Contenu | Menu | Recherche

L'appel de tout lu

Fer et le Froid (Le)

.

Références

  • Gamme : Fer et le Froid (Le)
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Studio Absinthe
  • Langue : français
  • Date de publication : juillet 2020
  • EAN/ISBN : 978-2-900143-20-9
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 130 pages.

Description

Le Fer et le Froid est un jeu d’espionnage dont les règles reprennent celles de Blades in the Dark et qui peut s’adapter à différentes époques et contextes de jeu.

Après la première de couverture et une page blanche, l’ouvrage s’ouvre sur une page de titre suivie d’une page blanche, les Crédits, Mentions légales, Remerciements et Inspirations (1 page) puis la Table des Matières (2 pages).

Chapitre I : Présentation (10 pages) expose les principes de jeu : matériel nécessaire, concept de jeu, personnages-joueurs, meneur de jeu, contexte de l’univers, ton de la partie… et propose une liste d’œuvres pouvant servir d’inspirations. Vient ensuite la présentation de la structure du jeu qui se décompose en trois parties : phase stratégique (choix du théâtre d’opération(s) par les joueurs), phase clandestine (préparation de la mission) et phase opérationnelle (modalités de la mission). Un exemple de partie illustre se chapitre.

Chapitre II : Rétameur, tailleur, soldat, espion (24 pages) aborde le cadre général de travail des espions, certaines techniques de travail puis la création d’une agence. Vient ensuite la création de personnage. Chaque joueur doit choisir un livret de personnage (chacun sur 2 pages) qui représente son rôle au sein de l’agence et qui va lui donner des capacités spéciales et sa façon de gagner de l’expérience, dans la liste suivante :

  • Agent de terrain, qui fait appel à son physique,
  • Analyste, qui traite les renseignements récoltés,
  • Chasseur de têtes, qui accomplit les missions les plus violentes,
  • Dormant, qui se confond dans la population avant d’être appelé en mission,
  • Influent, qui est utilisé comme outil de propagande,
  • Officier, qui fait le lien entre le terrain et les supérieurs.

Le joueur doit aussi choisir un ennemi (ou rival), un ami proche (parent, conjoint…), son réseau de contacts, son identité, son nom de code et sa description.

Chapitre III : Système de jeu (24 pages) détaille la mécanique des jets de dés, des répercussions des Résistances et des points de Couverture. La gestion de la Santé et de l’expérience concluent ce chapitre.

Chapitre IV : Phase stratégique (12 pages) prépare la séance de jeu. C’est un échange entre meneur de jeu et joueurs pour décider de ce que les personnages vont faire et dans quel contexte. Par défaut, le chapitre propose un cadre de jeu tout prêt : Théâtre d’opération : Berlin, fin des années 80 avec ses factions et un plan schématique de la ville.

Chapitre V : Phase clandestine (10 pages) organise la mission des personnages : recueil d’informations, dissimulation, équipements nécessaires… C’est en quelques sortes les moyens dont vont disposer les personnages pour ensuite agir concrètement en mission.

Chapitre VI : Phase opérationnelle (12 pages) concerne la mission en elle-même, avec le plan à mettre en œuvre et ses conséquences en termes de mission. C’est dans cette phase que les personnages peuvent utiliser des flash-back, connaître les retombées positives et négatives de leurs actions, voire même conclure à l’abandon d’une mission.

Chapitre VII : Mener le jeu (30 pages) donne différentes clés à l’attention du meneur de jeu pour ses séances. Après des principes génériques, ce chapitre aborde les manœuvres, l’utilisation du compte à rebours (cercles divisés en segments pour gérer le temps de progression des événements parallèlement aux actions des joueurs. La pyramide du secret permet elle de construire la faction némésis des personnages avec une complexité déterminée par le meneur de jeu.

Ce chapitre comprend aussi Opération « Le loup dans la bergerie (10 pages), un scénario dans lequel un espion transfuge tente de manipuler l’agence des personnages-joueurs.

Une liste d’exemples de prénoms et de noms conclut l’ouvrage juste avant la quatrième de couverture.

Cette fiche a été rédigée le 30 novembre 2020.  Dernière mise à jour le 27 décembre 2020.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.