Contenu | Menu | Recherche

Fandom is populated by barely functional beings for whom gaming is their entire existence (J Wallis)

Guide du Monde des Prédictions Perdues

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

  • Livre à couverture rigide de 138 pages en couleurs
  • Poster format A1

Description

Le Guide du Monde des Prédictions Perdues (Lost Omens World Guide) décrit l'univers officiel de Pathfinder - Golarion - pour la seconde édition du jeu. Il s'agit d'un atlas géographique centré sur les continents où prennent cadre la majorité des aventures et campagnes de la gamme et qui forment la région de la Mer Intérieure : l'Avistan et le nord du Garund. Le supplément fixe également la date de départ des aventures de la seconde édition du jeu en l'année 4719 AR de l'Âge des prédictions perdues.

Après une page de titre, deux pages de table des matières et de crédits, et deux illustrations pleines pages, l'ouvrage s'ouvre sur une présentation du monde de Golarion (6 pages), de ses continents, de son système solaire et du Grand Au-Delà. Une chronologie globale depuis la préhistoire du monde est proposée en marge.

La suite de l'ouvrage est découpée en chapitres de 12 pages chacun correspondant à une région géographique qui englobe plusieurs pays ou royaumes aux thèmes similaires. Tous se présentent sous la même forme : une page de titre récapitulant les nations de la région, les peuples, langues et religions pratiquées, les factions en présence ainsi que les ressources exploitées ; une carte de la région ; une description de chaque nation dans le corps de texte avec en marge une chronologie détaillée de la région, ses personnages importants, son économie et ses relations internes et externes. Les deux dernières pages de chaque chapitre proposent de nouvelles options de créations : de nouveaux historiques régionaux et des dons d'archétype.

  • Absalom et l'île de la Pierrétoile (Absalom and Starstone Isle) décrit la Cité au centre du monde où le dieu de l'humanité Aroden a fait surgir la Pierrétoile des flots ainsi que ses environs ;
  • Ancien Chéliax (Old Cheliax) se consacre à l'empire humain dirigé par la maison Thrune adoratrice de diables, à deux pays vassaux dont l'un a fait sécession et à son allié ténébreux le Nidal ;
  • Etendue du Mwangi (Mwangi Expanse) détaille la jungle sauvage du Garund, berceau de la renaissance de la magie après la chute où les merveilles exotiques de ses cités-états contrastent avec ses dangers naturels ;
  • Hautes Mers (High Seas) explore les mers et océans où pirates et marchands tentent de se faire une place malgré une tempête éternelle au large du Garund et les dangers résidant dans les profondeurs ;
  • Oeil de l'Effroi (Eye of Dread) décrit les contrées bordant le Lac Encarthan qui vivent désormais dans la peur depuis le retour de la légendaire liche Tar-Baphon : le Molthune militariste, le Nirmathas foyer de la résistance, le royaume hobgobelin de l'Oprak, le Pays des Tombes dévasté par le Tyran qui Murmure, l'inquiétant Ustalav et les hordes orques du Belkzen ;
  • Route dorée (Golden Road) est consacré aux nations désertiques du nord du garund et le l'ouest du Casmaron : la ploutocratie marchande du Katapesh, les pyramides d'Osirion, le pays sans dieu du Rahadoum, les cités-états de Thuvie et le moyen-oriental Qadira ;
  • Les Royaumes Etincelants (Shining Kingdoms) traite des pays de l'est de l'Avistan : Du décadent Taldor jusqu'à la démocratique Andoran en passant par le royaume elfe du Kyonin, les Montagnes des Cinq Rois habitées par les nains ainsi que l'oligarchie marchande du Druma et l'anarchie révolutionnaire du Galt ;
  • Les Terres Brisées (Broken Lands) désignent les territoires chaotiques du nord-est de l'Avistan où se cotoient brigands, démons et fées dangereuses mais où les êtres qui en ont la force peuvent se tailler un royaume : la monarchie héréditaire du Brévoy, la dictature théocratique du Razmiran mais aussi les terres irradiées de Numérie où pululent les reliques de haute technologie et la plaie du Sarkaris, hier encore portail béant sur les Abysses ;
  • Les Terres Impossibles (Impossible Lands) détaille ces nations du Graund où le merveilleux cotoie l'effroyable : des exploits arcaniques du Nex au pays peuplé de morts-vivants du Geb en passant par Alkenastre, berceau des armes à feu, les désolation de mana ravagées par la magie et l'exotique Jalmeray ;
  • Terres des Sagas (Saga Lands) est consacré au berceau des aventuriers de Varisie, héritier de l'empire arcanique du Thassilon, mais aussi aux pillards des Terres des rois de Linnorms, à l'envoutant et maléfique Irrisen créé par la légendaire sorcière Baba-Yaga et au sauvage Royaume des Seigneurs des Mammouths.

L'ouvrage se termine par un glossaire et un rappel de l'OGL (4 pages), une page de publicité et une carte de la Mer Intérieure.

Le poster grand format expose les nations décrites dans ce supplément.

Cette fiche a été rédigée le 22 octobre 2020.  Dernière mise à jour le 3 novembre 2020.

Critiques

batronoban  

Aaaah, j'aime beaucoup ce monde pizza fantasy qui s'assume ! Je le préfère toujours aux Royaumes oubliés (que je trouve insipides) par son côté décomplexé et plus cinématique.

J'ai adoré lire et jouer à la première édition, et cette nouvelle version fait évoluer avec plaisir plein de régions, notamment en prenant en compte les campagnes officielles de la première édition.

Des pirates, des dinos, de la techno-fantasy, des déserts Mille et Une Nuits, des vampires, des égyptiens magiques, tout y est, c'est impeccable, et les auteurs assument.

C'est un monde qui évolue, et ça fait plaisir. Certes, pour ceux qui prennent le navire maintenant, ce sera peut être un peu dommage de pas avoir vécu les grandes campagnes de l'époque, mais plein d'autres sont à venir. Et surtout, vu le nombre de publications passées, cette version s'annonce bien creusée car il y a énormément de factions, de PNJ cools et d'évènements développés. Après, je suis peut être un foufou, car j'ai par exemple lu toutes les BD parues (avec plaisir d'ailleurs), donc j'aime bien voir les évolutions de plein de persos.

Surprise aussi, le nouveau format plus court, comparé à l'ancien guide équivalent de la première édition (à peu près moitié moins de pages), et beaucoup plus structuré, synthétique et illustré. Je trouve ça quelque part un peu moyen (j'aimais bien avoir une bible d'univers touffue), et je vois que l'éditeur préfère proposer cette synthèse relativement courte pour ensuite publier des guides de régions beaucoup plus gros. Pourquoi pas !

La question est : est-ce que vous pourrez écrire une campagne à partir de ce supplément, si elle est centrée dans une région? Oui et non. Oui si vous êtes capables d'improviser et qu'il vous faut une bonne base, bien écrite et bien présentée (par exemple des PNJ importants sont brièvement présentés avec un dessin pour chaque, c'est super). De plus vu que chaque région développe des clichés ultra connus (horreur gothique, Egypte antique par exemple), c'est pas compliqué d'extrapoler. Les infos fournies, je trouve, sont aussi bien choisies et fourmillent d'accroches et de tensions dramatiques. Non, si vous préférez les bibles officielles bien détaillées. Après, n'oubliez pas que Pathfinder est conçu pour jouer les campagnes officielles avant tout, donc cet ouvrage complète surtout le livre de base et les campagnes pour vous donner un aperçu de l'ensemble du monde. Si vous jouez dans une seule région, inutile de prendre ce supplément, autant prendre un guide régional de la V2 ou de la V1 s'il n'est pas paru.

Niveau traduction, c'est bien fait, j'ai pas relevé beaucoup de coquilles, c'est un magnifique ouvrage (le niveau des artistes est très élevé) et bien relié. C'est très, très pro. Et ça donne envie !

En bref : vivement la suite.

Critique écrite en mars 2021.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :