Contenu | Menu | Recherche

Un Grog, ça coule comme de l'eau de source

Darklands (The)

.

Références

  • Gamme : Loup Solitaire / Lone Wolf
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Mongoose Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juillet 2004
  • EAN/ISBN : 1-904577-53-9
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 128 pages.

Description

The Darklands est un supplément au jeu de rôle Lone Wolf consacré aux "grands méchants" du monde de Magnamund, les Maîtres des Ténèbres, et à leurs royaumes des Terres Sombres. Couvrant des milliers de kilomètres de terres inhospitalières à l'ouest des royaumes civilisés de Sommerlund et de Durenor, les Terres Sombres abritent les citadelles des Maîtres des Ténèbres et de leurs infernales créatures. Les Maîtres des Ténèbres sont au nombre de dix-neuf à l'époque où les aventures de Lone Wolf prennent place, soit cinquante ans avant les livres "dont vous êtes le héros" sur lesquels est basé le jeu. Condamnés à rester dans les Terres Sombres au risque de mourir empoisonnés au contact de l'air pur des royaumes civilisés, les Maîtres des Ténèbres complotent depuis leurs trônes de crânes et envoient leurs sbires démoniaques ourdir de sombres complots contre les seigneurs Kaï et les autres défenseurs de Magnamund.

Après une brève présentation des Terres Sombres et de leur histoire (2 pages), les six parties de The Darklands offrent le contenu suivant :

Geography of the Darklands (21 pages) : ce chapitre décrit les domaines ou provinces qui composent les Terres Sombres et leurs seigneur quand il ne s'agit pas d'un Maître des Ténèbres, ceux-ci faisant l'objet de leur propre chapitre. En préalable sont étudiées les infomations sur les Terres Sombres accessibles aux PJ. Une nouvelle compétence est introduite : Knowledge (Darklands). Ensuite, de façon similaire à la description des pays dans le livre de base, chacune des provinces fait l'objet d'une présentation générale et d'un encart indiquant son seigneur, le présumé et le vrai, ses forces armées, sa population, ses cités d'importance, ses forteresses majeures et ses traits particuliers. Ces provinces, qui sont au nombre de seize, sont les suivantes : Aargataag (province de la pierre), Barazoth (province de la peur), Dajaraa (province de la main gauche), Dajdora (province de la main droite), Elgazaad (province de l'or), Fethmyre (province de la pourriture), Galhiak (province des chaudrons), Gourizaga (province de la mort froide), Hourdast (province des arbres gelés), Kagzizad (province de la cendre et de la fumée), Luurvas (province du long sommeil), Maarkaag (province des lames), Orlo Taanak (province des esclaves), Ozdaraga (province du sable noir), Tar Ogashaar (province des ruines), Yr- Naoga (province des damnés). Après ces provinces sont exposés les dangers environnementaux, physiques et psychiques présents dans les Terres Sombres. La Corruption, une nouvelle caractéristique dérivée du Charisme, est détaillée : celle-ci mesure la touche vile et noire du royaume des Maîtres des Ténèbres sur le mental des personnages qui s'y aventurent. Plus elle est élevée, plus le personnage est sensible aux tentations du mal. Au-delà d'un certain seuil, le personnage est totalement consumé par sa Corruption et devient un serviteur aveugle du dieu noir.

Helgedad - The eye of evil (16 pages) : la cité-capitale des Terres Sombres est la ville la plus pervertie par le mal qu'ait jamais connue la surface de Magnamund. Située au centre d'un lac de lave, Helgedad a été bâtie sur les cadavres de milliers d'esclaves et de sortilèges sacrilèges. Après une présentation historique et géographique générale, les 36 quartiers ou points d'intérêts de l'infâme cité sont décrits dans ce chapitre.

Darklands characters (27 pages) : l'objet de cette partie est de fournir au MJ le cadre technique pour créer des PNJ maléfiques plus développés et détaillés qu'avec les classes de PNJ de Warrior et d'Adept proposées dans le livre de base. Deux nouvelles classes de PNJ et leurs pouvoirs sont ainsi fournies : le Dark Warrior et le Dark Cultist, qui tire ses pouvoirs des divinités maléfiques que sont Naar le dieu noir, Karaushnith (déesse de la luxure et de la gloutonnerie), Tharayn (dieu de la folie), Vurnos (dieu de la maladie) et Xhagvash (dieu de la violence et du sang). Le nouveau concept de classe avancée, similaire à celui de classe de prestige de D&D3, est introduit à la fin de ce chapitre avec trois classes avancées ouvertes aux PNJ remplissant certaines conditions : Breedmaster, Cult Leader et Death Knight.

The Darklords (22 pages) : ce chapitre décrit chacun des dix-neuf fils du dieu noir Naar et leurs pouvoirs, c'est-à-dire Chlanzor, Dakushna, Ghanesh, Ghurch, Gnaag, Haakon, Khatellu, Kraagenskul, Menashga, Mrugor, Nhorg, Shebnar, Slutar, Taktaal, Tomogh, Unc, Xog, Zagarna et Zhanshal. Caractéristiques complètes et illustration sont fournies pour chacun d'entre eux.

Tools of evil (12 pages) : il s'agit de la section équipement de ce supplément avec description des armes de mêlée et de siège des serviteurs des Maîtres des Ténèbres, de leurs armures, outillage d'aventure, objets magiques et légendaires.

Creatures of darkness (16 pages) : ce chapitre étudie tout d'abord en termes descriptifs les armées des Terres Sombres et leur composition, des sorciers de guerre nadziranim aux régiments giaks, en passant par les broyeurs Xagash. Un bestiaire consacré aux horreurs particulières des Terres Sombres est ensuite proposé, avec les monstres suivants : Agarashi, Antah Wasps, Bangrol, Barren Souls, Crocaryx, Curseborn, Degradon, Dhax, Egorgh, Foul Servants, Giak (sous-espèces : désert, forêt, neiges, montagnes, marais, sauvages), Ictakko, Liganim, Mind Reaper, Nadziranim, Plaak, Sea-Scavenger, Tzarg, Vladoka, Xaghash et Yawshath.

The Darklands se termine par :
- Une feuille de personnage des Terres Sombres (2 pages) incluant des espaces pour la Corruption et les pouvoirs maléfiques,
- Une postface de l'auteur (1 page),
- Un index détaillé (2 pages),
- La license OGL (1 page),
- Un plan de la cité d'Helgedad (1 page).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 27 juin 2011.

Critiques

Sabbak  

Une fois encore, il faut reconnaître que August Hahn, l'auteur, a fait un excellent boulot! Ce monsieur est en passe de devenir mon idole en matière d'écriture de JdR!

Ce supplément pour Lone Wolf est donc une vraie réussite... malheureusement entachée de petits bémols qui, s'ils ne gâchent pas le plaisir, loin s'en faut, viennent tout de même tempérer un peu mon enthousiasme.

Les points forts:
* Jouabilité élevée : à chaque page les idées de scénarios sont légions, les infos données sont utiles et bien présentées tout en étant assez synthétiques pour que l'on puisse les retrouver rapidement. Un excellent boulot d'écriture en somme!
* Complet: de la géographie du pays et de sa principale cité à la structure des armées de giacks en passant par les caracs des monstres fort puissants et la descriptions de nouvelles classes "spéciales force du mal", ce supplément touche à tout et le touche bien!
* Cohésion : on sent que l'(excellent) auteur a bénéficié de la collaboration de l'écrivain des séries originales, Joe Dever. En effet, l'univers décrit est parfaitement cohérent et le supplément n'entre pas en conflit avec ce qui a précédemment été écrit.
* Exhaustif: TOUT, vous saurez tout sur les Darklords et leurs séides ! Les caracs des Darklords ne sont peut-être pas indispensables pour tout le monde mais pour moi : oui! Le principe de ce monde épique est de pouvoir lutter avec les plus hautes entités du mal et ce livret nous en donne les moyens.

Les points négatifs:
* Les illustrations sont toujours aussi... moyennes (je resterai gentil). Franchement, certains Darklords sont vraiment représentés de manière ridicule. Dommage!
* L'absence d'une carte "précise" des Darklands. L'argument disant "on a pas voulu mettre de carte car la structure du pays change souvent" ne me convainc pas! Après tout, il y a des lieux bien précis qui sont décrits et une forteresse ne va pas se balader comme ça dans la nature!

De plus, la carte d'Helgedad est à la fois peu évocatrice (on ne "ressent" pas qu'il s'agit de la capitale du mal sur Magnamund à la vue de cette carte) et pas du tout mise en valeur ("allez, on gribouille vite fait une petite carte a coincer à la fin du livret vu qu'il nous reste une page de rab'").

En résumé : Mon coeur pencherais pour un 5 au niveau de la qualité des informations présentées. Malheureusement, Mongoose semble encore économiser sur ses illustrateurs... Un bon 4, donc, pour un très bon supplément qui se révèle indispensable pour bien mettre en scène les seigneurs du mal.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques