Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, tout le jdr, rien que le jdr (levez la main droite et dites je le jure)

Ennemis de l'Empire

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre couleur de 292 pages à couverture rigide.

Description

Ce recueil rassemble les informations concernant les principaux "méchants" du Livre des Cinq Anneaux. Il ne s'agit pourtant pas d'un simple bestiaire, mais d'une compilation et d'une mise à jour des données parues dans des suppléments précédents. Les sujets abordés sont ainsi aussi variés que l'Outremonde, les Kolats, les ronins ou encore l'Ombre rampante. D'ailleurs toutes les factions présentées ne sont pas à proprement parler des ennemis de l'Empire d'Emeraude, puisque les Nezumi et les Naga sont également décrits, et qu'il est aussi possible de jouer des membres de certains groupes.

Après une Introduction (3 pages) donnant des conseils pour adapter une menace à un groupe de personnages, l'ouvrage comporte treize chapitres principaux et un appendice. Le premier, Bestiaire (10 pages) décrit 22 créatures naturelles de l'Empire d'Emeraude, de l'aigle au tigre, selon le modèle du livre de base.

Les chapitres suivants reposent sur un même modèle : ils commencent par la description de la menace (buts, organisation, histoire, etc.), puis se poursuivent par des articles sur son utilisation en campagne, éventuellement en tant que personnage joueur lorsque c'est applicable. Enfin, ils s'achèvent par des données techniques - écoles, nouveaux sorts et pouvoirs, etc. - dont éventuellement un bestiaire :

  • Les Adeptes du Sang (16 pages) approfondit ainsi les adeptes de la Maho.
  • Le Kolat (18 pages) revient sur cette conspiration millénaire, en rappelant ses objectifs, son organisation et son histoire, en particulier les revers récents qui n'ont pourtant pas réussi à l'anéantir.
  • Les Damnés (16 pages) traite du clan de l'Araignée et des samouraïs corrompus par l'Outremonde sans avoir pour autant sombré dans la folie.
  • Les Naga (26 pages) présente l'ancienne espèce des hommes-serpents, à la fois alliés de Rokugan et terriblement différents de ses habitants humains.
  • Les Nezumi (34 pages) est consacré aux hommes-rats et à leur société si mal connue.
  • Le Néant (20 pages) raconte l'histoire de l'Ombre, de ses serviteurs et de ses plans.
  • Oni (28 pages) propose surtout de nouvelles créatures et un article sur les caractéristiques de jeu des Oni.
  • Les Cinq Races Ancestrales (22 pages) décrit les cinq espèces pensantes réputées disparues de Rokugan que sont les Kenku (des hommes-oiseaux), les Ningyo (équivalents des sirènes), les Trolls (lorsqu'ils étaient civilisés), les Kitsu (des hommes-lions, absorbés par le clan du même nom) et les Zokujin (des hommes-lézards).
  • Les Ronin (16 pages) décrit de nouvelles techniques et un large éventail de samouraïs sans maître.
  • Bêtes de l'Outremonde (26 pages) propose de compléter les données du livre de base sur les habitants les plus courants de l'Outremonde.
  • Les Esprits (20 pages) décrit différents types d'esprits et leurs incarnations.
  • Les Morts-vivants (22 pages), enfin, traite des morts-vivants anonymes et célèbres.

Comme dans le livre de base, les différents chapitres présentent plusieurs époques de jeu et suggèrent parfois des uchronies pour que chaque groupe puisse adapter les factions décrites à sa propre chronologie.

L'ouvrage s'achève par un appendice (3 pages) rassemblant des tables de rencontre aléatoire et par un index de 5 pages.

Cette fiche a été rédigée le 28 décembre 2011.  Dernière mise à jour le 6 janvier 2012.

Critiques

batronoban  

J'ai noté "Moyen" car ce très gros supplément n'est utile qu'en campagne, et encore, il sera vraiment utile que sur plusieurs campagnes. C'est donc un investissement sur le long terme. Je m'explique.

La philosophie de cette 4ème édition est de publier des boites à outils, utilisables pour tout style de jeu. Ennemis de l'Empire propose donc des tas de factions et adversaires qui sont trop divers pour être utilisés au cours d'un scénario ou même d'une campagne, à moins que vous vouliez créer un zoo...

Certains adversaires comme les Sorciers du Sang de Iuchiban sont des redites par rapport au livre de base, jusque dans le background présenté. Sur tout le début du livre je n'ai pas eu d'infos réellement importante qui n'était pas déjà dans le bestiaire du livre de base. Il y avait un fort sentiment de répétition, donc...

Le plus intéressant là dedans, c'est peut être la liste d'Onis et autres zombies, plutôt intéressante, assez dégueulasse (et ça c'est bon !) vu leurs pouvoirs et apparences, mais bon... faudra une campagne "Outremonde" pour utiliser ces profils... sachant que le livre de base propose quelques archétypes basiques, votre imagination n'a sans doute pas besoin de tous ces détails, si ?

Je regrette qu'il n'y ai pas plus de détails sur l'Outremonde dans un seul chapitre avec accroches de scénars, monstres et lieux... tout semble être éparpillé sur plusieurs chapitres et plusieurs livres, dommage.

Les chapitres sur les mystérieuses 5 races originelles sont assez cool, il y a de quoi faire pour créer des PNJs étranges et quelques scénarios basés sur leur histoire mythique.

Enfin, ce supplément sera vraiment utile aux meneurs voulant introduire dans le groupe de personnages des Nezumis et des Nagas. Les règles pour en créer y sont présentées, ainsi que leur background et conseils de roleplay. Bien sûr, si vous jouez cet univers comme il est proposé, vous aurez beaucoup de problèmes pour intégrer ces races dans un groupe de samouraï cohérent. En gros, on nous donne des outils pour faire jouer un truc presque injouable, à moins de modifier l'univers.

Niveau forme, il manque des illustrations de créatures pleines pages, donc c'est dommage pour un  bestiaire. On a plein de petites illustrations qui ne rendent pas justice aux créatures présentées.

C'est toujours écrit petit, donc pas pratique à utiliser en cours de jeu avec fatigue et lumière faible. Et puis vu la qualité du livre, ça craint carrément de le feuilleter si vous vous êtes pas lavé les mains après la pizza.

40 euros, hein... papier glacé, donc sensible aux doigts gras, vous laisserez des marques. Vous pouvez rigoler, mais moi je rigole pas quand j'achète des livres aussi chers pour les salir en une soirée...

3 donc, parce que le prix n'en vaut pas l'utilité réelle. Le livre de base suffit.

 

Critique écrite en avril 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :