Contenu | Menu | Recherche

Ah, the pitter patter of tiny feet in huge combat boots

Terres Dévastées

.

Références

  • Gamme : Obsidian
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : 7ème Cercle
  • Langue : français
  • Date de publication : février 2004
  • EAN/ISBN : 2-914892-16-0
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 188 pages en noir et blanc à couverture souple.

Description

La survie quotidienne dans la Zone n'est pas des plus aisée. Pourtant, ce n'est rien comparé aux conditions de vie qu'imposent les Terres Dévastées, véritable dépotoir rempli de Daemons sanguinaires et de Kultistes sans entraves. En ces lieux désolés s'érigent des cités peuplés d'êtres humains pour qui chaque nouvelle journée d'existence est un miracle.

 

"La renaissance de Gethsemane" (10 pages) est une nouvelle d'introduction qui ouvre ce supplément en démontrant les multiples dangers qui forment les Terres Dévastés.

"Un monde nouveau" (35 pages) est un chapitre qui met en évidence les thèmes d'ambiance du supplément et qui survole la géographie des Terres Dévastées en proposant une carte explicative des lieux. Un nouveau calendrier de quinze mois prend en compte les changements impliqués sur l'orbite terrestre par l'explosion de l'arsenal nucléaire. De même une courte analyse des climats et un descriptif de la faune (huit animaux) et de flore (treize plantes) permet de prendre connaissance de l'environnement de ces terres. Les frontières de cette zone inhospitalière sont détaillées ainsi que les divers modes de déplacements permettant de voyager autour du Monolithe. Puis treize cités sont décrites en une demi-page chacune avec quelques données techniques en prime. Les langages et dialectes locaux sont également listés tandis que le système monétaire est explicité, avec une grande importance du troc dans les transactions. Quelques lieux souterrains sont pointés avant d'étudier l'influence de la Zone sur les activités des Terres Dévastées. Tout ce que le Monolithe interdit est pratiqué dans ces lieux sans défense. Mais si la vie parait dérisoire ici, elle l'est encore plus dans les terres corrompues qui encerclent les Terres Dévastées. Terramortis, Terravolaticus, Terraseverus, Terraferus, Terragurges et Terramephitic n'offrent aucun espoir à l'humanité et forment le meilleur endroit pour perdre la vie dans d'atroces souffrances ou pour finir son existence en esclave privé de toute dignité.

"Les exclus" (61 pages) présente les habitants des Terres Dévastés. Le chapitre débute par une présentation des Ethos disponibles pour les PJ : le vrai mystique, l'alterateur, le visionnaire, l'adepte, la machine et le colon. De nouveaux Vécus sont également offerts en accord avec les nouveaux Ethos. Puis c'est au tour des Adeptes d'entrer dans la lumière : de nombreux Kultistes profitent de la relative liberté offerte par les Terre Dévastés pour proliférer. Mais c'est surtout le 8ème Cercle, celui de la Pestilence, qui est particulièrement détaillé dans cette partie du supplément. C'est ensuite au tour de la politique des Kultes d'être passée au crible : leur division interne est la seule raison qui explique qu'ils ne dirigent pas totalement ce lieu maudit. Mais bien évidemment, les Kultes ne sont pas les seuls à faire de la politique, aussi, nombreux sont ceux qui essayent de prendre de l'importance sur l'échiquier pour s'approprier le contrôle de la région. Cette dernière est d'ailleurs composée de structures urbaines de différentes tailles (camp, village, ville et cité) qui sont analysées en détails à travers leur population, leur gouvernement, leurs ressources et leur statut. Le seul loisirs local étant les tournois de gladiateurs, des précisions sur le championnat, les arènes, les titres et les écoles de combat sont apportées. De plus, des règles de combat supplémentaires sont aussi décrites. Le chapitre se termine sur un descriptif des nouveaux contacts accessibles pour les PJ.

"Equipements de survie" (22 pages) fait le point sur la très rarissime technologie disponible sur les Terres Dévastées. De nombreux objets, armures, vêtements, armes, équipements cybernétiques et véhicules sont exposés et formeront au choix des éléments indispensables pour survivre dans ce milieu hostile ou bien une bonne monnaie d'échange pour le troc.

"Les entités des Terres Dévastées" (30 pages) est l'occasion de présenter les motivations et les moyens des différentes factions locales : les militaires et leur armement, les tribus errantes, les Daemons et leurs nouveaux pouvoirs et, pour finir, les religions faméliques qui regroupent les humains qui tentent de suivre les principes démoniaques. Ne nous leurrons pas, beaucoup de ces gens croiseront la route de vos PJ et présenteront pour ces derniers un danger non négligeable en plus des difficultés du terrain.

"Appendice" (23 pages) regroupe des précisions de règles sur les Kultistes, les maladies, les artefacts, les Arkanes de la Pestilence, les Convokations perdues et les nouveaux rituels. Quelques idées de scénarios sont éfleurées puis une campagne de huit pages prenant place dans les Terres Dévastées est décrite. L'ouvrage se termine par une feuille de personnage.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Fab  

Voilà ce qu'attend tout Narrateur d'Obsidian qui se respecte ! Cet ouvrage constitue une fulgurante réponse à ceux qui trouvent que ce jeu est plein de potentiel, mais bâclé : un contenu en béton, une présentation nickel. En fait, ce livre n'est que du background, même dans sa partie de règles : il décrit finement les Terres Dévastées, et par là-même approfondit l'ensemble du background du jeu. On connaît bien maintenant les liens entre la Zone et l'Extérieur (certains diront plus que la Zone elle-même, pourtant cadre initial du jeu, mais bon, le supplément correspondant me fait déjà saliver).

Mis à part la nouvelle initiale, que j'avoue ne pas avoir compris (je dois être un peu neuneu), TOUT est bon dans ce supplément, qui DOIT être acheté les yeux fermés si on apprécie l'ambiance très particulière d'Obsidian. Et le petit bémol sur le risque de MadMaxisation du jeu dans ma critique du livre de base passe à la poubelle...

sheol_in_darkness  

Waouh ! Voila ce qui est ressorti après plusieurs heures de lecture intensive. Pour les pointilleux de la présentation, un joli progrès est fourni bien que la traduction comporte toujours des coquilles. En ce qui concerne le plus important, le contenu, c'est le nirvana. Donnez m'en encore ! Le système de création des corpos est repris pour la création des villes de façon très intelligente. Les colisés, la FMTD, les régents divins, le 8ème cercle, les religions, etc... Tout est bon. Rien à jeté. Les nouvelles sont sympa. Il n'y a que le scénario qui est un peu décevant. Voila, je pourrai m'étendre plus mais il faut que je prépare l'introduction de mes PJ dans les terres dévastées. Vivement les suppléments sur la zone et le codex.

hecatonchire  

Un supplément vraiment complet intéressant et clair. Des nouveautés par dizaines, un supplément qui peut devenir la "vitrine du jeu". On passe d'un "paranoïa" à un jeu ou tout les thèmes et tout les genres convergent dans un seul et unique but : le plaisir de jouer se que l'on désire! Félicitation! Malgré les nombreuses coquilles et certaines mise en pages limites, qui ne gâche en rien le coté trash du jeu et l'esprit système D de l'éditeur. Merci, il y a encore des gens qui ont une Humanité pour les pauvres rôlistes. En attente de supplément de la même qualité.

 

Les Terres Dévastées se propose de décrire exhaustivement ce qui entoure la Zone, depuis les terres vaguement habitables où l'homme à encore sa place (de temps en temps) jusqu'aux cercles de l'enfer matérialisés sur Terre. Non content de fournir une description géographique utile, il nous régale aussi de détails des communautés humaines ou moins humaines qui survivent hors de l'influence vaguement civilisatrice de la Zone. À cela il faut encore ajouter tous les éléments nécessaires pour créer un ressortissant des Terres Dévastées (nouveaux Ethos, nouveaux vécus...), un nouveau cercle de Kultistes (la Pestilence ! Hmmm... Que du bon !), du matériel en pagaille, un bestiaire qui ferait passer l'Enfer de Dante pour un aimable jardin d'enfants et même un système pour créer ses propres villes. L'ensemble est précis et agréable à lire, bref, idéal pour une utilisation en jeu tout en évitant de se perdre dans des détails qui rendent ce genre de suppléments parfois difficile à exploiter. Et les illustrations sont splendides.

Une petite merveille, on vous dit !

Mais !

Vous êtes encore là, à lire cette critique ?!? Qu'est-ce que vous attendez ? Foncez l'acheter !

L'Ogre-Mercenaire - Casus Belli n°24

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :