Contenu | Menu | Recherche

N'est pas mort celui qui peut être l'objet d'un crowdfunding

Shards of the Exalted Dream

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 188 pages à couverture souple ou rigide.

Description

Shards of the Exalted Dream ne rentre pas dans l'univers classique d'Exalted. En effet, il propose quatre contextes différents, basés plus ou moins sur le monde d'Exalted, mais avec de très grands changements.

Après une page de titre, une de crédits (incluant une demande en mariage en bonne et due forme), une de sommaire et deux d'introduction décrivant le contenu de l'ouvrage, Gunstar Autochtonia (35 pages) est le premier contexte abordé. Dans cette version du monde, les exaltés ont perdu la guerre, et se sont enfuis avec une partie de l'humanité à bord d'Autochton, devenu un gigantesque vaisseau spatial fuyant les Yozis. Le tout n'est pas sans rappeler BattleStar Galactica. Contrairement à l'Autochton du contexte classique, il n'est ici pas mourant, les solaires ayant réussi à combattre les zones de blight (plaies). De même, il n'y a pas ici de malédiction affectant les exaltés.wo

Les aventures de Gunstar Autochtonia sont une fuite à travers l'espace, découvrant les nombreux mondes créés par les primordiaux, et fuyant les vaisseaux spatiaux les poursuivant. L'espoir réside en la construction et l'amélioration du Gunstar, une arme qui pourrait permettre de retourner en Création pour gagner la guerre. Autochton est toujours divisé en huit nations, mais c'est le Solar Deliberative qui ici dirige les destinées de tous, y compris des autres types d'exaltés présents : Lunaires, Alchimiques et Sang-Dragons.

Les dangers sont tout de même nombreux : le Void continue de détruire Autochton, et doit être combattu. Le Soleil Inconquis, défait, doit obéir aux Yozis et donc poursuit Autochton à la tête de flottes de démons, de béhémoths et de vaisseaux. Il a créé les exaltés infernaux pour l'aider dans cette tâche. Et les abyssaux existent également, combattant ou aidant les deux factions à un moment ou un autre. Quelques vaisseaux sont décrits, les règles pour survivre dans l'espace également, et un nouvel arbre de charmes infernaux est fourni, celui de Theion, the Empyreal Chaos, roi des primordiaux.

Le second contexte est Heaven's Reach (28 pages). Dans cet univers space-op, les exaltés célestes n'ont pas été créés par les dieux, mais par la science qui a découvert comment utiliser l'essence et a construit les esprits et même les Stellar Intelligences, sortes de galaxies pensantes, proches d'algorithmes informatiques, qui donneront les Yozis en se rebellant contre leurs créateurs. Les solaires ont gagné, et ont créé un empire, mais les lunaires ont fini par se rebeller contre leur règne tyrannique.

Il ne reste maintenant que le Central Empire, dirigé par une impératrice lunaire, et de nombreux états sur les bords du monde connu, luttant contre les mutants du Wyld qui les entoure. L'ambiance rappelle Star Wars, avec un empire central contrôlant ses citoyens, et de nombreux mondes indépendants et avec des lois moins restrictives, mais où la sécurité est loin d'être assurée. Les sidéraux ont eux pour rôles de maintenir le monde grâce à la Grand Celestial Mountain, un monde virtuel d'où ils peuvent diriger les esprits-algorithmes qui gèrent les différents projets sur la myriades de mondes existant. Les abyssaux sont au service des Tomb-Stars, des Stellar Intelligences détruites et s'étant transformées en sorte de trous noirs. De nombreux vaisseaux sont décrits sous le format utilisé dans Wonders of the Lost Age.

Le troisième contexte (Burn Legend, 36 pages) s'occupe uniquement de combat d'arts martiaux, à la façon des films du cinéma asiatique. Les différents types d'exaltés existent, et reçoivent leurs pouvoirs de shimna, esprits venus s'installer sur terre (pour les sidéraux), combattant d'autres exaltés recevant leurs pouvoirs d'autres démons (les infernaux). Les lunaires sont des esprits de la terre défendant la nature, les abyssaux sont choisis parmi ceux qui ont perdu leur raison de vivre, et les solaires sont des humains qui ont réussi à manipuler leur ki.

Les règles ont été remaniées, avec uniquement les attributs physiques, la volonté, le ki (qui remplace l'essence), quelques backgrounds, et des techniques de combat dont une partie est accessible aux humaines normaux. La gestion des niveaux de vie conduit généralement à assommer plutôt qu'à tuer son adversaire, et les exaltés ont accès à des techniques spéciales spécifiques à leurs types. Une fiche de personnage dédiée à cet univers est fournie.

The Moderne Age (25 page) décrit une Création à l'époque moderne, où les usines et la technomagie sont monnaie courante. Dans ce monde, les trois principaux pouvoir sont Meruvia, fédération installée sur l'île centrale, l'Union of Eastern States, successeur de la Guilde, et An Teng. De nombreux états existent à côté de ces superpuissances. Les esprits ont presque tous disparus, se rebellant contre les humains qui ont génétiquement créés les sang-dragons pour les combattre, mais quelques uns coopèrent et sont autorisés à survivre. Les exaltés solaires règnent sur le monde, peu nombreux et ayant des projets souvent antagonistes. Il en résulte un monde où les guerres et rebellions sont nombreuse, les inégalités sociales flagrantes. Mais les choses ne sont pas tout à fait ce qu'elle paraissent être, et si le monde est pour certains un enfer, ce n'est pas sans raison. Des exaltés, lunaires, sidéraux, solaires et alchimiques, essaient de faire face à la situation et d'amener un peu de justice. De plus, de nombreux peuples non humains existent, cohabitant avec ou luttant contre les humains. Parmi ceux-ci, les auluns sont des créatures ailées vivant sur la montagne centrale, celle-ci rendant la technologie et même la magie inopérante.

L'annexe (A thousand litte pieces, 56 pages) contient la partie règles de l'ouvrage. Plus spécifiquement, elle inclut :

  • deux nouvelles compétences, Drive et Firearms,
  • des règles pour l'astrologie des exaltés sidéraux dans des contextes sans le Loom of Fate,
  • des règles pour les exaltés abyssaux de GunStar Autochtonia,
  • des règles pour les exaltés alchimique dans la version moderne du monde,
  • des règles de poursuites entre véhicules,
  • de nouvelles armes, les armes à feu, mais aussi les blasters et toutes leurs versions magiques, ainsi que les armes pour les vaisseaux spatiaux,
  • des armures et véhicules modernes et futuristes,
  • les charmes pour les deux nouvelles compétences mais aussi pour l'informatique (rattaché à la compétence Savoir),
  • un nouveau collège d'astrologie :The college of the Comet.

L'ouvrage se termine par une page de publicité et une page blanche.

Cette fiche a été rédigée le 14 février 2015.  Dernière mise à jour le 2 mars 2015.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.