Contenu | Menu | Recherche

Un business plan pour les amener tous et dans les ténèbres les lier

Way of Shadow (The)

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 160 pages à couverture souple.

Description

Ce supplément est découpé comme le journal personnel d'un magistrat Kitsuki (clan du Dragon), aidé de son assistante eta, et enquêtant sur des phénomènes étranges.

Depuis le livre de base, et malgré les révélations contenues dans la Voie du Scorpion, la question continue de se poser : existe-t-il des ninjas à Rokugan ? Pas de simples assassins vêtus de noir, non, mais ces tueurs mystérieux dont on raconte les crimes et les exploits impossibles à voix basse. Existent-ils, ou ne sont-ce que de simples contes destinés à effrayer les enfants ? Officiellement, aucun doute n'est permis. Les ninjas sont des chimères, des racontars. Pourtant...

Dans ce supplément, à lui seul réservé, le MJ apprendra ce qu'il en est vraiment. Vérité ou mensonge, tout lui sera révélé, grâce aux notes du magistrat Kitsuki Kaagi. Le livre présente quatre nouvelles, qui sont autant d'enquêtes de Kaagi. Chacune est suivie des notes qui permettent de transcrire les récits en scénarios. Le dernier chapitre de l'ouvrage contient la révélation finale : la vérité sur les ninjas de Rokugan, "the living darkness" et sur leur histoire.

Au final, le MJ a le choix entre enchaîner ces quatre scénarios en une seule campagne, ou les fragmenter et les intercaler dans sa propre campagne. Quel que soit son choix, s'ils jouent ces scénarios, les joueurs n'auront plus le même regard sur le monde de Rokugan.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 28 août 2019.

Critiques

Coredump  

Malgré qu'il soit très bien écrit et présenté, on a un peu de mal à situer cet ouvrage : est-ce un supplément ? un scénario ? ou un récit ? Un peu des trois, et c'est ça qui désoriente le lecteur. De profonds secrets sont abordés comme la "living darkness" que l'on a déjà abordé dans des scénarios comme "code of bushido". Bref, ça arrive un peu tard.

A utiliser, ce supplément peut changer radicalement l'ambiance de vos parties, et les faire glisser vers l'angoisse, l'horreur... A voir si vous voulez aller jusque là.

Kag'  

Je suis fan de ce livre, et je n'ai pas pu attendre la sortie en VF de ce superbe ouvrage qui est à la fois un roman, une source d'inspiration excellente, 4 scénarios de grande qualité ainsi que le sourcebook sur l'antagoniste le plus insaisisable du jeu et pourtant omniprésent : l'Ombre Rampante.

Loris Gianadda  

Whoa. They did it again!

Ce recueil de scénarios, parfois brefs, sont des histoires d'horreur personnelle, avec lesquels vous allez faire basculer l'ambiance de votre tablée vers une ambiance nettement plus sombre, en ajoutant une menace littéralement cosmique (dans le jeu de cartes, la destruction de l'Ombre a demandé la mort d'un Dragon Céleste, rien que ça, hein).

Une menace insidieuse, difficile à combattre, qui peut être partout. Une ambiance de fin du monde et de corruption qui n'a rien à envier à la notion d'Ennemi Intérieur qu'on retrouve dans Warhammer.

Les nouvelles sont bien écrites et donnent les clefs de chaque scénario en termes d'ambiance recherchée, allant bien au-delà de la simple rédaction de scènes pour un scénar. Il faut s'imprégner des nouvelles pour en rendre l'ambiance.

Les conseils de maîtrise permettent facilement de transformer les nouvelles en scénar, puis de construire dessus pour aller plus loin. Evidemment, c'est mieux si vous intégrez doucement cette menace malsaine et dangereuse petit à petit, lentement, comme un cancer qui métastaserait dans tout l'Empire (ou, plutôt, qui est déjà partout mais que personne n'en comprend l'ampleur).

Dans le top 5 des bouquins de cette gamme !

Critique écrite en février 2019.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :