Contenu | Menu | Recherche

We aim to misbehave

LB1 - Tower of the Last Baron

.

Références

  • Gamme : Pathfinder - Golarion
  • Sous-gamme : Module / Modules
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Paizo
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juillet 2008
  • EAN/ISBN : 978-1-60125-102-2
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret à couverture souple de 32 pages en couleurs.

Description

Ce scénario fait partie de la série des modules Pathfinder. Il s'agit de petits scénarios prêts-à-jouer situés dans le monde de Golarion, fournis avec des personnages pré-tirés. Cette aventure est prévue pour des personnages de niveau 5. Il s'agit de la première partie d'une aventure qui se poursuit dans le module LB2 - Treasure of Chimera Cove.

Les 29 premières pages constituent le scénario lui-même, avec introduction et synopsis, puis description des différents évènements qui forment la trame de l'histoire. Les personnages sont ici engagés pour infiltrer une cité qui a changé brusquement d'allégeance. Ils devront faire en sorte d'éviter un siège long et coûteux en vies humaines, en neutralisant le baron de la ville, qui semble avoir trahi par avidité et goût du pouvoir. Deux pages résument les caractéristiques d'une nouvelle créature, un diable crepitus. La dernière page du module fournit les quatre personnages prétirés. La deuxième et la troisième de couverture proposent les plans d'endroits visités au cours de l'histoire : le village de Piren's Bluff et la forteresse du Baron Vendikon.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 15 février 2014.

Critiques

The King  

En voilà une aventure qu’elle est bien ! Un scénario d’infiltration qui demandera un gros travail de détective en finesse pour se débarrasser du grand méchant sans avoir à se farcir toute sa clique. Les horaires et les rotations des gardes sont bien décrits, de même que l’ordre du jour des autres personnalités.

Il ne faut pas se leurrer, cela reste une aventure d20, mais ce scénario m’a fait penser à Warhammer. Il y a pas mal de roleplay car, même si les joueurs peuvent trouver des alliés au sein de ce village assiégé, il leur faudra user de diplomatie pour faire passer leurs interlocuteurs de neutre à amical, ou même pour tirer des informations auprès des gardes eux-mêmes sans éveiller les soupçons.

Ce sont les aventures comme je les aime, avec des options autres que le rentre-dedans et le pillage. Ici, il y a une mission qui est plus importante que l’or récolté. Et j’apprécie pas mal que le système d20, notamment le succédané de D&D, sache aussi montrer un autre visage que le Dungeon Crawling.

Pour la note, j’ai hésité entre 4 et 5 et même si ce module ne mérite pas le maximum, il vaut mieux que 4 car il peut aussi être utilisé pour des aventures de Low Fantasy (comme Conan, par exemple). Cette polyvalence donne donc un petit bonus et je ne voudrais pas faire la fine bouche pour un scénario qui change pas mal de ce que l’on trouve habituellement.

Critique écrite en avril 2018.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques