Contenu | Menu | Recherche

N'est pas mort celui qui peut être l'objet d'un crowdfunding

Melniboné

.

Références

  • Gamme : Elric / Elric !
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Chaosium
  • Langue : anglais
  • Date de publication : septembre 1993
  • EAN/ISBN : 1-56882-001-1
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 128 pages.

Description

Cet ouvrage a pour but de décrire Melniboné et ses habitants qui autrefois dominaient les Jeunes Royaumes. Comme tous les autres suppléments de la gamme Elric, il décrit des lieux et des événements se situant un an avant le roman "Elric des Dragons", le premier tome (chronologiquement) de la saga d'Elric.

Le premier chapitre aborde dans un premier temps les 10.000 années d'histoire du peuple Melnibonéen : depuis l'arrivée de leurs ancêtres (les proto-Melnibonéens) dans le plan des Jeunes Royaumes jusqu'à leur déclin. On y découvre les batailles dans lesquelles cette civilisation est intervenue, comment elle a étendu son pouvoir sur tous les continents et comment la magie a entraîné son déclin. Puis vient une présentation de la géographie, de la faune et de la flore de l'île Melnibonéenne. Quelques sites remarquables sont détaillés. Le chapitre continue sur des informations sur les dragons. La description de la ville d'Imrryr, capitale de l'empire Melnibonéen (au coeur de la campagne Le Sac d'Imrryr) est ensuite faite. Après un bref historique et une courte description de la ville mettant en valeur l'architecture, différents quartiers et lieux importants sont détaillés (des lieux de culte, de détentes, le palais impérial...).

Le supplément se continue avec un chapitre consacré à la culture et aux traditions Melnibonéenes. De nombreux thèmes sont abordés comme l'éducation, la mode, l'organisation, l'alimentation, l'argent et les loisirs. Une partie plus importante traite des drogues qui tiennent une place essentielle dans la cité d'Imrryr. Cette dernière a obtenu le surnom de "Cité qui rêve" tant la consommation de ces substances est importante et répandue. Le chapitre s'achève par la description de neuf personnalités Melnibonéennes présentes au début de la saga d'Elric.

Le supplément s'intéresse ensuite aux croyances religieuses. Elle aborde ainsi les relations entre les Melnibonéens et la Loi, le Chaos, et la Balance (Seigneurs Elémentaires, des Bêtes et des Plantes).

La description et les caractéristiques de personnages typiques et des personnalités pouvant être rencontrées à Imrryr ou dans l'empire Melnibonéen sont décrits dans les chapitres quatre et cinq.

La partie suivante propose trois scénarios conçus pour permettre aux joueurs de découvrir l'île d'un point de vue géographique et social. Dans le premier d'entre eux, intitulé "Le guide du visiteur de Melniboné", les aventuriers vont devoir cartographier l'île pour une guilde. Ils pourront ainsi découvrir les coutumes de ce peuple. La seconde aventure, "La coupe des souffrances", comme son nom le laisse penser, va conduire les joueurs à la recherche d'un artefact, la Coupe des Souffrances. Enfin dans "Le Fantôme de la cité", qui se déroule dans la capitale, les personnages vont partir à la chasse aux fantômes.

L'ouvrage se termine par un index (en VO), une feuille de personnage permettant d'incarner des aventuriers originaires de Melniboné, des fiches vierges de Démons et de Dragons.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

 

Les premiers seront les derniers, et vice versa.

"Melniboné : Dragon Isle and Dreaming City" décrit en détail l'archipel melnibonéen, patrie d'une race de sorciers non humains qui a longtemps dominé les Jeunes Royaumes (ainsi que pas mal d'autres plans d'existences - c'est un scoop !). On ne change pas une formule qui marche : ce supplément est réalisé sur le même modèle que celui de Pan Tang, moitié descriptions générales, moitié scénarios.

Nous sommes donc à la fin du règne de l'empereur Sadric LXXXVI, père d'Elric. Les Melnibonéens en sont au stade terminal de la décadence et meurent littéralement d'ennui. Dans l'ensemble, les compatriotes d'Elric sont cruels, inhumains, mais nettement plus sympathiques que les Pan Tangiens, par exemple... Leur histoire, telle qu'elle est développée, contient plusieurs révélations fascinantes. Une mention spéciale aussi au chapitre sur les dragons, extrêmement intéressant.

Les scénarios oscillent entre le très bon et le très moyen. Au programme, une visite du pays, illégale et dangereuse, qui peut servir de scénario d'introduction et pas grand-chose de plus. Il serait sacrilège de vous révéler, même à mots couverts, le sujet du second scénario. Disons juste qu'il offre une occasion unique de découvrir la société melnibonéenne "de l'intérieur". Enfin, le livret se termine par une classique mission de sauvetage sur un autre plan, avec le méchant Pan Tangien de service. En un mot : bof.

"Melniboné" est un bon supplément, avec toutefois une petite réserve : visiblement, à l'origine, il a été écrit pour "Stormbringer", puis adapté aux nouvelles règles. Du coup, il y a des démons dans tous les coins. C'est agaçant. Mais c'est vraiment le seul reproche que l'on puisse faire...

Tristan Lhomme - Casus Belli n°79 (février -mars 1994)

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :