Contenu | Menu | Recherche

Je demande qu'on sorte des jeux de rôles convenus et des scénarios écrits d'avance (N. Sarkozy)

Storyteller's Screen

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Ecran à trois volets accompagné d'un scénario de 16 pages.

Description

Elément quasi indispensable à toute maîtrise, cet écran pour la première édition de Mage surprend par le thème de l'illustration : une bataille rangée entre deux groupes de mages à coups de lasers, d'astéroïdes volants et de boules de feu...

L'écran est accompagné par une aventure : The Angel of Mercy. Ce petit scénario met les personnages aux prises avec un groupe sataniste néo-nazi.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 12 janvier 2018.

Critiques

matreve  

 

On va procéder à la légitime descente en flammes en deux temps. D'abord l'écran. Jusqu'ici (Vampire, Werewolf), le Loup Blanc était resté (désespérément trop) sobre sur les illustrations et ambiances de ses écrans. Avec Mage, il se lâche et là c'est carnaval chez Patrick Sébastien : ça pète et ça flashe de partout, c'est hideux et cela n'a rien a voir avec Mage.

Ensuite le livret. De la lecture il en ressort deux choses. "L'intrigue" de départ prend ses sources en France même si on délocalisera le village hors de la Provence, cette belle région n'ayant pas un héritage cathare vraiment avéré. Bon, passons. La deuxième est que d'après l'auteur, ce scénario a été testé. Ben franchement, faire subir une croûte pareille, c'est pas sympa et Papa Chupp avait certainement un compte à régler avec sa table de joueurs (ils avaient fini sans lui le paquet de Pepito la dernière fois ?). Ne nous trompons pas, ce n'est pas un scénario mais juste trois scènes mal reliées entre elles et d'un dirigisme absolu pour les joueurs. D'ailleurs à la fin, l'auteur propose de le transformer en scénario pour Vampire. Sacré Sam, tu nous as bien eu ! Évidemment pour Mage, cette non histoire n'était pas crédible pour deux sous par rapport à ce qu’on peut faire avec ce jeu et ce qu’un scénario d’écran devrait légitimement proposer.

Voilà donc le genre de supplément utile pour vous amuser à obstruer le vide ordure de vos voisins. Amateurs de Mage, passez votre chemin !

 

Critique écrite en août 2012.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques