Contenu | Menu | Recherche

Je demande qu'on sorte des jeux de rôles convenus et des scénarios écrits d'avance (N. Sarkozy)

Technocratie : Progéniteurs

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livre de 66 pages à couverture souple

Description

Cinquième supplément de la gamme, il s'attache à décrire la convention technocratique des Progéniteurs.

 

Le livre se décompose en deux parties. La première, sous forme d'un journal de bord, décrit l'entrée d'un étudiant dans la convention. On y apprend ainsi leur méthode de recrutement, leur histoire (avec notamment une polémique sur leur rapport avec le sinistre Mengele). La structure de la convention est également décrite ainsi que ses différentes factions que sont les "FACADE engineers", les Genegineers et les Pharmacopeists. Enfin, on découvre les relations que les Progéniteurs entretiennent avec les autres acteurs du Monde des Ténèbres.

La second partie s'attache aux règles : foci, effets de la sphère Vie, routines propres aux factions, règles sur les drogues... La section se poursuit avec la description de certaines créatures élevées par les Progéniteurs. Le livre se conclut sur une fondation basée en Virginie : plans, PNJs, rien ne manque.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 7 mai 2017.

Critiques

matreve  

Premier sourcebook sur une des composantes de la Technocratie, il en annonce l'agencement (discutable) qui prévaudra pour tous les autres : moitié background/storytelling, moitié règles/technique. Il y a donc pas mal de verbiages et de trucs inintéressants parmi lesquels surnagent quelques bonnes idées.

Progéniteurs est très moyen et surtout manque sa cible : le paradigme de cette convention n'est pas expliqué, la génétique et ses possibilités un peu rapidement résumée au seul clonage (alors que des trucs très intéressants auraient pu être faits au niveau du génome et l'ADN - voir les suppléments ShadowTech ou GURPS Biotech pour une vue plus exhaustive sur ces sujets).

Bref, ce guide n'échappe pas aux défauts classiques des sourcebooks de White Wolf, c'est-à-dire des trucs en général sympas à lire mais très difficiles à exploiter en partie parce qu'ils ne vont pas à l'essentiel et se contentent de vagues généralités.

Il reste donc un ouvrage plus utile pour la consultation qu'autre chose. Si vous voulez construire toute une campagne autour des Progéniteurs et de la génétique, vous pourrez certes difficilement faire l'impasse dessus mais attendez-vous à devoir vous documenter ailleurs et avoir du travail à abattre. Et en même temps, qui fait vraiment jouer une campagne autour des Progéniteurs ?

Critique écrite en octobre 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :