Contenu | Menu | Recherche

Salut, et merci pour le jdr

Barsaive at War

.

Références

  • Gamme : Earthdawn
  • Sous-gamme : Earthdawn - Deuxième Edition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Living Room Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2000
  • EAN/ISBN : 0-9704191-0-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 156 pages.

Description

Ce supplément fait suite à Prelude to War et propose huit événements majeurs qui surviennent après ceux décrits dans le premier volet de cette campagne et qui plongeront Barsaive dans la guerre contre l'Empire Theran.

Encore une fois, chacun des événements présentés est censé se dérouler suivant une chronologie bien précise, mais il est malgré tout possible de les faire jouer indépendament les uns des autres. Il n'est pas non plus nécessaire que les joueurs soient impliqués dans tous les événements décrits dans cet ouvrage.

La suite de cette campagne n'est pas proposée comme une série de scénarios prêts à jouer, mais comme un ensemble de trames et d'accroches permettant au MJ d'inclure dans sa campagne ces différents événements.

Pour le plaisir du jeu, il est recommandé aux joueurs de passer leur chemin et de ne pas lire la suite de cette fiche...

Le jeune Neden est maintenant le roi de Throal (suite à l'assassinat de son père - voir Prelude to War) et il fait rédiger une "Déclaration d'indépendance et de guerre", que la majorité des grandes puissances de Barsaive signeront (hormis le Bois du Sang) et qui sera envoyée à Thera.

Alors que la guerre commencera à gronder, Aardelea, enlevée par les magiciens Therans, sera secourue (certainement par les joueurs) et emmenée à la rencontre d'un des grands Dragons de Barsaive.

Les joueurs se trouveront ensuite impliqués dans les préparatifs de guerre, qui permettront aux forces de Barsaive de s'unifier pour assiéger la forteresse volante de Triumph (le behemoth theran qui a aterri au milieu de Barsaive).

Alors que la majorité des barsaiviens sont sur le pied de guerre, les grands Dragons organisent le vol de la Fleur Eternelle en plein Bois du Sang et s'arrangent pour que les preuves désignent l'empire Theran comme le responsable de ce vol. Ceci aura pour conséquence d'amener les elfes de Bois du Sang à entrer en guerre au côté des autres forces de Barsaive.

Une fois toutes leurs forces rassemblées, les peuples de Barsaive se lancent alors à l'assaut de Triumph, qui sera le siège d'une bataille à grande échelle.

Pendant ce temps, Iopos prendra possession de la ville de Jerris et de ses chantiers de bateaux volants. Les joueurs découvriront le plan de la famille Denairastas pendant une mission cruciale pour la suite de la guerre contre l'empire Theran.

La guerre se terminera sur 2 événements majeurs. Tout d'abord les Grands Dragons vont provoquer la chute de Vivane, en tentant de piéger la ville dans un immense dôme d'air, mais leur rituel aura des conséquences désastreuses (qui seront développées plus en détail dans le 3ème volet de la campagne). Puis, les forces théranes de Sky Point, privées du soutien de Vivane, seront attaquées par les armées barsaiviennes, qui réussiront grâce au sacrifice du Dragon Vasdenjas à s'emparer du dernier bastion militaire de Thera sur le sol de Barsaive.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 20 octobre 2014.

Critiques

Damien C.  

Fasa ayant laissé tomber Earthdawn, LRG récupéra les droits notamment pour proposer aux joueurs et MJ la suite de la FANTASTIQUE campagne amorcée par Prelude to war.

Ainsi, Barsaive at war arrive, fort d'une couverture très laide (c'est proche du surnaturel quand on passe des visuels de Fasa à ceux de LRG... mais bon, autres moyens...autres résultats...), il remplit son rôle, en apportant la suite des évènements. Le tout est plus ou moins bien fait, mais dans l'ensemble, la flamme est encore là.

On regrettera évidemment que certaines idées de Fasa aient été dilapidées (pour ceux qui on en eu vent dans les divers forums sur le net), et on sent déjà que certaines parties de la trame de la campagne sont expédiées (Aardéléa)... dommage !

Pour tous les fans de Earthdawn, qui pensent comme moi que Prelude to war a donné une autre dimension à cet excellent jeu, vous ne serez pas trop déçus, il y a deux-trois nouveaux évènements bien sentis, et à moins d'un miracle, ce supplément risque d'être la seule suite officielle, alors, on s'en contentera !

Giseisha  

Il faut savoir qu'effectivement, ce que prévoyait de faire FASA avec ce supplément a été modifié pour plus correspondre à ce que voulait Living Room. Aardelea devait être récupérée par le Grand Dragon Denairastas, ce qui amenait à ce que le clan Denairastas devienne le prochain "grand vilain" d'Earthdawn. Ici, cette ouverture est tout simplement supprimée ! De la même manière, le rituel des dragons sur Vivane était sensé amener le nuage d'horreurs sur Vivane, ce n'était pas un accident originellement. Ici, on sent un côté "politiquement correct" qui ne donne aux dragons ni la pleine mesure de leur pouvoir, ni de leur vengance. Dommage, on perd en saveur, je trouve.

Vermer  

Donc voici la suite de Prélude à la Guerre...

Bon, c'est toujours un peu pareil dans le style et on est dans une campagne pour ado ici. La soit-disant campagne militaire dans Barsaive est archi- naïve et on a vraiment l'impression que l'auteur fait joue-joue avec ses armées et ses royaumes en se racontant la gue-guerre. C'est vraiment de l'héroïque fantaisie enfantine et ne ressemble en rien à une campagne militaire sérieuse.

Par contre, il y a une vrai continuité dans le style avec le premier volume et cela devient presque attachant à force. Comme dans le premier volume, il y a beaucoup de choses et d’évènements, mais cela demande à être développé avant d’être joué.

Indépendamment du style et du format, on a aussi ici un problème de crédibilité. Autant dans le premier livre un effort louable avait été fait pour mettre les joueurs au cœur des évènements et cela ne marchait pas trop mal. Ici par contre, c'est vraiment n'importe quoi et les joueurs sont utilisés à toutes les sauces : reconnaissance militaire, commando bourrin, négociations diplomatiques vitales, tout y passe et rien ne peut se faire dans le monde sans les joueurs. Cela devient absurde.

Les histoires sont aussi plutot faibles et ne tiennent souvent pas debout ; l'histoire qui amène le Bois de sang dans la coalition est franchement ridicule, c'en est presque drôle.

Bref, ce deuxième volume est dans la lignée du premier mais en moins bon encore...

 

Critique écrite en décembre 2012.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques