Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey... GROG !

Mr Bubbles

.

Références

  • Gamme : Paranoïa
  • Sous-gamme : 7e édition - Troubleshooters
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Mongoose Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : avril 2010
  • EAN/ISBN : 978-1-907218-41-5
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret agrafé de 32 pages.

Description

Mr Bubbles est la reproduction à l'identique, mais adaptée à la nouvelle édition, du scénario présent dans le livre de base de l'édition précédente. Mis à part le premier paragraphe qui dans l'ancien livre faisait le lien entre le texte du livre et le scénario et a donc été ôté, tout est semblable.

Ce scénario est conçu comme une introduction au jeu avec 6 personnages pré-tirés. Il est présenté comme un scénario de style classique, mais contient des notes à chaque chapitre pour le faire jouer dans l'ambiance "Straight", plus sombre, plus vraisemblable.

Après une introduction de 6 pages proposant les six personnages pré-tirés prévus pour la partie, la mission se déroule en sept étapes, classiques du jeu, détaillées chacune dans un chapitre dédié.

  • That 'new mission' smell (4 pages) où les personnages répondent à leur ordre de convocation au briefing.
  • What the market will bear (3 pages) emmène les personnages dans un marché INFRAROUGE où ils devront négocier leur équipement.
  • You'll never eat lunch in this town again (4 pages) demande aux personnages de sauver un homme d'une attaque de scrubot.
  • Apprenant alors que d'autres attaques du même type ont eu lieu, ils se précipitent vers la scène du crime dans Crime Scene Incinerators (2 pages).
  • Apparemment, il s'agit d'un virus informatique, et ce n'est pas bon quand est en route un projet R&D de nouveau scrubot, équipé de nombreuses armes (Avengers, dissemble! - 3 pages).
  • C'est alors que le problème dégénère et que tous les scrubots se mettent à vouloir la peau des personnages (Every scrubot is my enemy - 2 pages).
  • Enfin, une fois le problème géré, dans There's no briefing like debriefing (2 pages), les personnages doivent effectuer leur débriefing avec pour officier de débriefing leur ennemi numéro 1, l'auteur du virus lui-même.

L'ouvrage se termine par une page de spam pour les ordinateurs personnels des personnages et trois pages de publicité pour d'autres livres de l'éditeur.

Cette fiche a été rédigée le 1 août 2010.  Dernière mise à jour le 19 avril 2011.

Critiques

Vermer  

Pour $etre direct, ce scénario est tout simplement EXCELLENT!

C'est du Paranoïa dans ce qui se fait de mieux, il y a vraiment tous les ingrédients d'une grande histoire à la Paranoïa (poursuites, quiproquo, roleplay, humour etc.) et on rit bien rien qu'à la lecture.

Au niveau des défauts on pourrait dire qu'il en fait presque trop : il y a presque trop de bonnes scènes et d'excellentes situations loufoques pour une seule aventure, on pourrait en faire plusieurs avec tellement c'est bon.

Le livret présente aussi des aides de jeu très pratiques et particulièrement des formulaires d'évaluation de fin de mission qui sont une franche rigolade.

Bref, un grand scénario à mettre dans le best of du Complexe Alpha !
!

Critique écrite en avril 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques