Contenu | Menu | Recherche

Un nom qui claque au vent de la destruction comme un étendard funeste

Subsidiaries : A Guide to Pentex

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 136 pages.

Description

Ground Floor (3 pages)
Ce supplément détaille l'organisation et les méthodes de certaines des filiales de cet ennemi tentaculaire des Garous qu'est la Pentex. Pentex est partout, du moment que l'on se lève, déjeune, part travailler, mange, se divertit. Toutes ses filiales agrémentent les moments de la vie des habitants du Monde des Ténèbres. Quelques références (films, TV, BD) sont données pour permettre de bien incarner ces monstres corporatistes.

Chapter One : Endron International (25 pages)
Endron est la filiale la plus ancienne et la plus importante du groupe Pentex. Descendante de Premium Oil, la compagnie fondatrice de Pentex, Endron est un gigantesque consortium pétrolier, versé dans tous les domaines liés aux hydrocarbures : forage, raffinage, vente, prospection, R&D, etc. Grâce à sa politique de fusion et d'acquisition, la compagnie a réussi à atteindre une dimension internationale. Le but d'Endron est de faire de l'argent aussi vite et autant que possible, au moindre coût. Grâce à une habile politique médiatique, la société a réussi à faire assouplir les réglementations sur l'environnement relatives au transport, au conditionnement et à l'usage des hydrocarbures et des produits dérivés. La tête pensante de la société, malgré l'habituel PDG et conseil d'administration, est en fait un groupe d'employés anodins, dénommés Them (Eux). La société sait utiliser de nombreuses tactiques pour s'implanter dans les pays où les ressources naturelles peuvent lui assurer de confortables revenus, alternant la carotte et le bâton pour convaincre les régimes politiques les plus récalcitrants. Une fois installée, Endron ne repart que lorsque les gisements sont épuisés, l'environnement dévasté, manipulant les parties en présence pour s'assurer d'avoir les mains libres. Pour s'adapter aux nouvelles conditions d'exploitation, Endron utilise des nouvelles plates-formes off-shore, capables d'atteindre des gisements sous-marins, et bien d'autres choses... La flotte de supertankers qu'emploie la société se compose d'épaves, lui permettant de faire de grosses économies et de provoquer de nombreuses marées noires à travers le monde. La flotte de camions acheminant à travers les USA le précieux carburant est conduite par des routiers exacerbant les sentiments de violence et d'agressivité au volant. Les pipelines qui permettent de transporter rapidement et à moindre coût le pétrole sont un vecteur de corruption et de souillure très important pour le groupe vis-à-vis de l'environnement (grillages électriques, poisons, pièges, etc.). La recherche de nouveaux gisements (et d'autres choses, parfois) oblige la compagnie à déployer des équipes capables de faire face à l'imprévisible : EEPS (Endron Exploratory Personnel Squads), qui se composent de scientifiques, de personnel, de gardes et parfois d'agents spéciaux (Fomori, Danseurs, Flaïels, etc.). Les méthodes de forage plus ou moins légales sont décrites, permettant entre autres de pomper dans les filons des concurrents. La branche énergie regroupe des centrales thermiques et nucléaires polluantes, qui obligent les autorités à les maintenir ouvertes en raison du bas prix de vente du KWh. La technique des pannes générales de courant est détaillée, avec son impact sur les villes (chaos, émeutes, violences, etc.). Le département Recherche, Développement & Destruction se consacre à développer des nouveaux produits nocifs pour l'homme et l'environnement, tout en augmentant la rentabilité d'Endron : plusieurs produits expérimentaux sont cités. La politique des énergies nouvelles & recyclables est très simple : éliminer les chercheurs ou acheter les brevets et les garder dans un coffre-fort... Certains produits et services et des personnalités "typiques" de la société sont décrits. Le chapitre se termine par des idées de scénarios pour mettre en scène Endron au sein d'une campagne.

Chapter Two : Magadon, Incorporated (27 pages)
Le chapitre débute par une publicité vantant les qualités et objectifs de la société. Magadon est la deuxième plus importante filiale du groupe Pentex. Originellement créée en 1946 par un ancien docteur de l'US Army, la société arriva dans les mains de Pentex à la suite d'un terrible accident dans un centre de recherche ultra-secret. Le conseil d'administration de la société fut "brutalement" remanié, Pentex restructura la société à coup de plomb et d'argent. L'organisation de la société est présentée de façon officielle, puis officieuse : Administration, Sales/Marketing, Pediatrics, Gerontology, Woman's Health, Infectious Disease, Genetics, Nutritional Health, Psychiatric Therapy, Consumer Products, Technologies & Applications, Public Health, Veterinary Products. Chacune de ces divisions travaille de façon discrète à la corruption de l'humanité, préférant agir sur le long terme. La sphère d'action de Magadon la met sur la route de nombreuses organisations (gouvernements, armées, compagnies rivales, médias, populations normales et surnaturelles) qui auraient vite fait de découvrir l'origine des épidémies, infections et autres maladies gardées dans les laboratoires de la compagnie. Les anciens et nouveaux dirigeants de la société sont présentés, avec leur historique et sombres secrets. Un vaste catalogue détaille les produits pharmaceutiques développés et vendus par la compagnie : classiques, militaires et surnaturels.

Chapter Three : King Breweries and Distilleries (19 pages)
Le groupe King se compose de sept compagnies, couvrant tous les alcools, bières et spiritueux consommés. La société fut fondée en 1884 par Arthur King, un immigrant anglais et depuis s'est développée dans tout le pays. Elle est dirigée exclusivement par des descendants directs du fondateur, afin d'empêcher des étrangers de souiller le rêve de Jeremy King. Ce dernier contacta, il y a plusieurs années de cela, Pentex afin de prendre le contrôle de la société, dirigée jusqu'alors par son père d'une poigne tyrannique. Grâce à une étrange maladie qui cloue son père dans un lit, avec assistance respiratoire, Jeremy est devenu le nouveau patron de la compagnie. La société n'a rien gagné au change, bien au contraire... Les membres dirigeants la compagnie sont présentés, avec leurs ambitions et secrets : Jeremy King (directeur), David King (frère), Louis King (frère), Dexter King (père impotent) et Jan Taper (cousin par alliance). Les sept compagnies sont décrites, avec leurs plans spéciaux, visant à corrompre le consommateur et à enrichir la famille King : King Breweries, la société principale du groupe, spécialisée dans les bières ; King Spirit, dont l'activité est centrée sur les alcools distillés ; Ruskaiya Distilleries, le producteur d'une vodka générique bon marché ; Dragon Valley Vineyards, spécialisée dans les vignobles californiens ; King Imports, le distributeur américain de nombreuses bières étrangères ; Thaw Beverages, qui produit de nombreux sodas et eaux gazeuses ; Ten Tickle Ales, une brasserie artisanale, contrôlée complètement par King Breweries. Le chapitre se termine par un paragraphe destiné à inclure cette filiale dans une campagne.

Chapter Four : Avalon Incorporated (17 pages)
Ce chapitre est présenté via une réunion entre des cadres dirigeants d'Avalon et une envoyée spéciale de Pentex, venue faire le bilan de la situation. Cette jeune compagnie, créée par un ancien membre de Pentex, s'est brillamment développée depuis les années 60. Tenant compte des études faites au cours du siècle en pédo-psychiatrie, Avalon a segmenté ses produits en fonction des tranches d'âge de ses clients. La politique officieuse de la société est que le chemin de la corruption de l'Humanité passe forcément par les enfants. Malgré un objectif commun, les méthodes d'Avalon diffèrent légèrement de celles pratiquées et attendues par Pentex. Ses centres de recherches et de production se situent à Atlanta, Chicago, Dallas et Las Vegas. Les différents services d'Avalon sont présentés au cours des pages, ainsi que les responsables, via un rapport de Pentex. Les gammes les plus célèbres d'Avalon sont détaillées : Cici, la poupée anorexique ; Action Bill, le légendaire guerrier, ennemi des Changeformes ; Pocket Beasts, des petits monstres adorables ; Pet Pal, une nouvelle forme de Tamagoshi ; Nuke 'Em, un jeu familial sur la Troisième Guerre Mondiale ; Poopi Suzi : une poupée geignarde pour les petites filles ; OmniTV's Mega Power Teen League Action Figures : des personnages issus d'une série à succès sur OmniTV, une autre filiale de la Pentex. La description des bâtiments (QG, usines) est abordée, depuis le monde réel et l'umbra, avec ses importantes mesures de sécurité. Le chapitre se conclut par différentes propositions pour intégrer Avalon à une campagne.

Chapter Five : Tellus Enterprises (17 pages)
Tellus est une jeune société dans le monde de la micro-informatique de divertissement. Née en 1985 sous la houlette d'un génie de l'informatique, la société se contenta de produire quelques jeux pour Commodore 64, Apple et autres IBM. Elle dut attendre 1989 pour sortir son premier hit, DownFall, concurrent du mythique Tetris. Dès lors, la société s'appliqua à concevoir des jeux en tenant compte de l'aspect psychologique et de l'accoutumance, afin de fidéliser et d'augmenter ses clients. Pentex la prit rapidement sous son aile. Forte de son succès, bien que loin derrière Sony, SEGA et les autres, Tellus poursuivit son développement, rachetant même une compagnie japonaise et plus récemment Sunburst, une société de Pentex spécialisée dans les équipements informatiques. Planant sur le monde des éditeurs moribonds, Tellus parvint à tirer son épingle du jeu, récupérant développeurs en faillite ou utilisant des petites compagnies prêtes à tout. Tellus se compose de trois sous-divisions : Tellus of Japan, Tellus of Europe et Sunburst Enterprises, chacune détaillée. Les différents responsables jouent à un jeu de pouvoir complexe au sein de Pentex, ainsi qu'avec d'autres sphères de pouvoirs... Les produits de Tellus poussent leurs utilisateurs à sombrer plus profondément dans la spirale de corruption et de dépravation souhaitée par Pentex. Les différentes étapes et services de Tellus sont abordés : Development, Marketing, Customer Service, Quality Assurance & Management. Les personnalités de Tellus sont présentées, dont le mystérieux "Doc" Riegel. Les maisons de développement "indépendantes" utilisées par Tellus, regroupant innovateurs, copieurs et autres prodiges, permettent à la société de produire de nouveaux titres phares, qui grignotent un peu plus les parts de marché des grands éditeurs. La sécurité des installations Tellus vient ensuite, comprenant les mystérieux Chompers, des esprits à l'apparence de vilains de jeux vidéos. Un paragraphe propose diverses idées pour intégrer Tellus dans une chronique.

Chapter Six : Black Dog Game Factory (15 pages)
Le chapitre débute par un article de journal traitant d'un meurtre tragique perpétré par un fan de jeux de rôle. La filiale de Pentex spécialisée dans l'édition de jeux de rôle s'est taillée une bonne part de marché dans la niche que représente ces jeux. Sa cible favorite se compose des jeunes adolescents pas assez matures pour s'adonner à des activités plus saines. Elle les abrutit de gammes traitant de nihilisme mâtiné d'une pseudo-culture pop-gothique, les entraînant vers une désensibilisation complète. Pour être une filiale digne de la maison mère, BDG propose des produits corrompus, créant une série de Fomori : les Goblins. Une série de pouvoirs leur est dédiée. Les techniques employées par l'éditeur pour entretenir et aggraver l'état mental de ses clients sont détaillées : Jurons, Nudité, Stéréotypes Ringards, etc. Le fait le plus étrange est la présence d'informations réelles sur le Monde des Ténèbres en général, du fait des connaissances importantes que peut fournir, directement ou indirectement, Pentex. Un nouveau Talent, "Assbeating", est également présenté, mélange de bagarre et de jurons. L'organisation des bureaux et des entrepôts de Black Dog Games est abordée. L'équipe de BDG est présentée, avec les responsables des différentes gammes de jeux (Revenant, Lycanthrope, Warlock, etc.), ainsi que ses anciens membres. Les secrets relatifs à chacun sont détaillés. Une présentation du monde des éditeurs de JdR dans le Monde des Ténèbres est faite, parodiant la véritable industrie : Magicians of the Bay et leur JCC "Buy More Sorcery", Discordium et leurs jeux spécialisés dans le monde d'Egdar Allan Poe, LSD inc. et son classique Labyrinths & Lamiaes, Stan Paxton Games et son système générique CRUNCH, etc. Les différentes façons d'intégrer et d'employer BDG concluent ce chapitre.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 12 juillet 2012.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.