Contenu | Menu | Recherche

A government is a body of people, usually notably ungoverned

Ghost Dog

.

Références

  • Gamme : Ghost Dog
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Guardians of Order
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juin 2000
  • EAN/ISBN : 1-894525-02-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret à couverture souple de 160 pages.

Description

Après une courte page expliquant l'origine du jeu et le public visé, une introduction précédée de la table des matières entre dans le vif du sujet en proposant un essai présentant le film, le réalisateur, mais aussi analysant les films romançant les tueurs (Léon, Nikita, le Samouraï, the Killer, etc.). On y trouve également un long résumé du film, reprenant toute l'histoire en six pages.

Le deuxième chapitre "Character Creation" contient tous les éléments pour créer un personnage dans le monde de Ghost Dog. Un petit tableau résume les 8 étapes de création, puis on aura tout le détail des discussions préliminaires jusqu'à l'attribution des points en passant par les avantages, les compétences, etc. Des fiches de personnages pleine page sont proposées pour les personnages importants du film : sept au total, suivi du profil des maffieux et de la liste complète des seconds rôles, y compris les animaux apparaissant dans le film.

Le troisième chapitre "Game Mechanics" contient les règles du Tri-Stat System. Un organigramme du processus pour le combat est même fourni, ainsi que toutes les tables nécessaires, les subtilités liées au combat (coups spéciaux, etc.). On y trouvera également du matériel, qu'il s'agisse de protections, de matériel d'écoute ou d'effraction, des armes, des munitions, et des gadgets pour customiser les armes, sans oublier les véhicules. Pour ces derniers, on n'aura droit qu'à une liste d'archétypes avec leurs caractéristiques.

Le quatrième chapitre "The World of Ghost Dog" présente l'univers du jeu, basé sur l'analyse du film en détail : chaque élément du décor est présenté et analysé (camion du marchand de glace, parc, etc.). Les idéaux du samouraï sont également expliqués, et on présente la voie du guerrier ainsi que du vocabulaire japonais, et le livre Hagakure. La mafia a la part belle, puisqu'elle est décortiquée, analysée et présentée sur une vingtaine de pages. Tout est abordé, depuis son organisation interne, ses traditions, ses lois, les rôles et devoirs des membres, les tueurs à gages et leur façon d'opérer, de faire disparaître un corps, leur rémunération... D'autres sujets connexes sont également abordés comme les guerres de gangs et les autres organisations criminelles : mafia sicilienne, mafia russe, cartels de la drogue colombiens et mexicains, triades et gangs vietnamiens. La justice et le FBI sont également brièvement abordés, ainsi que les conséquences d'une condamnation.

Le cinquième chapitre "Game Master's Section" contient les conseils au maître de jeu, les explications sur la façon de monter une campagne notamment en ne faisant jouer qu'un seul joueur, les personnages, les histoires et la progression.

Le sixième chapitre "Sample Adventures" contient deux scénarios de dix pages chacun, contenant les fiches de personnage des PNJ. Le premier "Killer Romance" met en scène Ghost Dog en tant que personnage principal (à jouer donc), qui sera déchiré entre son obligation d'éliminer une Triade et sa petite amie Tekitha qui ignore qu'il est un tueur à gages. Le second "Honour Among Thieves" est destiné à être joué par un personnage original, de préférence un maffieux qui servira de passeur lors d'une arnaque.

Les appendices terminent l'ouvrage sur une bibliographie et une filmographie, ainsi que les biographies des auteurs et éditeurs de l'ouvrage. On trouve ensuite un index de deux pages et une feuille de personnage vierge.

L'ouvrage entier est uniquement illustré de nombreuses photos noir et blanc tirées du film, et de multiples citations du film et en particulier de Hagakure, le manuel à destination des samouraï que Ghost Dog a pris comme référence.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 13 janvier 2010.

Critiques

Coredump  

J'ai beaucoup apprécié ce film atypique, ses références, ses clins d'oeil, ses contre-pieds... Vraiment un bon film. Mais soyons honnêtes, faire un jeu de rôle là-dessus, il y a de quoi être dubitatif.

En tout premier lieu, le jeu "solo" avec un joueur et un MJ, clairement, ça ne me convainc pas. Mais alors pas du tout. Occasionnellement, peut être (très occasionnellement), mais faire un jeu "dédié" à cette façon de jouer, très peu pour moi.

Ensuite, jouer le héros d'un film comme c'est recommandé, bonjour le carcan. On a un peu l'impression que le film est jugé tellement bon, qu'il faudrait le "rejouer", et le rejouer encore. Non, là aussi, très peu pour moi. Vive les grands espaces, la liberté, et l'imagination.

La description de la mafia et de son fonctionnement rachète un peu l'ouvrage. On sent que les auteurs sont des spécialistes du domaine comme l'attestent leurs précédents travaux. C'est intéressant et documenté. Ca aurait fait un bon morceau de supplément...

Enfin, le livre est cher pour ce que c'est $20 pour 160 pages, c'est pas donné !

Il est temps de conclure, je sens l'amertume me gagner. Ce jeu est basé sur un concept étroit "jouer un tueur romantique", ou plus particulièrement "jouer ghost dog dans l'univers de ghost dog". C'est trop court, sans imagination, j'étouffe. Le film était superbe, le jeu est sans envergure. Soigné, cher, mais sans aucun intérêt. Si vous êtes fan, ou si vous avez absolument besoin d'infos sur la mafia, vous pouvez vous le procurer. Sinon, achetez plutôt le dvd du film.

 

Guardians of Order est un jeune éditeur dont la spécialité est d'adapter les séries de japanimation en jeux de rôles. Après Sailor Moon et Dominion Tank Police, nos amis canadiens s'essayent au cinéma. Ghost Dog est le dernier film de Jim Jarmusch. Il met en scène un jeune homme noir (Forest Whitaker) qui travaille pour la Mafia en qualité d'assassin, et qui a pour particularité de suivre scrupuleusement la voie du samouraï telle qu'elle est décrite dans le Hagakure, un ouvrage datant du XVIIIe siècle.

Ghost Dog, the Way of the Samurai est un jeu de rôles conçu avant tout pour occuper deux personnes : un joueur et un meneur de jeu. La création de personnage s'appuie sur la répartition d'un capital de points (variable selon la puissance du personnage voulu) entre les différentes caractéristiques et compétences. Les règles, baptisées Tri-Stat System, sont quant à elles d'une simplicité enfantine. Tout se résume à l'utilisation de deux dés à six faces qu'on additionne.

La grande force de Ghost Dog, the Way of the Samurai réside non pas dans les règles, mais dans la description encyclopédique de l'univers du film de Jim Jarmusch. Les auteurs ont décortiqué tout point par point : la ville, les protagonistes (Raymond, Louie, Ray, etc.), la Mafia, le métier d'assassin, l'idéal samouraï, etc. Armé de ces renseignements, le meneur de jeu peut aisément mettre en scène les précédentes missions du Ghost Dog ou celles d'un autre assassin. Histoire de lui mettre le pied à l'étrier, l'ouvrage inclut deux scénarios prêts à jouer.

À l'instar du film, Ghost Dog, the Way of the Samurai plonge les joueurs dans un univers urbain où les cultures s'entrechoquent. Confronter le code du samouraï à celui de la Mafia n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Libre à vous de trouver votre propre voie.Une chose est sûre, ce jeu retranscrit à merveille l'ambiance de cet excellent film de Jim Jarmusch, disponible depuis peu en cassette vidéo et DVD.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques