Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, tout le jdr, rien que le jdr (levez la main droite et dites je le jure)

Umbra

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 168 pages en couleurs.

Description

Cet ouvrage concerne le monde des esprit, appelé Umbra, et ses nombreux résidents, que les garous peuvent contacter, combattre, aider, etc.

Après une page de couverture, une de titre, une de crédit et trois pages de table des matières, commence une introduction de 6 pages. Celle-ci s’intéresse à la manière dont les sens perçoivent l'Umbra, conseille le conteur sur la façon de faire ressentir la différence pendant la partie. Elle résume également l'ouvrage.

Puis le chapitre un, Penumbra, traite en 24 pages des relations des garous avec le monde des esprits. Comment et pourquoi y circuler, à quoi ressemble cette réflexion de notre monde, qui est en même temps son âme vibrante, attaquée désormais par le Ver des deux côtés du Goulet. Comment vivre en ne consommant que de la gnose est un point abordé, car il est difficile de s'alimenter autrement ici. Les rêves et les cauchemars peuvent s'y matérialiser, ce qui peut conduire à user de certains rites pour les remodeler. Pour finir, des lieux où les esprits se mêlent à la réalité sont décrits, en particulier l'île fantôme de Hanashima, abandonnée par sa population dans les années 70, soi-disant pour des raisons économiques.

Le chapitre suivant, Near Umbra (44 pages), concerne lui l'Umbra proche, celle des Royaumes et des ponts de lune, que les garous empruntent fréquemment. Les autres moyens d'y circuler sont également décrits, y compris certains dangereux comme les toiles des serviteurs du Tisserand. Les abysses et leurs dangereux résidents sont abordés, ainsi que Malféas. Arcadia, le monde inaccessible des faëries est également ici, avec quelques suggestions de scénario possible. Puis, par ordre alphabétique, tous les autres Royaumes sont décrits de la même manière, avec leurs dangers, leurs résidents et des accroches de scénario. C'est un total de treize univers différents qui sont détaillés un par un, avec pour finir le Pays des Loups, lieu où les changeformes ne sont plus que des animaux sans pouvoir. Certains anciens y expédient les garous qui ont failli à leurs devoirs, à titre de sanction.

Ensuite vient le chapitre trois, Worlds beyond (28 pages), qui traite tout d'abord de la possibilité pour le conteur de créer des royaumes mineurs, généralement autour d'une ou deux idées ou thèmes. Des exemples sont proposés, comme Search Engine, le lieu où l'on peut trouver ce que l'on cherche. C'est également ici que sont décrites les terres natales de tous les clans, sur une demi-page chacune environ. Même les terres natales des clans perdus sont ici présentés : Bunyips, Danseurs de la spirale noire, Croatans, ainsi que l'inaccessible territoire des Arpenteurs silencieux. Puis c'est l'espace astral et les voyageurs que l'on peut y rencontrer qui sont abordés : mages, vampires, cauchemars. Les autres parties de l'Umbra détaillées ici sont le monde des morts, Dark Umbra, et les parties les plus éloignées de l'Umbra, Deep Umbra, qui inclut les esprits des diverses planètes.

Dans le chapitre quatre, Spirits (32 pages), c'est la cosmologie et la métaphysique des esprits qui sont à l'honneur. Comment traiter avec eux est un point important pour les garous, car ils peuvent être des alliés comme des ennemis très puissants. Les célestes, par exemple, sont des esprits si puissants qu'ils peuvent être considérés comme des dieux. De nouveaux esprits se créent constamment, et leur description occupe l'essentiel du chapitre ; tels Blood Currencies, esprits des nouvelles monnaies virtuelles et de tous les butins d'activités criminelles qu'elles permettent de blanchir, ou Flame Wars, esprits des débats enflammés au-delà de toute raison. Même Crownfunding, esprit des financements collectifs, est là pour veiller sur la créativité. You-Only-Live-Once est lui un esprit de la jeunesse, de l'audace et du goût du danger.

Enfin, le chapitre cinq, The Chosen (26 pages), traite des kami, ces étranges et rares changeformes asiatiques. Tous les détails nécessaires pour en créer un, y compris en personnage joueur, sont disponibles ici. Des exemples de kami, avec historique, personnalité, caractéristiques et pouvoirs sont proposés, accompagnés à chaque fois de quelques accroches de scénario. Certains d'entre eux sont des créatures, comme cousin lapin, d'autres des lieux, comme une autoroute californienne ou un village de 10 000 habitants.

L'ouvrage se termine par une page de "4e de couverture", donc similaire au dos d'un ouvrage papier.

Cette fiche a été rédigée le 7 décembre 2014.  Dernière mise à jour le 18 décembre 2014.

Critiques

batronoban  

Là encore peu de nouveautés par rapport à la version seconde édition. Le seul bonus, disons, c'est que l'édition anniversaire annule l'idée de l'ouragan umbral de la troisième édition, qui rendait le voyage beaucoup plus difficile dans cette dimension. 

Il y a pas mal de petites mises à jour sur la technologie qui a bien sûr énormément évolué depuis quelques dizaines d'années.

Le livre de base quatrième édition contenant déjà pas mal de bons résumés de l'Umbra, vous pouvez jouer sans ce supplément un bon bout de temps.

Mais si votre campagne et votre groupe de joueurs apprécie le voyage spirituel et le délire chamanique, ce supplément est indispensable si vous ne possédez pas l'une des deux premières éditions de ce guide (la première a été traduite en VF). Il contient énormément d'informations sur les différents royaumes, leur fonctionnement et leurs habitants. Y'a de quoi faire des campagnes entièrement spirituelles.

Encore une fois cette édition anniversaire n'apporte pas grand chose si vous êtes un vétéran du jeu ; dans le cas contraire achetez ce guide les yeux fermés !

Critique écrite en avril 2017.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques