Contenu | Menu | Recherche

We've done the impossible, and that makes us mighty

Night Horrors - Wolfsbane

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 160 pages à couverture rigide.

Description

Cet ouvrage est une sorte de bestiaire d'adversaires pour les Déchus. Chaque jeu du Monde des Ténèbres fait d'ailleurs l'objet d'un supplément Night Horrors. Les loups garous étant de redoutables combattants, il faut des ennemis vraiment terribles pour les inquiéter, et c'est ce que fournit Wolfsbane.

Après une nouvelle d'ambiance (4 pages) collectant des témoignages sur l'un des individus décrits plus loin, l'ouvrage est présenté dans une introduction (4 pages) qui survole chacune des 29 menaces qu'il contient. Celles-ci sont ensuite réparties en trois chapitres.

The wolves (66 pages) décrit quinze loups garous, Déchus, Purs ou indépendants. Certains sont diaboliques, d'autres sont seulement égarés.

The shadows (50 pages) décrit huit esprits ou assimilés, dont de nouveaux hosts et des magath.

Enfin, The Idigam (33 pages) lève le voile sur certains des adversaires les plus mystérieux et les plus puissants des Déchus. On y apprend que les Idigam ont refusé de prendre forme lors de l'apparition du Royaume des ombres, et que cette indéfinition fait leur force. En plus de la description de six de ces entités, ce chaptre contient un long article sur l'utilisation des Idigam dans une chronique.

Chaque antagoniste est décrit selon le même modèle : un texte d'ambiance, son histoire, sa description, ses secrets et les rumeurs qui le concernent, trois idées de scénarios et bien sûr ses caractéristiques. Pour certains adversaires, on trouve aussi leurs associés, leurs pouvoirs ou des règles spéciales.

Cette fiche a été rédigée le 28 février 2010.  Dernière mise à jour le 27 juillet 2013.

Critiques

batronoban  

Je pensais pas qu'on pouvait faire mieux que Predators niveau qualité et utilité... ben voilà, Night Horrors est une baraque à idées pleine de griffes !

Nouveaux Hosts, esprits tordus, Uratha vicieux, la première grosse partie vous présente plein de PNJs et créatures avec des tas d'idées de scénarios dedans, au hasard le prophète des Purs, ou encore l'étrange Magath-ville qui est un mini scénario à lui tout seul.

En fait, c'est là que ce distingue Forsaken par rapport à Apocalypse par exemple : les auteurs en ont fait un vrai jeu d'horreur sauvage, et cette galerie horrifique et inquiétante à de quoi faire frémir vos joueurs.

Et puis... on fini par la cerise sur le gâteau : un chapitre sur les légendaires Idigam, les esprits mythiques dont Gurdilag (présenté dans l'Appendice du livre de base et The Rockies) faisait partie. On comprend d'où ils viennent, pourquoi ils sont revenus (c'est plutôt sympa l'idée de la Lune...) et quels sont leurs monstrueux pouvoirs. Pour les battre, c'est épique, quand même !

Malgré une impression d'encre un peu trop sombre (foutus Chinois !), le livre est bien illustré, et au final, 5/5, une vraie gemme ! 

Critique écrite en juin 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques