Contenu | Menu | Recherche

Ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il ne reste plus aucun espoir

Monster of the Week

.

Références

  • Gamme : Monster of the Week
  • Version : deuxième édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Evil Hat Productions
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2015
  • EAN/ISBN : 978-1-61317-092-2
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 332 pages.

Description

Le livre de base de la seconde édition de Monster ot the Week est une version augmentée de la première édition. Il propose des illustrations et du contenu nouveaux, et l'éditeur a également changé.

L'ouvrage s’ouvre par 8 pages proposant l’ours, les remerciements de l’auteur, la liste des personnes ayant participé à la souscription de la première édition ou les crédits de la version française et la table des matières. Puis vient une introduction, There Are Monsters Out There (6 pages), qui présente la seconde édition, le jeu et l’ouvrage, et donne la liste des éléments nécessaires à une partie.

The Hunter / Les Chasseurs (12 pages) présente les règles du jeu, et est destiné à la fois au maître de jeu et aux joueurs. Ce chapitre débute par la création de personnage et de groupe, qui s’effectue lors de la première session de jeu. Le choix d’un type d’équipe (comme par exemple une équipe gouvernementale ou la tueuse et son équipe) et ce qu’est un move sont ensuite expliqués.

Les douze livrets de personnage, qui sont les archétypes jouables qui couvrent les grandes catégories du genre, sont ensuite présentés dans le chapitre Les livrets/The Playbooks (70 pages). Il ne peut y avoir qu’un seul archétype par groupe car celui-ci est le meilleur dans sa catégorie. Les livrets sont :

  • The Chosen / L'Élu ;
  • The Crooked / Le Vaurien ;
  • The Divine / Le Divin ;
  • The Expert / L'Expert ;
  • The Flake / Le Parano ;
  • The Initiate / L'Initié ;
  • The Monstrous / Le Monstre ;
  • The Mundane / L'Ordinaire ;
  • The Professional / Le Professionnel ;
  • The Spell-Slinger / Le Magicien ;
  • The Spooky / L'Épouvantail ;
  • The Wronged / Le Vengeur.

Get Ready for Action / Au Cœur de l'Action (54 pages/34 pages en VF) propose la présentation des mécaniques de jeu. L’utilisation de la magie, les combats, les actions (reportées plus loin dans la VF), les règles de Chance, d’expérience et d’équipement sont ainsi tour à tour abordés. Le chapitre se conclut par une page de résumé des règles ne s’utilisant qu’à la première partie, et de celles utiles tout le temps.

The Keeper / Le Gardien (22 pages) est la partie consacrée au maître de jeu. Elle s’ouvre sur une discussion du rôle du maître de jeu et sur les choses auxquelles il faut penser et à préparer avant la première session de jeu. Des conseils pour créer un mystère (un scénario) sont proposés et discutent du choix non seulement du monstre, mais également des lieux, de ses objectifs ou encore de ses sbires.

Introductory Mystery : Dream Away the Time / Mystère d'Introduction : le Songe d'une Nuit d'Été (16 pages) est un scénario introductif qui voit un petit village subir les foudres d’Obéron pour ne pas avoir respecté un pacte passé il y a fort longtemps… Alors que The First Session / La Première Séance (18 pages) donne des conseils pour faire jouer le premier scénario d’une campagne et présente les moves du maître de jeu et les principes qui doivent guider son action, The Basic Hunter Moves / Les Manœuvres de Base des Chasseurs (20 pages) présente et discute chaque manœuvre accessible aux personnages-joueurs.

On with the Mystery ! / Mystère et Compagnie (26 pages) décortique la structure et le déroulement d’un scénario type. Between Game Sessions: Arcs / Entre les Séances de Jeu : les Arcs (14 pages) discute de la manière de gérer une campagne en liant les scénarios entre eux pour obtenir une trame de campagne. Puis Between Game Sessions: Subsequent Mysteries / Entre les Séances de Jeu : les Mystères Suivants (34 pages) donne des conseils pour créer des mystères et pour proposer des variations autour des mêmes thèmes.

Mystery: Damn Dirty Apes / Mystère : Foutus Singes (14 pages) est un scénario permettant de  refaire « La Planète des singes : origines ». As the Game Goes On / Au Fil du Jeu (8 pages) discute la manière de jouer des one-shots et la manière dont un personnage-joueur peut quitter la campagne. Customing Your Game / Personnaliser vos Parties (14 pages) aborde la manière de créer des moves personnels, de modifier les livrets de personnage, et donne des pistes pour que l’héritage d’un personnage puisse passer à un autre.

La VF comporte deux chapitres additionnels : Vous Avez dit Bizarre? (10 pages) propose des manœuvres bizarres pour remplacer l'utilisation de la magie comme l'empathie ou la télékinésie. On y trouve aussi une alternative aux monstres, les phénomènes comme les conspirations, les invasions alien, les dangers biologiques... Jouer des Monstres (3 pages) permet de former un groupe uniquement constitué de l'archétype monstre.

Le livre de base s'achève par une liste d’inspirations (2 pages) et un index (11 pages en VO, 19 pages en VF), et une liste de souscripteurs pour la VF (2 pages).

Les souscripteurs de la version française ont reçu des fichiers pdf supplémentaires :

  • Les fiches récapitulatives du gardien (2 pages) et du chasseur (2 pages) avec les description des manoeuvres ;
  • Les 12 livrets de chasseurs condensés sur 2 pages chacun (24 pages) ;
  • La Loge Blanche (28 pages par François Cédelle), un univers altenatif où les chasseurs sont des monstres dans un cirque itinérant des années 30 aux US ;
  • Crève-coeur (28 pages) est un setting se déroulant en Californie où les chasseurs sont des lycéens ;
  • Dédale  (25 pages) est un scénario se déroulant dans une ville du Mississipi où les mythes grecs reprennent vie ;
  • Le Pharaon à l'Abeille  (28 pages, par Alexandre Quicroix et Jeff) est un setting se déroulant autour du musée de Washington au moment d'une exposition sur un pharaon inconnu.

Cette fiche a été rédigée le 28 avril 2015.  Dernière mise à jour le 23 décembre 2018.

Critiques

Qui Revient de Loin  

Je cherchais un jeu "motorisé par l'Apocalypse" dans lequel je pourrais créer facilement des aventures, persuader des joueurs de s'y intéresser et me baser sur un univers connu pour en faciliter l'accès.

Et puis j'ai lu les playbooks de Monster of the week. Et là j'ai retrouvé toute l'excitation et toute l'ambiance que j'avais éprouvées en regardant Buffy contre les vampires, Supernatural, Haven et Teen Wolf. Il fallait que j'y joue, et les autres joueurs étaient tout autant emballés. Et en plus c'était du jeu à mission, donc facile à créer et potentiellement à caser dans un créneau court de 3h.

En lisant plus en détail, j'ai trouvé un jeu bien organisé, avec une solide méthode pour créer des aventures, et donc je me suis lancé sans attendre.

Deux seules déconvenues : la découverte que tous les profils de perso utilisent la magie, ce qui nous a gêné aux entournures et s'éloignait un peu des séries qu'on voulait émuler, et l'impossibilité de boucler les aventures en 3h, la mécanique "apocalyptique" engendrant bien trop de rebondissements pour faire avancer "l'enquête". Tant pis pour cet aspect car on s'est bien amusé et on a créé un univers très séduisant.

Critique écrite en janvier 2017.

Sherinford  

J'ai découvert Monster of the Week à peu près par hasard : alors que je cherchais des podcasts de jeu de rôle à écouter, je suis tombé sur celui de Volsung, 2D6+Cool, et il se trouve que les premiers épisodes que j'ai écouté sont ceux consacrés à Monster of the Week : The Spooky, une saga au format un MJ (Volsung) et une joueuse (Morgane) dont je ne peux que recommander l'écoute à tous ceux qui s'interrogent sur le fonctionnement de ce jeu.

Quoiqu'il en soit, tout cela m'a donné envie d'explorer dans la direction du système Apocalypse et de ce jeu en particulier. J'ai donc acheté la deuxième édition du jeu en pdf, histoire de patienter en attendant que la version française voit le jour.

L'occasion de maîtriser s'est ouverte lorsqu'un nouveau couple de joueurs a rejoint notre club. Nous nous sommes retrouvés à cinq autour d'une table, pour créer les personnages, et du même coup le setting. Cette première séance fut tout simplement magique : les règles de création de personnage de ce jeu sont un vrai plaisir et nous ont mis tout de suite le pied à l'étrier. Les joueurs ont choisi Chihuahua comme base d'opération, et c'est ainsi qu'une magicienne (spellslinger), un ange (divine), un homme-lézard (monster) et un vulgaire criminel (crooked) se sont lancés dans leur première chasse aux monstres. Deux autres aventures ont suivi, et il est d'ores et déjà clair que ce jeu va garder une place particulière dans ma ludothèque.

En effet, ce jeu réunit les meilleurs aspects du système Apocalypse dans un univers qui permet de faire jouer Buffy, Angel, Grimm ou n'importe quelle autre série de ce genre, tout en étant finalement très équilibré, chaque archétype ayant ses points forts et ses points faibles.

La cerise sur le gateau reste la préparation des parties : chaque "monstre de la semaine" est créé selon une feuille de route qui guide le gardien étape par étape. Une fois qu'on a l'habitude, préparer une session prend entre une demi-heure et une heure.

Critique écrite en mars 2018.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :