Contenu | Menu | Recherche

L'Ordinateur est votre ami

Mers du Destin (Les)

.

Références

  • Gamme : Elric / Elric !
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Oriflam
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1998
  • EAN/ISBN : 2-906897-90-6
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 144 pages.

Description

Cet ouvrage aborde, comme son nom l'indique, le monde marin qui tient une place importante dans l'oeuvre de Moorcock.

Le premier chapitre sert d'introduction aux aventures en mer en présentant les règles concernant les navires (vitesse selon le mode de déplacement, résistance des coques, réparations). Le tout est illustré par différents types d'embarcations en allant de la pirogue jusqu'à la barge de bataille (trois mâts) en passant par le trirème. Pour terminer, des exemples d'incidents pouvant être rencontrés en mer sont décrits (tempêtes, monstres marins...).

La deuxième partie replace la navigation dans le monde d'Elric. Elle décrit ainsi les différents types de flottes qui naviguent sur les Mers des Jeunes Royaumes (militaires, commerciales, pirates...). La durée des trajets entre les principaux ports des grandes nations maritimes est indiquée en fonction du type d'embarcation employée pour le voyage. Pour terminer, une liste des différentes rencontres pouvant survenir en mer est établie (autres navires, animaux...).

Le chapitre suivant propose la description et les caractéristiques de six navires et de leurs équipages respectifs. On y trouve entre autres un navire marchand, un bâtiment militaire melnibonéen et un vaisseau pirate.

Le chapitre quatre donne la description et les caractéristiques de quelques créatures et monstres marins.

Des idées de scenarii sont proposées dans la section suivante.

Le chapitre six traite du "Navire Noir", ce bateau présent dans la saga d'Elric (dans le recueil "Le navigateur sur les mers du destin"). Ce vaisseau a la particularité de naviguer entre les mondes. Après une brève présentation et quelques conseils au maître de jeu sur son utilisation, le chapitre se termine par la présentation de son faible équipage (deux membres seulement).

Le supplément se poursuit par trois scénarios. Le premier intitulé "La Malédiction du Murmure des grands fonds" va amener les personnages à affronter des pirates avant de devoir découvrir le secret d'un bateau fantôme sur lequel ils ont embarqué. Le second scénario, "La Légende d'Uthal", va entraîner les joueurs dans un affrontement opposant Grom et Straasha à propos d'un artefact. La dernière aventure, "Le Monde Agonisant", destinée à des personnages de haut niveau, va les entraîner au delà du Bord du Monde, au coeur du Chaos.

Une aide jeu introduit ensuite des règles optionnelles aussi variées que le mal de mer, les abordages ou la nage en armure.

Le supplément s'achève par "Les Voyages du Brick Fierté d'Utkel", un journal de bord du capitaine Kelgar Dogueloin, qui décrit de nombreux ports.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 2 avril 2010.

Critiques

 

Naufrages, abordages et serpents de mer goulus

Les suppléments pour Elric ont une tendance alarmante à se raréfier, mais la qualité de ce qui sort ne se dément pas. Les mers du Destin ne fait pas exception...

Ce gros supplément s'ouvre sur une bonne soixantaine de de pages de joyeux fourre-tout aquatique. On y trouve de l'utile (les règles de création de navire et les monstres marins), du dispensable (les tables de rencontre) et du sympa (six vaisseaux prêts à jouer... Pour les incultes comme moi, qui ne savent pas faire la différence entre bâbord et tribord, ça vaut le coup d'investir, rien que pour reconnaître un brick d'une caraque... (Les vieux de la vieille noteront qu'une partie de ce matériel est déjà paru dans Le loup blanc, un vénérable supplément pour Stormbringer...)

Pour ce qui est des trois scénarios, il y en a pour tous les goûts. Murmures dans les grands fonds, d'origine américaine, est un exercice classique, avec une barge de bataille melnibonéenne et des morts-vivants. Les deux scénarios de création française sont plus sympas, soit dit sans chauvinisme. Les plus ambitieux des deux, Le monde agonisant, est particulièrement consistant - du genre à occuper plusieurs très bonnes soirées de jeu...

Un gros regret ? Le même que d'habitude : trop cher ! 189F pour 150 pages de texte, ça commence à faire beaucoup...

Malgré tout, les meneurs de jeu passionnés par l'océan et la marine peuvent craquer tout de suite. En revanche, si vous ne voyez pas l'intérêt de faire quitter le plancher des vaches et des Melnibonéens aux gentils PJ, vous pouvez vous abstenir.

Tristan Lhomme - Casus Belli n°117

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques