Contenu | Menu | Recherche

Leader européen des sites de jeu de rôle

Dim Spirit

.

Références

  • Gamme : Pathfinder
  • Sous-gamme : Pathfinder Compatible
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Cubicle 7
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juillet 2011
  • EAN/ISBN : 978-0-85744-085-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 64 pages en couleurs.

Description

Curse of the Golden Spear ("la malédiction de la lance dorée") est une campagne en trois volumes se déroulant exclusivement sur l’archipel de Kaidan, une série d’îles inspirées du Japon médiéval isolées du reste du monde par un brouillard épais. Il est possible d’insérer l’archipel dans n’importe quel univers médiéval-fantastique pour D&D ou Pathfinder.

Kaidan est un archipel maudit depuis plus de 700 ans. Entouré d’un nuage compact, il est également isolé du plan astral et du plan éthéré, ce qui a pour conséquence l’impossibilité pour les âmes des défunts de rejoindre leur destination. À l’inverse, les âmes des morts transitent vers le Yomi et y attendent un nouveau corps où s’incarner. Hélas, il n’y a pas toujours un corps disponible pour chaque âme, et le nombre d’âmes en peine, fantômes et autres spectres, est anormalement élevé sur Kaidan. De plus, les nobles sont eux-mêmes des morts-vivants, corrompant ainsi encore un peu plus le cycle des réincarnations.

Les personnages-joueurs (PJ) de la campagne ne sont pas originaires de Kaidan. Ils sont des gaijin, des étrangers chargés de la protection de Marl Tyro, un commerçant qui ramène le fer de la lance dorée au Daymio (seigneur) Hachiwara. Ce dernier, lors de la précédente visite de Tyro, a pris sa fille en otage et exigé le fer de lance en échange de la captive. Tyro revient avec l’objet convoité, bien décidé à récupérer sa fille et à sa venger du seigneur mort-vivant. Il a engagé les PJ pour assurer sa protection.

Dans ce deuxième épisode, les personnages rencontrent finalement le seigneur Hachiwara et lui remettent la lance dorée en échange de la fille de Marl Tyro. Dès leur départ, ce dernier déclenche l’explosion du coffre piégé qui contenait le fer de lance, blessant ainsi le daymio. Réfugiés dans la forêt, les héros font d’abord face à un village hanté avant d’aboutir dans un village habité par des Yokaï (êtres hybrides mi-hommes mi-animaux) dont ils devront régler les problèmes en affrontant un Oni et un Kami corrompu.

Après les crédits et la table des matières (une page chacun), le premier chapitre (The Curse of the Golden Spear, 4 pages) approfondit les informations sur Kaidan présentées dans le premier épisode avant de reprendre l’historique de la campagne et le synopsis du présent épisode.  Un encadré présente les particularités de la magie sur Kaidan, notamment en ce qui concerne les sorts permettant de ramener un personnage à la vie. Viennent enfin quelques considérations sur le temps écoulé entre les deux épisodes, temps utilisé par les personnages pour monter de niveau et acheter du nouveau matériel.

Part One : Flight from Tsue-Jo (14 pages) met en scène l’arrivée des PJ dans la cité. Les PJ y sont chargés d’acheter des montures pour leur voyage de retour et de distribuer des mouchoirs de soie à la population. Ces derniers sont nécessaires à Marl Tyro pour déclencher l’explosion du coffre contenant la lance dorée. Vient ensuite la rencontre tant attendue avec le seigneur Hachiwara pendant laquelle le fer de lance est échangé contre la fille de Marl Tyro, Honya. Les PJ ayant posé les yeux sur la lance sont maintenant sujets à sa malédiction : plus on s’en éloigne, plus on se sent faible. Le groupe quitte ensuite la ville, et Marl déclenche l’explosion de son coffre.

Dans leur fuite, les PJ aboutissent dans un village abandonné, et, comme beaucoup d’endroit sur Kaidan, hanté. Ils leur revient d’interpréter la malédiction qui frappe deux anciens amants tragiquement séparés afin de libérer la région de leurs spectres. Ce faisant, ils découvrent l’horrible sort que le seigneur Hachiwara a réservé à Honya Tyro qui commettra l’irréparable sur son père.

Dans Part Two : Towards Kitsumara (7 pages) les PJ continuent de s’éloigner de Tsue-Jo et de la colère du Daymio à travers la forêt. Ils s’aperçoivent vite que cette dernière recèle bien des dangers, et que le seigneur a envoyé des troupes à leur recherche. Outre ces soldats, plusieurs rencontres dangereuses sont proposées, avec les statistiques des monstres impliqués.

Part Three : Kitsumara and the Shrine of Spring (9 pages) voit les PJ aboutir au village de Kitsumara, uniquement habité par des hengeyokai, hybrides mi-hommes mi-animaux. Les créatures, accueillantes, leur permettent de comprendre la malédiction qui les accable et proposent leur aide en échange d’un service : depuis quelques temps, la source d’eau qui alimente la rivière est empoisonnée; les yokais demandent aux PJ d’enquêter sur l’affaire et de la régler. Cela les mène à affronter un Oni et l’avatar d’un kami enragé par la présence du démon. Kitsumara abrite également un autre voyageur, fabricant de jouet itinérant. Ce dernier n’est autre que Snow-Falling-on-the-Blood, le psychopathe qui torture et tue des enfants dont les PJ ont déjà entendu parler dans le premier épisode de la campagne. Ils ont ici l’opportunité de mettre un terme définitif à ses ignobles agissements.

L’aventure se conclut une fois les problèmes du village réglés. Les hengeyokais informent alors les PJ qu’un chemin secret traverse les montagnes d’est en ouest. Ils pourront emprunter ce passage pour éviter les patrouilles du seigneur. Hélas, un puissant Oni vit sous la montagne, et les PJ seraient mieux armés contre lui avec la lance dorée…

Appendix 1 : PC Reincarnation (2 pages) est similaire à celui du premier épisode. Il présente les règles  permettant de gérer la mort des personnages sur Kaidan. En effet, l’âme d’un PJ défunt ne pouvant rejoindre sa destination, et les sorts rendant la vie ne fonctionnant pas, le personnage risque bien d’être réincarné, parfois dans des conditions satisfaisantes, mais aussi parfois avec d’autres souvenirs, ou dans un corps inadéquat.

Comme son nom l’indique, Appendix 2 : New Monsters (8 pages) présente les créatures exotiques rencontrées sur Kaidan, inspirées du folklore japonais. Elles comprennent le profil de Hone-Yurei appliqué à Honya Tyro, les monstres rencontrés dans la forêt, Snow-Falling-on-the-Blood et le Ushi-Oni à l’origine de la pollution de la source. Chaque adversaire est présenté  en détails, accompagné de ses statistiques et des tactiques qu’il emploie.

Appendix 3 : New Class Archetype (Yojimbo) (2 pages) propose un archétype de classe pour le rôdeur. Le Yojimbo, un samouraï, représente la justice de son maître sur ses terres. Solitaire ou accompagné d’un groupe de soldats, il pourfend les ennemis de son daymio. Appendix 4 : Samurai Honor (1 page) présente le concept d’honneur sur Kaidan et deux dons disponibles pour les personnages.

Appendix 5 : Pregenerated Characters propose les mêmes 4 personnages pré-tirés que dans le premier épisode, avec cependant un niveau supplémentaire : Aarenia (Humaine, prêtresse 6) ; Deymin (Humain, roublard 6) ; Kurain (Elfe, guerrier 6) et Lyshna Flask (Halfeline, ensorceleuse 6). Vient ensuite un glossaire (2 pages), la licence OGL et une page des contributeurs. L’ouvrage se termine par 5 pages de publicité pour d’autres suppléments pour l’univers de Kaidan.

Cette fiche a été rédigée le 23 mai 2012.  Dernière mise à jour le 15 février 2014.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.