Contenu | Menu | Recherche

C'est méchant un Grog

Fantasy Folk

.

Références

  • Gamme : GURPS
  • Sous-gamme : GURPS - Fantasy
  • Version : deuxième édition, première impression
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Steve Jackson Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1995
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 144 pages à couverture souple.

Description

Les peuples non humains sont l'un des attraits majeurs des univers médiévaux-fantastiques, que cet ouvrage tâche de développer. Les races et les règles proposées sont entièrement génériques, et peuvent être intégrées à n'importe quelle campagne, y compris dans d'autres genres, par exemple pour concevoir des espèces extraterrestres dans un monde de SF. Un bref encart suggère comment les intégrer à Yrth, le monde officiel de GURPS Fantasy.

La première partie de l'ouvrage expose sur 34 pages un système de création de créatures intelligentes. Repris de GURPS Aliens, il est ici adapté à un monde médiéval-fantastique et corrigé sur certains points. Ce système traite des ajustements de caractéristiques, des membres supplémentaires, des attaques naturelles, de la magie raciale, etc. Ce chapitre fournit également une longue liste de nouveaux avantages, attaques et désavantages.

La deuxième partie est composée d'une introduction de 2 pages et de la description de 24 races sur 4 ou 5 pages chacune. Elles sont examinées tant d'un aspect physique que physiologique et culturel, sans oublier les données techniques. Chaque description contient également des encarts traitant de la jouabilité de la race en tant que PJ, donnant quelques idées d'aventures et proposant un exemple de personnage.

Les peuples inclus vont du classique au plus original et comprennent : les bales (des vampires vivants), les centaures, les chevaux extraordinaires (des équidés intelligents), les elfes et les demi-elfes, les ellylons (des fayettes ailées), les faunes, les gargouilles, les géants, les gobelins, les goules, les grands aigles, les halflings, les hommes-insectes, les hommes-poissons, les hommes-reptiles, les hommes sauvages (des humains primitifs), les kobolds, les leprechauns, les minotaures, les nains et les gnomes, les ogres et les demi-ogres, les orques, le peuple ailé (des humains volants) et les tritons.

Un appendice résume sur 3 pages les coûts de création des espèces décrites. Il est suivi d'un index de 2 pages.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 15 mars 2010.

Critiques

Olivier  

Les 24 espèces présentées sont bien détaillées et les illustrations, bien qu'elles ne soient pas signées Dan Smith, sont assez jolies (simple opinion personnelle). Certaines sont vraiment originales et intéressantes (les Bales et les Hommes-Insectes, par exemple).

Revers de la médaille: 24 espèces, c'est, à mon avis, trop peu pour des contextes méd-fans classiques. Et puis, pourquoi fournir les caractéristiques des gobelins et des orques si on laisse de côté celles des trolls, des gnolls et des goblours, pour n'en citer que quelques-uns.

Bref, ce supplément n'est pas désagréable, mais on en ressort un peu déçu, car il participe à la politique d'éparpillement des créatures dans divers volumes à laquelle Steve Jackson Games nous habitue depuis trop d'années, alors qu'il n'en va pas de même pour les sorts, les pouvoirs psioniques et les arts martiaux.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :