Contenu | Menu | Recherche

Ah, the pitter patter of tiny feet in huge combat boots

Epines du Lotus (Les)

.

Références

  • Gamme : Feng Shui
  • Version : première édition, deuxième impression
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Oriflam
  • Langue : français
  • Date de publication : juin 2006
  • EAN/ISBN : 2-914536-53-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 128 pages.

Description

Ils portent des robes pourpres, ont des ongles très longs, invoquent des démons, ont un rire maléfique et grinçant à glacer le sang, une voix de soprano et un air fourbe et machiavélique. Ce sont les Mangeurs de Lotus, les eunuques qui règnent sur la Chine du Ier siècle ap. J.C. en se servant de l'empereur comme d'une marionnette. Cette faction de la Guerre Secrète, peut-être celle à laquelle le groupe des PJ, les Dragons, s'oppose le plus souvent, possède ses traditions, ses buts, ses secrets.

Ce supplément est entièrement consacré aux Mangeurs de Lotus et à leur jonction. Il fut édité une première fois en très peu d'exemplaires par Daedelus Entertainment, et a été réédité à l'identique (à l'exception des illustrations) par Atlas Games.

Le livre se compose de cinq chapitres et de trois appendices. A chaque page on trouve des encarts contenant les caractéristiques des PNJ décrits ou des citations des ennemis des Mangeurs de Lotus. De plus, chaque chapitre s'ouvre sur une courte nouvelle permettant de décrire l'ambiance dans la Cité Interdite aux côtés des Mangeurs de Lotus.

Le premier chapitre donne la parole à Xian Tain Yu, un vieil eunuque dont la tâche est l'éducation des nouveaux membres de la secte, qui présente la Chine de 69 après J.C.

Le second chapitre concerne l'histoire de la faction, racontée en grande partie par le chef et fondateur des Mangeurs de Lotus Gao Zhang lui-même.

Le chapitre trois détaille les activités des eunuques. Leurs buts, leurs ennemis, leurs tactiques, leurs activités dans la guerre secrète et les autres jonctions sont décrits en détail, toujours de la bouche de l'un d'entre eux.

Mais les eunuques de Gao Zhang n'ont pas atteint leur position sans aide surnaturelle. Le quatrième chapitre permet de tout savoir sur la cosmologie chinoise (dieux, immortels, dragons, démons, fantômes, etc.) et la magie : astrologie, alchimie, magie des mots, et bien d'autres choses mystérieuses sont présentées.

Le dernier chapitre contient en une page les quatre règles que se doit de connaître tout membre des Mangeurs de Lotus.

Le premier appendice contient des conseils aux MJ pour faire jouer des membres du Lotus. Parmi ceux-ci on trouvera notamment le Top 10 des raisons de se faire enlever sa virilité, condition sine qua non d'appartenance aux Mangeurs de Lotus.

Le second appendice rassemble toutes les règles : artefacts magiques, magie, trois nouveaux archétypes, nouveaux schticks de sorcellerie et de créature, etc.

Le dernier appendice est une aventure nommée Un Lotus, deux Associés, une Cloche (A Cold Watery Grave) au cours de laquelle les PJ devront rejoindre la jonction de 69 ap. J.C. et s'allier avec les Mangeurs de Lotus.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 6 mai 2010.

Critiques

Kyorou  

Dans l'ensemble : un bon supplément que je suis content d'avoir acheté.

Maintenant, le détail.
- Le supplément contient pas mal de choses directement exploitables : des infos sur la jonction 69 (pas trop quand-même, on est pas dans "sinologie, le jdr"), des bestioles sympas et mystiques qui ajoutent à la couleur locale, les objectifs à court et long terme du Lotus, son organisation, etc. Donc, il y a de la matière (et pas de remplissage, ce qui fait toujours plaisir).
- Le ton est sympa et le bouquin se lit facilement et avec plaisir. De plus, la traduction est bien faite, ce qui y contribue pour beaucoup.
- Les schticks/effets supplémentaires de Sorcellerie, les objets magiques et les règles sur l'astrologie et la magie rituelle feront à mon avis le bonheur des petits et des grands. On va pouvoir se lâcher encore plus sur les effets spéciaux...
- Le scénario livré est tout-à-fait honnête et permet d'exploiter directement le contenu du supplément.
- Je suis cependant un peu déçu par les illustrations. Certaines sont tellement pixelisées qu'il devient quasi-impossible de voir ce qu'elles représentent. C'est dommage et aurait pu être évité.

Inquisitor  

Les Mangeurs de Lotus forment l'une des factions les plus redoutables de la Guerre Secrète et l'an 69 constitue une époque très intéressante à jouer, aussi j'ai acheté ce supplément en vue d'en apprendre un peu plus sur cette jonction antique.

D'abord au niveau de la forme, une illustration en couverture pas mauvaise (pas exceptionnelle non plus), une maquette et un texte bien organisé à l'intérieur, avec ce qu'il faut d'illustrations et d'encadrés pour rendre la lecture agréable. Certaines illustrations sont par contre moches, alors que d'autres saisissent très bien l'atmosphère du supplément. C'est professionnel, ça fait toujours plaisir.

Au niveau du contenu, le livre s'attache d'abord à décrire la faction du Lotus: origines, plans, endroits, personnalités et sbires, organisation interne du Lotus... C'est complet et on n'en demande pas plus pour monter des scénarios. Jonction 69 oblige, le supplément traite également de nombreux aspects de l'époque: la Chine antique, l'organisation des villes, ainsi que tout un folklore surnaturel (fantômes noyés, les Huit Immortels...). Ahhhh le merveilleux chinois! Beaucoup plus intéressant à mon sens que la partie sur le Lotus, le chapitre sur le surnaturel permet d'ouvrir des scénarios en l'an 69 qui sont autre chose que simplement un « assaut sur le Lotus ».

Le supplément dispose également d'une section de nouvelles règles: j'ai trouvé les artefacts pas terribles (on aurait pu les inventer nous-mêmes), les règles additionnelles sur la magie un peu complexe ; les nouveaux schticks de magie et de créatures sont par contre très sympas et permettront de personnaliser encore un peu plus les personnages. Les archétypes proposés sont sympathiques, en particulier le « sorcier taoïste » qui combine arts martiaux et magie.

Je vais mettre une note de 4 à ce supplément car il bien construit, pas chiant pour un sou, donne de bonnes idées de scénarios, se montre complet... Mais ça n'en fait pas un supplément indispensable, sauf si vous êtes un gros joueur de Feng Shui et décidez approfondir votre connaissance de l'an 69. Si vous comptez envoyer vos joueurs dans cette lointaine jonction ou créer un personnage originaire de cette époque, ce supplément vous ira à ravir!

 

Critique écrite en mai 2009.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :