Contenu | Menu | Recherche

A government is a body of people, usually notably ungoverned

Shadows of the UK

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 192 pages à couverture rigide.

Description

A l'instar de Chicago, ce livre propose un cadre de jeu pour le Monde des Ténèbres, mais se focalise en particulier sur les Loups Garous. Une bonne occasion de quitter le continent américain pour partir à la découverte des îles Britanniques.

Après une nouvelle d'introduction de 4 pages, Codes of Blood, portant sur la vengeance d'une meute de Loups Garous, l'introduction présente la thématique de l'ouvrage, son contenu, et des sources d'inspiration bibliographiques ou filmographiques. Le premier chapitre The Lie of the Land (50 pages) entre dans le vif du sujet en présentant le Royaume-Uni, sa situation occulte et son histoire riche en intrigues de vampires allant jusqu'à élever des humains pour leur sang, en luttes de garous fratricides et en manifestations spirituelles variées. Le monde des esprits a été grandement altéré par l'emprise de l'homme sur le territoire, même si l'on raconte que le peuple des fées a encore de l'influence dans cette région. Les différents aspects du folklore Britannique sont passés en revue, des farfadets au monstre du Loch Ness en passant par les fantômes et pour finir par les ordres de Mages particulièrement sclérosés, qui évitent tout changement à leurs habitudes depuis des siècles.

Le deuxième chapitre Keys to the Kingdom (42 pages) présente la société Loup Garou Britannique. Les cinq tribus d'Uratha sont passées en revue en soulignant leurs spécificités locales. Il en va de même pour différentes nouvelles loges, présentées chacune avec son histoire, ses fétiches spécifiques, et un PNJ pour l'illustrer. Le chapitre se poursuit sur une liste d'esprits totem pouvant être utilisés avec la meute des PJ, de nouveaux fétiches et de nouveaux rituels magiques.

The Isles by Moonlight (20 pages) est un recueil de conseils pour le Conteur, destiné à rendre l'ambiance propre à la Grande Bretagne. Il fournit différents points de départ pour des aventures, ainsi que des réflexions concernant les thématiques et les ambiances propres à ceux-ci.

Local Powers (70 pages) est un catalogue de PNJ fournis avec leur profil chiffré, un dessin et un résumé de leur histoire et de leur personnalité. On y trouve bien sûr les importantes personnalités vampiriques mais surtout des meutes de Loups Garous avec le profil de leur alpha. Le chapitre propose également des archétypes de personnalités locales pour les tribus Uratha: le seigneur du crime, la sorcière, etc. Les tribus pures du Royaume-Uni sont ensuite présentées, accompagnées également d'archétypes de personnalités. Le chapitre poursuit avec quelques esprits, des mages des différents ordres et des créatures issues du folklore local : noyés, chats étranges, etc.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 25 mai 2011.

Critiques

Krum  

Bof. Autant Chicago était bon, présentant toutes les créatures surnaturelles de la ville, autant Shadows of the UK en dit trop et pas assez. Trop dans le sens où c'est touffu, certes. On pourrait même dire junglesque. Les informations sont entassées pêle-mêle, sans lien logique. Ok, il y en a beaucoup, ok, c'est vaste, mais pour s'y retrouver, c'est un peu difficile.

Pas assez, parce que si on a beaucoup d'informations dans un bouquin de cette taille, elles sont succintes. Certains points particuliers sont bien décrits (le village de Pontycytraul), mais Londres n'est abordée que sur quelques pages, par exemple ! Qui plus est, ce bouquin est presque exclusivement concentré sur les garous, et quelque peu sur les mages, pour les joueurs de vampire qui rechercheraient de quoi se mettre sous la dent, le contenu est maigre. On y présente bien aussi quelques créatures "étranges", comme les fées. Sur un paragraphe avant de passer à autre chose.

Même si les illustrations sont de la même qualité qu'on avait commencé à voir apparaître dans le nouveau WoD (là dessus, aucun reproche), je trouve que ce supplément aurait mérité d'être un peu plus creusé, peut-être moins fourni mais plus détaillé, ne serait-ce que pour avoir un autre cadre de jeu que les sempiternelles villes américaines.

Coredump  

Ne me demandez pas pourquoi, c'est de l'ordre de l'irrationnel, j'adore les îles britanniques. Je trouve qu'elles ont un cachet incomparable, et j'en fais un univers de jeu privilégié, Londres en particulier. Je garde des souvenirs émus de parties de Cthulhu by Gaslight, de Shadowrun, etc. Bref, je suis un amoureux de la British touch et de l'atmosphère de leurs si plaisantes contrées, tout à fait appropriée à certains jeux. Vous pensiez bien que je n'allais pas laisser passer un supplément à ce sujet.

J'ai vite déchanté. Bien loin d'exploiter le filon, ce supplément surfe sur les poncifs et met l'accent sur les loup-garoups... Urathas, pardon. Au moins, la couverture ne ment pas. C'est donc une double déception, puisque je ne suis pas spécialement joueur de Loup-Garou.

Que me reste-t-il à la lecture de cet ouvrage ? Une grande sensation de vide. Quelques idées à picorer de ci de là, mais rien de bien concret ni de cohérent (oh, une exploitation industrielle pour nourrir les vampires). Je pense que White Wolf a un peu gâché le sujet. Je m'attendais à quelque chose qui soit à la hauteur du sujet traité : sombre, romantique, mystérieux. Un truc bien gothique quoi : c'est pas ça le fond de commerce du World of Darkness ? Je n'y comprends plus rien.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques