Contenu | Menu | Recherche

Restez sur vos gardes, ne faites confiance à personne, gardez vos dés à portée de main

Empty Graves

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre en couleurs de 92 pages à couverture souple.

Description

Empty Graves constitue le deuxième des six volumes de la campagne Mummy's Mask, inspirée de l’Egypte Antique, des films de momies et d’Indiana Jones. Elle se situe dans le royaume ensablé d’Osirion, dans la ville de Wati. L’aventure est prévue pour des personnages de niveau 4. A la fin du précédent épisode, un nécromancien nommé Nebta-Kufre a dérobé la relique d’un ancien pharaon, un masque. Cet ami des morts est le principal ennemi de cette aventure.

Après une page de titre, une page de crédits et une page de sommaire, un avant-propos (Foreword, 2 pages) discute des inspirations et des auteurs de la campagne. Puis le livre enchaîne sur le scénario en lui-même : Empty Graves (49 pages). Dans la première partie, les héros assistent à une vente aux enchères qui leur permet de revendre les trésors découverts lors du premier scénario. Soudain, des hordes de cadavres s’animent. La cité est bientôt envahie de mort-vivants. De nombreuses rencontres aléatoires sont prévues dans l’ensemble de la ville.

Puis Best Left Buried voit les aventuriers, avec l’aide des dirigeants de la ville, essayer de remonter à la source de l’invasion, qui semble provenir de la nécropole. Ils croisent alors de mystérieux cultistes du Pharaon Oublié. Dans la troisième partie, Sepulcher of the Servant, les héros comprennent qu’il s’agit du nécromancien qu’ils ont déjà croisé et qui manipule les morts avec le Masque sacré. Ils doivent le trouver au fin fond d’un vieux tombeau. La tête coupée et animée de la grand-mère du magicien leur donne du fil à retordre… Ils peuvent alors comprendret alors qu’un culte secret veut rescussiter le Pharaon maudit Hakotep en réunissant deux de ses reliques, dont le Masque.

NPC Gallery (6 pages) brosse le portrait des personnages non-joueurs importants de l’aventure. Caractéristiques, illustration et historique sont fournis pour chacun d’eux. On trouve Meret-Hetef, chef du culte du Pharaon Oublié, le fameux nécromancien ou encore le prêtre de Pharasma en charge de Wati. Mummy’s Mask Treasures (2 pages) détaille six objets trouvables dans les ruines, dont le très prisé Masque du Pharaon Oublié, l’un des fragments de l’âme d’Hakotep, dit le Pharaon Céleste. Gods of Ancient Osirion (12 pages) expose le panthéon des vingt divinités de l’ancien Osirion. On notera que seuls deux d’entre eux sont d’alignement mauvais : Apep qui dévore les âmes et Set, ennemi d’Osiris. Ces dieux sont très similaires à ceux de l’Egypte Antique.

Pathfinder Journal : Shadow of the sands (6 pages) constitue la seconde partie d’un récit qui met en scène un Eclaireur arrivant à Wati. Des croquis permettent de montrer personnages et lieux au lecteur. Bestiary (10 pages) présente cinq créatures sur deux pages avec illustration, caractéristiques et historique, avec parmi elles un zombie ou des espèces de chacals géants, les Sha.

Le livre se termine sur la licence OGL et les résumés des épisodes suivants (1 page) ainsi qu’une page de publicité. La deuxième page de couverture est l'illustration de statues géantes d'Osirion et la troisième de couverture continue le récit de la construction d'une pyramide.

Cette fiche a été rédigée le 6 septembre 2014.  Dernière mise à jour le 15 septembre 2014.

Critiques

batronoban  

Plus intéressant que le premier, cet épisode fournit de bonnes scènes façon invasion de zombies. Problème: le coup du nécromancien me semble usé jusqu'au coude. Et surtout il existe déjà Geb et Nyx (si mes souvenirs sont exacts) des royaumes ayant plein de thématiques zombies. Du coup je suis pas enthousiaste. Je m'attendais à autre chose. 

Disons que l'aventure fait son boulot, ni plus no moins. La partie "exploration d'une necropole envahie de zombies" reste une bonne idée.

Ensuite le chapitre sur les dieux m'a paru bizarre car ils sont presque copiés-collés de ceux de l'Egypte. Et j'ai du mal avec ça. En plus il y a peu de chance pour que ce soit utile...

Niveau forme c'est toujours aussi réjouissant. 

3/5 donc puisque j'attends encore que ça décolle...

Critique écrite en septembre 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques