon mais là c'est un grand coup de serpillère qui est donné.

Le supplément explique vraiment bien tout ce qui a rapport à la magie. Le système de création de sort est complet quoi qu'un peu compliqué parfois, et on a droit à pas mal de sorts. Du côté magie du bouquin rien à reprocher que des félicitations.

Le côté alchimie est par contre un grand foutage de gueule. On a en apparence la même chose que pour la magie mais il manque l'essentiel : on n'a pas de liste de potions toutes prêtes à l'emploi, on doit tout se farcir. Créer une potions en plein milieu du jeu se fait en 1/2 heure ! Bonjour le ralentissement du jeu. De plus on ne nous donne aucune liste d'ingrédients, pourtant on nous dit qu'on peut créer des potions avec des ingrédients rares. Ca aussi c'est à faire par le MJ. Cette partie est donc injouable sans un gros, trés gros travail du meneur de jeu au préalable.

On termine par 2 scénarios. Et comme je ne fais jamais jouer les scénarios j'ai l'impression de me faire un peu avoir. Je veux bien qu'ils en mettent 1 mais 2 ça fait beaucoup de pages pour pas grand chose je trouve.

Duc  

La magie a toujours été un point faible de Prophecy, et le livre de base se montrait trop flou pour en faire quelque chose (bien que la liste de sorts de base ne soit pas mal). Les informations contenues dans ce supplément spécial magie me comblent de joie. La description du Conseil Ethernien est claire, concise et très intéressante, et la partie technique est des plus jouissives.

Pour la création de sort, c'est un quasi-sans faute. Très complet, voire même trop, on s'y perd un peu les pédales au début, mais il faut avouer que c'est quand même le pied pour un mage. 5 pages de nouveaux sorts, génial, rien à redire.

L'alchimie est un point très important pour moi, bien géré dans ce bouquin, la création est bonne, simple, logique, encore du bon boulot. Par contre il est vrai qu'il manque une liste de potions prêtes à l'emploi.

Je ne jugerai pas les scénarii, car je suis incapable de dire s'ils sont bons ou pas, je n'ai jamais suivi un scénario officiel dans mes parties. Et quand je pense à la place perdue à cause de ces 2 aventures, j'aurais aimé avoir encore plus de pages de sorts et une alchimie plus poussée.

Excellent bouquin cependant.

 

Un supplément sur la magie pour Prophecy ? Oui, mais La Colère des Dragons est aussi un peu plus que cela ! Au fil des pages, vous trouverez donc beaucoup de règles sur la magie et l'alchimie... Mais, en filigrane, les auteurs dévoilent l'évolution du background du jeu, avec la refonte de la caste des mages, bien sûr, et la description du Conseil Éthernien. Cette partie est un pur bijou, montrant bien la conception d'un " conseil " humain par les Dragons, et Nenya en particulier. À cet égard, le supplément est particulièrement bien organisé. On glisse ainsi progressivement de textes ouvrant le regard sur la vie des magiciens telle qu'elle se profile (réorganisation de la Caste, promotion de la magie dans la société...) et sur la pratique de la magie (nouveau regard sur la magie de l'ombre, universités de magie...), pour enfin arriver à des parties purement techniques comme la matrice de création de sorts et l'alchimie. Le supplément se clôt sur deux excellents scénarios qui s'intègrent parfaitement dans le cadre du supplément. Le premier est ambitieux et réservé à des joueurs et un MJ expérimentés. Le second est plus facile d'accès.

Pour conclure, La Colère des Dragons a beaucoup de mérites, dont celui d'apporter aux accros du système comme aux aficionados du background à manger.

Grégoire Laakmann - Casus Belli n°19

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques