Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey... GROG !

Things Don't Go Smooth

.

Références

  • Gamme : Firefly
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Margaret Weis Productions
  • Langue : anglais
  • Date de publication : octobre 2014
  • EAN/ISBN : 978-1-931567-11-4
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 240 pages à couverture souple

Description

Things Don't Go Smooth est un supplément pour Firefly présentant des adversaires à opposer à un groupe de PJ. L'ouvrage s'ouvre sur les titres crédits, sommaire et deux index, des PNJ et des vaisseaux présentés dans ses pages (5 pages pour le tout dont une illustration pleine page). Après quoi Introducin’ Heaps Of Trouble (6 pages) présente le supplément en explorant la question de ce qui définit un Antagoniste, avant de dresser un récapitulatif des chapitres suivants.

Les trois chapitres suivants présentent donc des PNJ dont les objectifs vont se dresser en travers de ceux des PJ. Chacun d'eux est présenté avec son historique, sa fiche technique, des PNJ secondaires qui lui sont rattachés, son quartier général et des idées de scénarios à développer.

Spies and Crime Bosses (28 pages) s'ouvre sur un survol des comportements standards pour arriver à une position dominante (Taking Command, 4 pages) avant de présenter cinq personnes sur quatre pages chacune :

  • Julius Morgan, espion freelance,
  • Charlotte Dubois, mercenaire,
  • Orpheus, propriétaire d'une petite lune dans la Bordure,
  • Asante Okoro, trafiquante,
  • Augustus Landrum, entrepreneur dans le domaine du recyclage de déchets.

Deux pages de Ressources (Signature Assets) et cinq idées de scénarios terminent ce chapitre.

Après les individus, Rival Crews and Gangs (24 pages) présente des groupes plus ou moins similaires à un équipage de PJ. Après une présentation de comment mettre en scène ce genre d'adversaires, on découvre ainsi :

  • Le Cross Crew, dirigé par le cousin de Zoe de l'équipage de Serenity,
  • Le gang Barbossa qui écume la Frontière,
  • La Sirène, un Compagnon entouré de ses pairs;
  • Honey McCoy, qui a pris la succession de son grand-père à la tête de sa bande.

Le chapitre se termine sur une table pour générer rapidement un nom de gang et une demi-douzaine d'idées de scénarios.

Après des adversaires "classiques", The Unexplained And Other Varmints (28 pages) présente quelques antagonistes moins communs :

  • Programme-741, une IA,
  • Molly Truman, une jeune femme au passé agité,
  • Darius Makepeace, fabricant d'armes de l'Alliance,
  • Bai Yin, une voyageuse aux objectifs personnels.

Après quelques Ressources supplémentaires, six pages sont consacrées aux Reavers et à la façon de les utiliser.

Le chapitre suivant, Enemy Boats (30 pages) propose les descriptions et fiches de nouveaux vaisseaux. Il s'ouvre sur de nouvelles Distinctions dont 13 classes de vaisseaux, mais aussi d'autres liées à leur histoire ou aux customisations pratiquées dessus. De la même manière de nouveaux types de ressources (Signature Assets) sont proposés. Neuf vaisseaux des antagonistes présentés dans les chapitres précédents sont alors décrits sur une page chacun. Enfin des règles permettent aux MJ de créer leurs propres Distinctions ainsi qu'un guide sur les conséquences d'utiliser les vaisseaux des adversaires.

Scheming And Narratin’ (37 pages) est destiné au MJ et apporte des conseils sur la façon de jouer les antagonistes (8 pages dont un exemple de 2 pages). La gestion des combats est le sujet suivant avec plusieurs exemples mettant en scène les Antagonistes présentés dans le supplément (12 pages). Six pages sont dédiées à la création de nouveaux repaires adverses et deux aux aspects des scènes jouées auxquels les PJ peuvent avoir recours. Enfin un système de génération d'épisodes, d'antagonistes et d'intrigues clôt ce chapitre (9 pages).

Les chapitres suivants sont constitués de deux scénarios :

Dans Merciless (30 pages), les PJ sont recrutés pour dérober un vase provenant de la Terre, au cours d'une exposition dans un musée. Le scénario s'ouvre sur 7 pages résumant l'histoire, détaillant les PNJ et les lieux avec les triggers susceptibles d'être activés. Le déroulement du scénario suit ensuite, en cinq scènes, depuis le prologue jusqu'à la fin du braquage, avec pour chaque séquence un guide des pools de dés et effets possibles pour le MJ.

Thieves in Heaven (37 pages) prend place sur la planète en terraformation Angel, dans la ville de Heaven City, un astroport spécialisé dans la construction et réparation de vaisseaux où les PJ doivent se poser suite à une avarie. Tandis que leur vaisseau est en cours d'entretien, l'endroit où il est réparé se trouve être centre d'intérêt de divers éléments extérieurs. Les PJ pourront remonter la piste pour comprendre ce qui se passe réellement à Heaven City. Le scénario s'ouvre sur 13 pages survolant l'histoire et décrivant les PNJ et divers lieux importants de Heaven City, suivies de cinq scènes couvrant le déroulement du scénario avec les indications pour le MJ des pools en jeu et des effets possibles.

L'ouvrage se termine sur des Appendices (15 pages dont une de titre) :

  • Une FAQ (3 pages)
  • De nouvelles Distinctions pour les personnages (5 pages)
  • Des Distinctions pour les vaisseaux (4 pages)
  • Deux fiches de vaisseau et d'équipage.

Cette fiche a été rédigée le 21 décembre 2014.  Dernière mise à jour le 23 août 2015.

Critiques

batronoban  

Wah ! Le livre de base était déjà super rempli, mais ce supplément sur les méchants en ajoute une tonne, et que des outils de jeu. Pas de blabla. Même le chapitre blabla (conseils au meneur) n'en est pas un. Il y a plein d'exemples pour comprendre comment fonctionne le système et le combat.

Pour le reste on a des super scénarios qui sentent bien l'ambiance Firefly, des tonnes de vaisseaux en plus (j'aime bien comme le système gère les vaisseaux comme les personnages, tout est unifié), plein de PNJs antagonistes... tous sont très détaillés, avec motivations et historiques. On a une FAQ utile pour comprendre quelques subtilités et des fiches de vaisseau en plus.

Ce jeu est vraiment remarquable... je mène en ce moment une campagne de Star Wars : Edge of the Empire, et j'avoue que je suis jaloux en lisant ce supplément. Les deux jeux ont une proposition similaire (jouer des contrebandiers) voir un univers qui se ressemble un peu (l'Alliance de Firefly peut être facilement remplacée par l'Empire de Star Wars). Mais à choisir je choisis Firefly sans conteste !

Autre chose : on n'a pas de background sur l'Alliance alors que c'est pourtant un sacré antagoniste... au moins on a les Reavers.

Alors ce supplément n'est absolument pas indispensable : cependant il est hyper utile. Il est rempli à raz bord de plein de choses. Un meneur n'en utilisera pas la moitié en même temps, mais c'est un sacré paquet d'idées pour mener sa campagne.

Niveau qualité je regrette que ce ne soit pas en couverture rigide car 220 pages tout de même... la mise en page mélange comme pour le livre de base photos de la série, dessins d'excellente qualité et un gros plus : des affiches et fausses pubs de cet univers, qui rendent le livre plein de couleurs, plein de joie, plein d'humour et de signes chinois !

4/5, car pas de couverture rigide, pas d'Alliance et surtout paradoxalement peut être trop de choses, tellement d'options que je m'y perds un peu. Mais le niveau est placé très haut : j'ai rarement vu des suppléments aussi utiles.

Critique écrite en janvier 2015.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques