Contenu | Menu | Recherche

Fluctuat, nec mergitur

Parlainth Adventures

.

Références

  • Gamme : Earthdawn
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : FASA Corporation
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1994
  • EAN/ISBN : 1-55560-245-2
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 80 pages

Description

Cet ouvrage fait partie d'une série de trois suppléments explorant des lieux particuliers de Barsaive via une série de petites aventures : Throal Adventures, Sky Point Adventures et Parlainth Adventures. Tous sont construits sur le même modèle, qui est aussi celui des autres scénarios de la gamme : l'aventure est introduite par une nouvelle, suivent les diverses scènes ou événements du scénario, puis un chapitre plus technique rassemble les données utiles au scénarios (PNJ, répartition des points de légendes, objets magiques, etc.). Parlainth Adventures est rattaché, comme son nom l'indique, à l'ancienne capitale théranne de la province : la ville oubliée de Parlainth. Il contient quatre scénarios.

"Pacte de Sang" ("Blood Pact"), prévue pour des personnages de deuxième ou troisième cercle, a trait à la carte murale, le mur d'une des bâtisses de Port-aux-Ruines (Haven, en VO) où est dessinée la carte de Parlainth. Cette carte est présente dans le supplément Parlainth. Les personnages découvrent que la carte a certains effets néfastes. En enquêtant, ils vont découvrir les manigances d'une horreur qui cherche à prendre le contrôle de Port-aux-Ruines.

"La Main de l'Hommes Mort" ("Dead Man's Hand") est prévue pour des personnages de deuxième ou troisième cercle. Elle amène les personnages à prendre contact avec l'une des figures les plus marquantes de Parlainth : Twiceborn, la reine des morts-vivants. C'est avec elle qu'il leur faudra négocier la vie d'un de leurs camarades qui a fait un pari de trop.

Dans "La Boîte de Tous les Désirs" ("Desire Box"), les personnages sont impliqués dans une lutte politique visant le titre de maire de Port-aux-Ruines. Ils auront le choix de rallier l'un ou l'autre des deux camps, ou de découvrir ce qui se trame réellement derrière les événements, et qui semble tourner autour d'une boîte magique découverte dans les ruines de la cité.

Dans "Filaments" ("Threads"), des personnages de quatrième ou cinquième cercle vont enquêter sur un culte apparu récemment dans Port-aux-Ruines, dont les actes laissent présager la présence d'une horreur. Ils découvriront alors l'origine de cette horreur et l'affronteront afin de protéger la ville de la destruction.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Damien C.  

Parlainth est un endroit très dangereux. Et si ces scénarios vous proposent d'explorer un peu ces ruines, ils vous permettront aussi de vivre des aventures passionnantes à... Haven, la cité habitée qui jouxte l'ancienne cité théranne.

On découvre qu'Haven est idéale pour des aventures très politiques et pour des intrigues urbaines, puisque de nombreuses factions cohabitent ici, à proximité des richesses et des informations importantes que dissimulent encore les ruines.

Les joueurs seront fort étonné par ces aventures, bien écrites, bien détaillées et originales. Indispensable si vous vous avez craqué sur Parlainth !

sk8bcn  

Bof, franchement. Je ne rejoins pas du tout l'avis de Damz sur ce supplément. Partant sur des idées parfois comiques, parfois intéressantes, parfois éculées, il manque toujours la profondeur pour en faire quelque chose de vraiment bien.

L'idée du carnaval des morts est sympa, mais tombe un peu à plat dans son exécution. Grosso modo, il y a le carnaval (qui permet des scènes droles) puis une rencontre avec Twiceborn et un combat final. La situation se prêtait à des intrigues plus complexes. Dommage. Bon divertissement néanmoins.

Le scénario autours de l'objet magique qui rend fou Port-au-Ruines est comique. Il occupe sa soirée. Mais une soirée pour 20 pages, bof.

Le premier est assez simpliste, malgré un petit enrobage, et se limite à "allons taper l'horreur".

Bref, pris comme ça, je dirai que ces scénarios ne sont pas mauvais mais pour un supplément officiel ça devient limite. Dommage.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :