Contenu | Menu | Recherche

A government is a body of people, usually notably ungoverned

Paradis Perdu

.

Références

  • Gamme : Paradis Perdu
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Mister Frankenstein
  • Langue : français
  • Date de publication : mai 2021
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 96 pages à couverture souple, au format A5.

Description

Paradis Perdu est tout à la fois une gamme de jeu à lui tout seul, un système de règles, et une campagne. Il se divise principalement en trois parties.

Après la page de couverture, le livre s’ouvre sur les pages de présentation, de titre, de Crédits, de Table des Matières et une illustration (5 pages pour le tout). Puis, Nous Sommes en 2299 (3 pages) commence par décrire l’univers. La Terre, à bout de souffle, est désormais un monde lointain pour les personnages. Elle est dirigée par des entreprises tentaculaires en quête de conquête spatiale. Les PJ vont débarquer sur la station Terra Nova après un long voyage en hypersommeil. Suivent les explications sur les principes de la campagne en one-shot, de la gestion des personnages pré-tirés et du rôle de l’Admin (meneur.se de jeu). Des Inspirations (1 page) viennent compléter cette présentation.

Personnages Prédéfinis (10 pages) regroupe les fiches des cinq personnages prétirés pour jouer la campagne. Chacune d’elles, sur 2 pages, présente la partie mise en règles et au dos, l’historique, le secret et les objectifs pour chacun des personnages. Chacun de ces derniers peuvent être un homme ou une femme et sont :

  • Torrensen Ira/Irana, jeune ouvrier·e de Global Extraction Corp,
  • Park Addison/Adilson, manœuvre de Global Extraction Corp,
  • Aberdeen Mallory, médecin remplaçant.e de Global Extraction Corp,
  • Arora Sanjay/Sanjana, technicien·ne de maintenance,
  • Sullivan Lana/Lars, ingénieur·e informatique, de Revolve.

Contexte (22 pages) est la première partie de la campagne et débute. Il s'ouvre sur une double page de titre illustrée, et avec L’Histoire Jusque là (3 pages) qui présenet le contexte à l’intérieur de la station, avant l’arrivée des PJ. Personnages Non-Joueurs (5 pages) détaille les types d’uniformes des personnels de la station, puis décrit les trois compagnies présentes (GEC, Revolve et Deware), puis présente les différents protagonistes avec pour chacun, leur nom, rôle, description et histoire personnelle. Station Terra Nova (12 pages) comprend pas moins de 250 à 300 personnes et 10 niveaux, avec pour chacun d’eux, une description des lieux clés (bureaux, cabinets médicaux, ateliers techniques, docks…).

Scénario (38 pages) est la deuxième partie de la campagne et débute par une double page de titre illustrée et l’Introduction (4 pages) qui voit l’arrivée des PJ sur la station Terre Nova. Polyphonie (14 pages) propose, pour chacun des PJ, différents items pour prendre pied et s’intégrer sur la station en fonction de son rôle à bord. Convergences (9 pages) voit les personnages confrontés à la rébellion des androïdes et subir la chute de la station. Dans Fubar (7 pages), s’ajoute la menace des larves extraterrestres et de la secte du culte de l’Ascension. Les PJ auront alors fort à faire pour fuir la station, peut-être éradiquer les différentes menaces et survivre. Enfin, Épilogue (2 pages) conclut la campagne sur les choix éventuels des PJ et leurs conséquences possibles. Ce chapitre liste également des adaptations possibles pour d’autres univers (Alien, Blade Runner…).

Système (17 pages) est la dernière partie de l'ouvrage. Elle s'ouvre sur une double page de titre illustrée, et décrit, comme son nom l’indique, la mécanique du jeu. Présentation (4 pages) détaille les éléments qui concerne directement les personnages : aptitudes, spécialités, capacité, santé, adrénaline. Résolution (3 pages) concerne la mécanique du jeu en elle-même, avec les jets d’aptitude, les difficultés et spécialités, ainsi que la gestion de l’adrénaline qui permet d’obtenir 1 réussite automatique ou encore d’utiliser une capacité. Confrontation (4 pages) donne les principes pour gérer les combats, mais aussi le tableau des armes, les différents types de dégâts et se termine sur la gestion des soins. Gestion (1 page) propose des pistes pour continuer à jouer à Paradis Perdu après la campagne, mais aussi comment sonoriser la partie en ligne avec une playlist et une bande sonore, toutes deux accessibles sur Internet. Une fiche de personnage vierge (2 pages) et une page illustrée concluent cette troisième partie et l’ouvrage.

Cette fiche a été rédigée le 15 mai 2021.  Dernière mise à jour le 30 mai 2021.

Critiques

Guillaume hatt  

Guillaume Hatt 4/5
 
Du point de vu de l'ouvrage physique, on a une bonne qualité de papier, de couverture (souple) et de dos collé, ça devrait plutôt bien tenir je pense, l'évolution de l'offre Lulu.com arrive enfin à maturité (il était temps en même temps). Donc, de bons choix de la part de Anthony Combrexelle !
 
Concernant le contenu, j'avoue avoir eu une pointe de déception, sans doute habitué que je suis à des sensations plus fortes venant de sa part. Oui, en effet, je trouve qu'il y a, à la lecture, assez peu de surprises ni de points particuliers à ce scénario. Précison bien que j'écris "à la lecture" car je pense, après réflexion, qu'en jeu, il doit justement receler des bonnes surprises, d'autant plus si vous utilisez les pré-tirés. Ils sont taillés sur mesure pour embringuer les joueurs dans les tourments de cette aventure.
Attention donc, si vous décidez de l'utiliser avec vos joueurs et leurs personnages, il vous faudra sans doute préparer le terrain et / ou adapter le scénario (certains évènements ou bien interactions) afin d'impliquer les personnages.
 
Et pourtant, la structure est bonne, le modèle choisi pour la description du monde aussi. C'est un scénario qui peut s'adapter vers tout type de jdr Space Opéra, Space Horreur etc... s'inscrire dans une campagne ou être joué en oneshot échevelé, avec les contraintes indiquées plus haut. On pense à du Alien, du Coriolis, pourquoi pas du Fragged Empire ou du Star Wars, voir de l'Appel de Cthulhu futuriste.
 
La structure du scénario est en 3 parties, qui permettent l'évolution des enjeux pour les personnages. Tout d'abord la mise en place, les interactions des personnages avec les PNJs, le début des actions des uns et des autres selon leur background. Puis, la révolte à laquelle les personnages vont devoir faire face, et s'ils se débrouillent bien, ils pourraient réussir à contenir les opposants. Enfin, dernière étape, la libération de l'arme de destruction massive et l'intervention chaotique d'intervenants extérieurs ! Il va falloir qu'ils réussissent à sauver leurs peaux au milieu de tous ces combats.
Ca exploooose donc !
 
Anthony Combrexelle nous fournit en parallèle de cette aventure tout un ensemble de conseils de maîtrise, que ce soit pour la mise en ambiance, la maîtrise des informations, les choix de mise en scène et aussi le fait de garder tous les joueurs autour de la table même lors de scènes qui n'occupent qu'un seul des personnages afin de faire monter la pression de façon "uniforme".  
 
Donc j'étais parti pour mettre un 3/5 suite à ma lecture initiale, puis le fait d'écrire cette critique m'a mis en lumière plusieurs aspects de maîtrise, d'où ma note finale de 4/5. 

Critique écrite en juillet 2021.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques