Contenu | Menu | Recherche

Peur et Ignorance !

Worldwound (The)

.

Références

  • Gamme : Pathfinder - Golarion
  • Sous-gamme : Campaign Setting / Univers
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Paizo
  • Langue : anglais
  • Date de publication : septembre 2013
  • EAN/ISBN : 978-160-125-532-7
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre en couleurs de 64 pages à couverture souple.

Description

The Worldwound examine la Plaie du Monde, véritable bouche purulente vers l’Abysse au Nord de la Mer Intérieure. Auparavant royaume druidique, devenue une terre de corruption, elle est le théâtre de la campagne La Colère des Justes (Wrath of the Righteous en VO) et contient quelques créatures mythiques (dont les règles sont dans Campagnes Mythiques (Mythic Adventures en VO).

Cette région est bien sûr l’une des plus dangereuses de Golarion malgré les croisades incessantes des paladins du Mendev : les auteurs déconseillent toute aventure avant le niveau 5.

La deuxième de couverture est une carte détaillée de la Plaie du Monde. Après une page de crédits et de sommaire, le premier chapitre Index géographique de la Plaie du Monde (Worldwound Gazetter, 24 pages) explique tout d’abord comment la Plaie fut ouverte et l’histoire des quatre croisades qui tentèrent de la refermer. La cinquième croisade est le sujet de la campagne La Colère des Justes.

Cinq régions sont ensuite détaillées sur 4 pages chacune, selon le même format : alignement, population, dangers, climat et autres données utiles.

  • La Bourbegelée (Frostmire), des terres froides désertées par les principales factions, où règnent des géants des côtes démoniaques et où se trouve une des citadelles volantes perdues des Nains.
  • Le Désert de Rocaille (Stonewilds), là où est née la Foi Verte des druides, est aujourd’hui une forêt de pierres et de monolithes, conséquence du dernier sacrifice des gardiens des forêts.
  • L'Ombrefaille (Riftshadow), l’ancienne grande rivière de la région, devenue un nid à cultistes. La sorcière responsable de la Plaie (en ayant passé un pacte avec le démon Deskari) y vit toujours.
  • Les steppes sarkariennes (Sarkorian Steppe), des plaines contestées aux démons par les plus grands héros barbares des terres des Mammouths. On y trouve aussi un savant obsédé par les démons dans sa tour secrète.
  • Les terres blessées (The Wounded Lands) est le cœur de la Plaie : des rifts et des crevasses titanesques où se concentrent les forces de Deskari, toujours emprisonné dans les profondeurs.

Le deuxième chapitre, Les aventures dans la Plaie du Monde (Adventures in the Worldwound, 14 pages) présente les potentialités d’aventures dans la région démoniaque. Après avoir présenté les dangers de l’environnement (flore vicieuse, climat aléatoire, rifts abyssaux, eau contaminée, peste abyssale, etc), les auteurs expliquent quelles sont les créatures fréquemment rencontrées. Une dizaine de sites d’aventures sont ensuite rapidement décrits sur une page environ. Ce sont principalement des donjons. On trouve par exemple une tour autrefois sacrée pour les druides ou encore un bastion luttant contre les démons, mais pourtant protégé par une entité maléfique.

Le troisième chapitre Bestiaire de la Plaie du Monde (Worldwound Bestiary, 23 pages) détaille (sur le modèle des Bestiaires parus) avec caractéristiques et illustration à l’appui une dizaine de nouveaux démons (de CR 2 à 15), pour la plupart déformés ou insectoïdes, vu le règne de Deskari. On y trouve aussi des bêtes corrompues par la Peste Abyssale qui infecte ces terres. Les auteurs fournissent également une table aléatoire de rencontres.

L’ouvrage se termine par l’Open Game Licence (1 page). La troisième de couverture contient une chronologie détaillée de la Plaie du Monde.

Cette fiche a été rédigée le 6 janvier 2014.  Dernière mise à jour le 17 octobre 2016.

Critiques

batronoban  

Vous voyez le Mordor dans le film du Seigneur des Anneaux ? Ben la Plaie du Monde, c'est pire, mais visuellement c'est très proche.

C'est certain : cette Plaie envoie du bois ! Des démons horribles à toutes les pages, des lieux et une ambiance post-apocalytpique... que demander de mieux ? C'est certain, par moment c'est un peu répétitif, mais que c'est épique ! Et j'ai adoré le démon sauterelle gigantesque coincé au fond d'un trou ! Mes joueurs n'ont pas arrêté de faire des blagues vaseuses ! Mais c'est ça aussi le JdR ! J'ai toujours eu du mal avec la distinction démons/diables que je trouve étrange et inutilement compliquée, mais bon... Ici, on a droit aux démons, et en face à la résistance héroïque des croisés. Visuellement c'est classe, on a des visions impressionnantes plein la tête.

En plus le livre est bien construit : il y a un peu de tout. Un peu de bestiaire, gros morceau de description des régions, un historique, une partie de conseils au meneur avec encore plus d'idées de scénario... Pour 64 pages je peux vous dire qu'on n'est pas volé, c'est rempli de bons trucs.

Les thèmes de scénarios vont de l'infiltration au cœur d'un pays hostile à la croisade pure et dure contre les forces du Mal, bien bourrin, bien épique !

Les illustrations sont comme toujours sublimes. Un très bon complément à la campagne Colère des Justes, bien que pas indispensable si on a les épisodes.

A noter l'agaçante technique marketing de Paizo de décliner désormais toute une gamme de produits dérivés pour soutenir ses campagnes : je compte au moins 5 accessoires/livres avec celui-ci autour de Wrath of the Righteous... Bon, vous me direz, ce supplément est loin d'être du remplissage.

Une réussite, et sa force est aussi sa faiblesse : c'est synthétique !

Critique écrite en mai 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :