Contenu | Menu | Recherche

Un nom qui claque au vent de la destruction comme un étendard funeste

Gift (The)

.

Références

  • Gamme : Pathfinder
  • Sous-gamme : Pathfinder Compatible
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Cubicle 7
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juin 2011
  • EAN/ISBN : 978-0-85744-075-4
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 64 pages en couleurs.

Description

Curse of the Golden Spear ("la malédiction de la lance dorée") est une campagne en trois volumes se déroulant exclusivement sur l’archipel de Kaidan, une série d’îles inspirées du Japon médiéval isolées du reste du monde par un brouillard épais. Il est possible d’insérer l’archipel dans n’importe quel univers médiéval-fantastique pour D&D ou Pathfinder.

Kaidan est un archipel maudit depuis plus de 700 ans. Entouré d’un nuage compact, il est également isolé du plan astral et du plan éthéré, ce qui a pour conséquence l’impossibilité pour les âmes des défunts de rejoindre leur destination. À l’inverse, les âmes des morts transitent vers le Yomi et y attendent un nouveau corps où s’incarner. Hélas, il n’y a pas toujours un corps disponible pour chaque âme, et le nombre d’âmes en peine, de fantômes et autres spectres, est anormalement élevé sur Kaidan. De plus, les nobles sont eux-mêmes des morts-vivants, corrompant ainsi encore un peu plus le cycle des réincarnations.

Les personnages-joueurs (PJ) de la campagne ne sont pas originaires de Kaidan. Ils sont des gaijin, des étrangers chargés de la protection de Marl Tyro, un commerçant qui ramène le fer de la lance dorée au Daymio (seigneur) Hachiwara. Ce dernier, lors de la précédente visite de Tyro, a pris sa fille en otage et exigé le fer de lance en échange de la captive. Tyro revient avec l’objet convoité, bien décidé à récupérer sa fille et à sa venger du seigneur mort-vivant. Il a engagé les PJ pour assurer sa protection.

Dans ce premier épisode, les personnages accostent sur l’île réservée aux étrangers et font face à la corruption de la bureaucratie locale ainsi qu’à une Oni (démon) chargée par ses maîtres de récupérer la lance. Grâce au concours de la pègre locale, les PJ finissent par atteindre l’île principale et entament leur voyage vers Tsue-Jo où les attend le seigneur Hachiwara. En chemin, ils font face à différents dangers avant d’enfin arriver à proximité de la ville.

Après les crédits et la table des matières (une page chacun), le premier chapitre (The Curse of the Golden Spear, 10 pages) introduit Kaidan et ses particularités. Sont également fournis une carte de l’archipel, l’histoire de la campagne, le synopsis du présent épisode et les accroches permettant d’y intégrer les PJ. Un encadré présente les particularités de la magie sur Kaidan, notamment en ce qui concerne les sorts permettant de ramener un personnage à la vie. Vient enfin la première rencontre, une embuscade sur les docks où débarquent les PJ.

Part One : In Gaijinoshima (10 pages) voit les PJ se débattre avec les lourdeurs bureaucratiques, la corruption et le crime organisé qui règnent sur l’île. Piégés par une Oni, Jadoko, chargée de récupérer la lance, ils sont confrontés pour la première fois aux morts sans repos de Kaidan avant de se frotter de près aux Yakuzas qui influencent la vie de la cité.

Part Two : The Journey through Yonshu (24 pages) représente le cœur du scénario. Durant leur périple, les PJ sont confrontés à une auberge hantée, des bandits de grand chemin, un chien démoniaque et les corps d’enfants torturés et tués par un monstre psychopathe. Jadoko n’est pas en reste puisqu’elle monte également une embuscade contre le convoi. Les PJ finissent dans le village d’Adoya qu’ils doivent défendre contre une attaque massive de brigands. Ils sont ensuite confrontés à un groupe de Kappa qui les engage dans un concours de lutte avant de faire une fois de plus face à Jadoko et ses sbires. L’épisode se termine quand les PJ sont en vue de la cité de Tsue-Jo. Les rencontres sont accompagnées des statistiques des adversaires ou d’un renvoi vers les appendices le cas échéant, de la carte du champ de bataille, et des tactiques employées par les monstres.

Appendix 1 : PC Reincarnation (3 pages) présente les règles  permettant de gérer la mort des personnages sur Kaidan. En effet, l’âme d’un PJ défunt ne pouvant rejoindre sa destination, et les sorts rendant la vie ne fonctionnant pas, le personnage risque bien d’être réincarné, parfois dans des conditions satisfaisantes, mais aussi parfois avec d’autres souvenirs, ou dans un corps inadéquat.

Comme son nom l’indique, Appendix 2 : New Monsters (4 pages) présente les créatures exotiques rencontrées sur Kaidan, inspirées du folklore japonais. Elles comprennent Hebi-no-onna (Jadoko), Ogre Brute, Tamashinaki et deux adversaires uniques : Stonefang Blackstone (chien démoniaque) et Snow-Falling-on-the-Blood, le psychopathe torturant et tuant des enfants. Chaque adversaire est présenté  en détail, accompagné de ses statistiques et des tactiques qu’il emploie.

Appendix 3 : Pregenerated Characters propose 4 personnages pré-tirés : Aarenia (Humaine, prêtresse 5) ; Deymin (Humain, roublard 5) ; Kurain (Elfe, guerrier 5) et Lyshna Flask (Halfeline, ensorceleuse 5). Vient ensuite un glossaire et un guide de prononciation (2 pages), la licence OGL et une page des contributeurs. L’ouvrage se termine par 5 pages de publicité pour d’autres suppléments pour l’univers de Kaidan.

Cette fiche a été rédigée le 15 mai 2012.  Dernière mise à jour le 15 février 2014.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.