Contenu | Menu | Recherche

Un business plan pour les amener tous et dans les ténèbres les lier

Splintered City : Seattle

.

Références

  • Gamme : Demon : the Descent
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Onyx Path Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : septembre 2014
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre en couleurs de 80 pages, à couverture souple.

Description

Ce guide décrit la ville iconique de Seattle, déjà esquissée dans le livre de base. Son importante population de Démons et son histoire liée aux progrès technologiques en font un carrefour de choix pour les anges déchus et le Dieu-Machine. C’est une ville pleine de contradictions, la plus prégnante étant les fameuses réalités parallèles qui s’y entrecroisent.

On remarquera que ce livre ne reproduit aucun texte de l’appendice du livre de base mais en développe certains sujets (comme les différentes temporalités ou certaines factions). Les auteurs présupposent bien sûr que le meneur a déjà lu cet appendice avant de lire ce supplément. Enfin les événements narrés dans l’aventure du livre de base ne sont pas pris en compte pour Splintered City.

Chaque chapitre débute par une illustration pleine page couplée avec un court récit.

Après une page de garde, une nouvelle The Hunt for Truth (11 pages) montre comment un groupe de Démons va être confronté aux machinations d’un Ange et d’un culte du Dieu-Machine. Espionnage et coups bas seront de la partie.

L’Introduction (4 pages) présente les thèmes (dissonances, possibilités et désastres) de la ville, ses inspirations et son contenu. 

Chapter One : A City of Flowers (14 pages) détaille chaque partie de la ville en se focalisant sur les Infrastructures existantes ou les personnages et lieux importants. Les auteurs traitent ensuite chaque réalité parallèle, fruit d’une expérimentation avortée du Dieu-Machine : 1889 est jalousement gardé par un puissant Démon, Mother Damnable. Elle a commencé à modifier l’espace-temps pour en faire son propre petit Enfer. 1932 est aux mains d’une Agence, les Nouveaux Humanistes. Ils sont inquiets car le continuum de 1889 se rapproche de 1932… Les années 1962 sont le théâtre de la Foire Internationale, grand théâtre des progrès technologiques, et un événement marquant pour tous les Démons.

Enfin la réalité de 1999 est apocalyptique. La venue du nouveau millénaire est dans tous les esprits, et il se pourrait bien que dans cette version alternative du monde le fameux bug de l’an 2000 frappe pour de bon…

Chapter Two : Reflections in a shattered mirror (14 pages) présente une galerie de personnages non joueurs. On trouve sept démons (dont the Gerent, maître des multiples Couvertures), deux Stigmatiques (dont un designer voulant protéger sa petite amie des démons), quatre terrifiants Anges (dont Tower, qui garde un bâtiment secret et qui est capable d’altérer la gravité), un agent “dormant”, et trois Cryptides bizarres. Chaque personnage est décrit avec son histoire, ses secrets et objectifs ainsi que son profil technique.

Chapter Three : World of Darkness Seattle (8 pages) explique comment les autres créatures surnaturelles interagissent avec les conspirations démoniaques. Sont ainsi passés en revue les Changelins, les Mages, les Vampires, les Loup-Garous, les Sin-Eaters, les Promethéens et les Momies. Chacune dispose d’une demi-page environ d’idées d’aventures et d’intrigues.

Chapter Four : Highway to Hell (8 pages) propose des synopsis détaillés : Deep Freeze questionne le froid glacial qui règne parfois longtemps dans la ville. The Apocalypse Vault montre comment les différentes lignes temporelles pourraient provoquer un désastre en se croisant. Enfin Its Hour Come at Last présente Galatea, une entité étrange, une expérimentation messianique du Dieu-Machine. 

Cette fiche a été rédigée le 24 janvier 2015.  Dernière mise à jour le 29 janvier 2015.

Critiques

batronoban  

Vous aimez Matrix, vous aimez Blade Runner, vous aimez la Guerre Froide ? Seattle est ici développée avec beaucoup d'idées. Je trouve cependant que l'on perd quelque chose car c'est écrit par des Américains qui parlent de l'Amérique et je pense qu'il y a des trucs qui m'échappent.

Le supplément manque énormément de cartes détaillées pour illustrer les nombreux quartiers décrits. Parfois on s'ennuie comme dans tout guide, mais il y a toujours quelques bizarreries pour accrocher le lecteur et futur meneur.

La bonne idée est d'avoir mis l'accent sur les différentes réalités parallèles et les PNJs influents, qui sont tous intéressants et bien décrits sans exception. Rien que la galerie proposée dans le livre est hyper riche et fourmille d'accroches de roleplay et de scénarios.

Seul le chapitre sur les autres créatures surnaturelles ne m'a pas du tout inspiré. C'est sympa mais trop rapide et au final... Il n'y a pas besoin d'eux pour faire de bonnes campagnes de Démon. Ce jeu a une thématique et une identité très forte, nul besoin d'avoir des vampires dans la salade technoide !

Enfin je ne sais pas si je l'ai déjà dit mais j'adore lire les nouvelles de cette gamme : elles sont très bonnes dans l'ensemble et montrent concrètement comment le monde des démons "marche."

Niveau forme comme d'habitude c'est bien illustré. Il manque les cartes, certes, mais c'est vraiment le seul reproche. Le livre a une longueur idéale pour un supplément : 80 pages c'est ni trop long ni trop court.

Et j'aime beaucoup la couverture qui je trouve retranscrit très bien le contenu et l'ambiance que veulent faire dégager les auteurs. 

J'ai hésité à mettre 3 car l'absence de cartes prémâchées m'agace, mais comme c'est pas indispensable et que je suis gentil et inspiré par ce livre, 4 !

Critique écrite en janvier 2015.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques