Contenu | Menu | Recherche

Fully loaded, safety off. This here’s a recipe for unpleasantness

Enfants du Seuil (Les)

.

Références

  • Gamme : Exaltés / Exalted
  • Sous-gamme : Exalted - 1ère édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Hexagonal
  • Langue : français
  • Date de publication : juin 2003
  • EAN/ISBN : 2-84188-152-0
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret à couverture souple de 144 pages.

Description

Scavenger Sons, deuxième supplément sorti pour Exalted, complète les informations du livre de base sur le monde des Exaltés, "Création". L'ouvrage est très dense, et comporte relativement peu d'illustrations, pour privilégier le matériel descriptif. Comme il est précisé dans le chapitre introductif, la taille de "Création" et la souplesse de la storyline permettent au Conteur de développer ses propres pays ou endroits spéciaux sans crainte de se bloquer par rapport aux futurs suppléments. Tout ce qui est inclus dans cet ouvrage sert donc de référence ou d'exemple pour que le Conteur développe ses propres idées.

Ce livre suit un schéma simple : chaque chapitre concerne une région du Seuil (Threshold) : le Nord, l'Est, le Sud et l'Ouest. Les quatre premiers chapitres mettent en place le décor de chacune des quatre régions de "Création". Chaque région est divisée en fonction des grandes cités-états ou nations. Pour chacune de ces parties sont fournis les éléments géographiques généraux et plus particuliers, une présentation du système de gouvernement et des dirigeants si nécessaire, et enfin quelques lignes présentant les concepts de personnages utilisables en fonction de l'origine. Si une ambiance générale se retrouve dans chaque région, les sujets traités dans les diverses parties se révèlent très différents les uns des autres.

Le cinquième chapitre décrit les Terres Charognardes (Scavenger Lands), collection de pays et de cités-états de la Province des rivières à l'est, sécessionniste de l'Empire. Cette partie est assurément très importante, car la lutte entre l'Empire et les Terres Charognardes, autrefois grenier de l'Empire lors du Premier Age, continue depuis plusieurs siècles. Une chronologie et une description historique de la région est fournie en plus des parties consacrées aux cités et aux états des Terres Charognardes. La plus grande cité des Terres Charognardes, une des plus grandes aussi du Seuil, Nexus, se voit consacrer un chapitre entier. En plus de détailler chacun des quartiers présents dans le livre de base, le chapitre sur Nexus place aussi la ville dans son environnement, développe le Concile des Entités qui la dirige, ses lois et ses taxes, mais aussi l'influence de la Guilde qui se charge de la majorité de son activité économique.

L'appendice I développe rapidement la Guilde en fonction des régions qu'elle sillonne, et les enfants du Kaos. L'appendice II fournit beaucoup de matériel sur les faëe du Beau Peuple (Fair Folk), en décrivant les catégories de population qu'ils constituent (Kaotiques, rapports avec les humains, leurs classes sociales et les rapports aux éléments), leur magie (Glamour, métamorphose, contrôle sur les éléments, immunité au Kaos). Cet appendice se termine sur quatre types de personnages faëe.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

ilidris  

Un excellent supplément. L'ouvrage décrit agréablement l'ensemble des régions du seuil et grâce à une alternance d'informations structurelles et anecdotiques reste assez agréable à lire. On y découvre un monde contrasté, ou chaque région, chaque cité réserve ses surprise et où l'imagination des auteurs fait merveille. Le tout est très cohérent. Mention spéciale pour ne pas avoir encombré ce livret des habituels synopsis, caracs de persos notables et autres détails inutiles. Un regret peut-être : ne pas avoir une carte complète du seuil. Mais l'ensemble de ce supplément nous laisse avec l'envie de partir en voyage à travers le seuil et une seule angoisse : pourrais-je faire découvrir chaque cité comme elle le mérite ?

Bobba  

Attendant fiévreusement ce supplément, je jubilais à l'idée de trouver enfin LE "background" d'Exaltés... J'ouvrais le livret en grande hâte... Je le parcourais en diagonale pour situer les grandes lignes du monde des exaltés enfin dévoilées devant mes yeux ébahis... Et déçus... En effet, autant ce supplément est de bonne facture, décrivant les différents aspects gouvernementaux, politiques et économiques du seuil, des terres charognardes et de chaque point cardinaux comme une "région"... Autant le nombre de défauts étaient suffisamment importants pour que j'en sois affligé. Procédons par ordre décroissant :

1/ Le principal défaut de ce supplément vient de l'attente de la majorité des joueurs quant à ce que doit leur apporter un background : une description d'un lieu, qui ne peut se passer de certains détails, notamment une description des différentes cultures qui soit étoffée. Or ce n'est pas le cas pour la plupart des régions, qui sont tout juste "survoléés". Ensuite on pouvait attendre une carte plus détaillée que dans le livre de base, ce qui n'est malheureusement pas le cas.

2/ Un minimum d'équilibre entre les différentes parties du supplément aurait été le bienvenu : NEXUS, qui n'est qu'une ville parmi d'autres,tiens une place prépondérante, tandis que des régions entières sont décrites en quelques pages. Ceci peut s'expliquer par le temps et la place qui eût été nécessaire pour décrire tout cela, mais cela nuit tout de même à la qualité du supplément, et déçoit les fans du jeu, ce qui n'est pas un bon point. Mais faisons confiance à White Wolf, ils sortiront bien d'ici peu un supplément par région, puis un autre pour chaque ville, et pourquoi pas, soyons jeune soyons fou, un par quartier de chaque ville. Bon, ok, c'est une boutade assez caricaturale, mais au risque de me répéter d'une critique à l'autre, je m'insurge violement contre cette technique de marketing à outrance...

3/ On aurait aimé un minimum de dessin de qualité pour un univers à base Mangaïsante... Même si ceci n'est qu'un détail, je pense que ç'aurait été un minimum étant donné l'esthétique supposée du jeu. Et ceci est à mon goût valable pour toutes les illustrations (ou presque) de la gamme : piètres illustrations en noir et blanc d'une qualité variant de très moyen à vraiment laid. Mais bon, ceci étant un point de vue basé sur des valeurs purement esthétique, je considére que ce n'est pas une critique réellement importante, ni valable.

Donc, après lecture complète du supplément, on en sort assez déçu, surtout par le côté trop littéraire et géopolitique, et donc pas assez déscriptif, et par le déséquilibre (volontaire) entre NEXUS et le reste du monde. Evidemment, on aura vite compris que les créateurs, comptant basé leurs campagnes dans Nexus, et n'ayant pas le temps (markerting oblige) de développer le reste du seuil, se sont contenter d'une description plus complète de cette ville et nous ont, au final, rendu une version "Bétâ" de ce supplément... Pour conclure, je dirais donc que "Les Enfants du Seuil" aurait peut-être mériter un autre titre, plus justifié : "Les Enfants de Nexus"... en bref, moyen mais, à défaut d'autre source, indispensable.

Domino  

Un bon début... Voilà qui pourrait, à mon goût, résumer ce supplément. Les Terres Charognardes y sont décrites de façon assez succinte, ce qui laisse tout loisir aux MJ pour développer les différentes régions présentées selon leurs propres idées, tout en gardant une certaine cohérence avec le reste du monde.

J'ai été agréablement surpris par la richesse des idées et tous les développements que ce supplément propose. Ne vous attendez pas à un catalogue décrivant région par région. Même si la partie sur Nexus est plus développée, vous avez encore la possibilité de vous approprier la ville et d'en faire ce que vous voulez.

En définitif, je pense que ce supplément est destiné aux MJ qui souhaitent avoir plein d'inspis tout en restant cohérents avec le reste de la gamme. Si vous cherchez quelque chose de prêt à l'emploi, je ne pense pas que ce supplément soit idéal pour vous.

 

144 pages pour tout savoir sur le monde des Exaltés, et plus particulièrement sur Nexus. Voilà un pari audacieux pour ne pas dire intenable. Pourtant, les auteurs parviennent à nous faire faire un tour du monde. S'il ne permettra pas de jouer des scènes de la vie quotidienne dans l'âge des pleurs, il permettra tout de même au MJ d'aider ses joueurs à se représenter la contrée d'origine de leur perso, avant de les conduire à Nexus - en passant par les Terres charognards - et là, de faire tout de même quelques parties de découverte de la région. La lecture des Enfants du Seuil laisse un goût de trop peu que l'imagination devrait combler car le monde des Exaltés est comme tout univers de fantasy : un mélange haut en couleurs. Ainsi, des idées originales côtoient des poncifs que les auteurs du jeu doivent croire inévitables. Enfin, les quelques pistes pour personnaliser les PJs sont tout à fait valables et la lecture passionnante si on n'est pas rebuté par les catalogues et les formats de description.

Sébastien Célerin - Casus Belli n°20

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :