Contenu | Menu | Recherche

Pendant que vous bossez, nous on joue !

Ultime Châtiment (L')

.

Références

  • Gamme : Laelith
  • Sous-gamme : Laelith - 3ème Édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Black Book Editions
  • Langue : français
  • Date de publication : avril 2021
  • EAN/ISBN : 978-2-36328-280-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 152 pages couleur au format Lettre US.

Description

L’Ultime Châtiment est une campagne originale prenant place à Laelith et dans ses environs, suite à la relance de la gamme par BBE. Divisée en six parties, elle permettra aux joueurs d’explorer le passé lointain de la Cité Sainte et de terminer sur un final à grand spectacle, aux options très ouvertes, concernant le devenir de Laelith. Chaque scénario est résumé de façon très brève en introduction, avec notamment une fiche technique récapitulant leur ambiance générale. On pourra trouver aussi dans les scénarios de multiples encarts "Papy Donjon" destinés à donner des conseils complémentaires pour les jouer.

Après une page contenant les crédits puis le sommaire présenté sur deux pages, on trouve une introduction, L’Ultime Châtiment (6 pages), qui présente de façon très méthodique :

  • le contexte de la campagne ;
  • ses protagonistes majeurs ;
  • l’intrigue en elle-même ;
  • un résumé de chacun des six scénarios qui la composent.

Quelques conseils techniques concernant les correspondances entre les systèmes de Chroniques Oubliées Fantasy (COF) et celui de Héros & Dragons (H&D) sont aussi abordés.

On débute ensuite sur le premier scénario, Le Grand Assèchement (20 pages), qui s’ouvre avec le projet du Roi-Dieu d’assécher à des fins de célébration le lit de l’Inlam. Cet événement, et les préparations qu’il requière, va mettre les joueurs sur la piste d’étranges objets très anciens, et de manigances beaucoup plus récentes. L’auteur propose par ailleurs d’étoffer ce premier chapitre avec des mini-aventures supplémentaires sous forme de missions annexes ou de rencontres.

Le second scénario, Le Collier Trilobé (22 pages), propose d’explorer les différentes pistes ouvertes dans le scénario précédent, afin de progresser dans l’intrigue. C'est un scénario ouvert en fonction des directions que prendront les joueurs, pour arriver finalement sur la trace d’un mystérieux voleur et engager sa poursuite, malgré les dangers ambiants. À nouveau, si les aventuriers s’en sortent saufs, ils devraient avoir à ce stade encore plus de questions que de réponses.

Dans le troisième scénario, Les Ruines de Tanith-Lenath (26 pages), les joueurs poursuivent leur quête. La première partie se déroule dans le Cloaque, où ils devront faire leurs preuves face à des adversaires particulièrement puissants. La seconde partie les amène dans la cité disparue de Tanith-Lenath, celle qui a précédé Laelith, qui sera pour eux l’occasion d’un voyage dans le temps, au propre comme au figuré !

Le quatrième scénario, Un Châtiment en Enfer (22 pages), ramène nos aventuriers à Laelith mais avec un léger décalage lié au scénario précédent. Ici, les événements se sont précipités alors que les joueurs reviennent avec des révélations de premier plan, mais aussi de graves blessures à soigner. Les agissements de leurs personnages sont désormais connus et les complots visant à les contrer se mettent en mouvement. Il faudra donc jouer serré entre des ennemis bien décidés à les éliminer et leur état de santé leur faisant courir un péril mortel. En déjouant ces dangers, ils en découvriront davantage sur les protagonistes principaux et comment dénouer les intrigues à venir.

Le cinquième scénario, En Eaux Profondes (26 pages), est particulièrement copieux car il va enfin permettre aux joueurs de démêler les nœuds principaux de ce qui s’est tramé en coulisse. De fait, ce scénario est ouvert et ses trois parties peuvent être jouées dans n’importe quel ordre. La première partie permet de mieux deviner les intentions de la cité rivale de Laelith, Souleÿna. Dans la seconde partie, les personnages découvrent enfin les vraies origines des Utruz. La troisième partie permet d’accomplir la quête initiée lorsque les joueurs ont arpenté Tanith-Lenath.

Le sixième scénario, La Bataille de Laelith (24 pages), est donc le grand final. Tout au long des cinq épisodes précédents, les joueurs auront pu se faire des alliés et des ennemis. Après une séance d’explications avec les plus hautes sommités de la ville, celle-ci est abrégée par l’assaut des Kas. La suite du scénario consiste donc au déroulement de cette bataille de grande ampleur, en s’appuyant sur les règles de combat de masse COF qui sont rappelées pour l’occasion et adaptables pour H&D. On trouvera donc les forces en présence, le déroulement prévu des batailles et toutes les possibilités pour les joueurs de faire pencher la balance, et de ramener les chances de leur côté ou non. Quelle que soit l’issue, le scénario se conclut avec la suite à venir en fonction que Laelith ait remporté une victoire ou subi une défaite.

Le supplément se termine avec 2 pages d’annexe qui contient en aide de jeu la feuille de route de la bataille du dernier scénario, et 1 page de couverture intérieure qui reprend le symbole de la couverture de l’Ultime Châtiment.

Cette fiche a été rédigée le 20 mai 2021.  Dernière mise à jour le 5 juillet 2021.

Critiques

matreve  

Plutôt que moyenne, L’Ultime Châtiment est une campagne correcte. Elle ne m’a juste pas transporté car elle explore des éléments de Laelith qui m’intéressent peu (bof bof le peuple caché et les manipulations de la Cité rivale). Le début comme la conclusion ne m’ont donc pas donné envie de les intégrer dans ma Laelith, qui est d’ailleurs relativement peu exploitée avec ce supplément.

Mais j’ai trouvé L’Ultime Châtiment en revanche très agréable à lire concernant sa présentation et sa rédaction. Déjà, on retrouve le style inimitable de Thierry Ségur qui donne envie de transposer la Cité Mystique dans les Contrées Oubliées. Vraiment, les illustrations sont évocatrices ! Et puis l’auteur, Alexis Flamand, s’est astreint à un travail de construction qui facilite le travail de préparation : résumé de l’intrigue et des forces en présence au début, style très didactique. En raison de certains choix, certaines scènes me semblent un peu confuses ou pas évidentes à enchaîner. Les commentaires de Papy Donjon ne sont pas toujours heureux et tombent aussi parfois un peu à plat, mais l’intention de guider est là. Au global, la campagne donne une impression d’ensemble d’un rythme assez soutenu, où les épisodes s’enchaînent de façon fluide.

Le dernier scénario avec la bataille finale est un modèle pour organiser un spectacle de cette ampleur bien mieux réussi qu’un certain épisode de la dernière saison de Games of Throne. Tout est ici mesuré au millimètre pour que les joueurs ne soient pas spectateurs et puissent influer sur les événements, sans non plus empêcher que ça puisse tourner en leur défaveur vu les forces en présence. Un joli tour de force !

Même si je recommanderai aisément cette campagne pour ceux qui cherchent un matériel prêt à jouer et adaptable sans forcer, je reste personnellement sur ma note plus sévère. Je n’ai en effet pas retrouvé le même souffle, ni la même atmosphère Laelithienne, que dans les scénarios publiés par ailleurs. On sent qu’il s’agit d’un travail de commande, par ailleurs exécuté de façon très honorable, que d’une campagne d’auteur qui a arpenté les pavés de la Cité Mystique depuis des éons.

Critique écrite en septembre 2021.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques